Gentis

Le Général Gentis, promu Directeur des Académies Impériales après la Guerre des Clones, décida de lancer un coup d'Etat sur Coruscant afin de destituer Palpatine. Afficher le sommaire

Mes cadets... l'heure est enfin venue pour vous de nous parler en égaux, en hommes. Vous venez des académies de Carida, Corulag, Raithal, Arkanis et Prefsbelt IV, et même d'ici, à Coruscant. Vous venez de tous les mondes des différentes bordures, de tous les horizons, de familles riches ou d'orphelinats. Vous partagez un rêve commun... celui de devenir officiers Impériaux. Vous partagez aussi une crainte commune.. celle de ne pas être prêt. Conscients d'avoir couvert en quelques mois le rigoureux cursus de l'académie, alors que d'autres – à commencer par moi – y ont passé des années. Je vous dis, moi, que c'est sans importance. Inutile de passer des milliers d'heures sur simulateur tactique, ou de survivre seize jours sur des rations dans une simulation de siège. Car vous n'avez qu'une simple épreuve à réussir : répondre à une unique question... aurez-vous le courage de mourir pour votre Empire ?
_Discours de Gentis lors de la remise des diplômes sur Coruscant.

Héros de la Guerre des Clones

Né à l'époque de la République Galactique, Gentis fit vraisemblablement carrière au sein du Département Judiciaire avant d'intégrer les rangs de la Grande Armée de la République lorsque la Guerre des Clones éclata dans la Galaxie. Ses nombreux actes de bravoure le propulsèrent visiblement assez rapidement au statut de héros. A titre d'exemple, il réalisa la prouesse de remporter la victoire contre la redoutable Division Armée du Charbon Ardent de la Confédération des Systèmes Indépendants avec soixante-dix soldats et à évacuer six milliards de personnes de Mirak Major quand l'ennemi réveilla les volcans géants de la planète. Lorsque Palpatine prononça par la suite l'Ordre 66, le militaire se sentit trahi par les Jedi. Il exécuta personnellement les trois Chevaliers assignés à son vaisseau stellaire.

Le Général Gentis, Directeur des Académies Impériales. Le Général Gentis, Directeur des Académies Impériales.

Coup d'Etat

- Tant que l'Empereur est vivant, cette tentative ne peut aboutir. Nous traquerons et tuerons le Directeur avant qu'il ait pu recruter de vrais soldats.
- Ne sous-estimez pas Gentis. J'ai combattu à ses côtés au cours de la Guerre des Clones. Je sais qu'il mène ses troupes en donnant l'exemple et leur inspire une loyauté fervente. Je suis sûr qu'il a toutes les forces dont il a besoin. Je ne comprends pas qu'il se retourne contre nous...
_Darth Vader à Trachta

Le conflit désormais terminé, le Général fut nommé Directeur des Académies Impériales. Toutefois, lors d'une visite sur Coruscant dans le cadre d'une réunion assommante, sa dévotion envers l'Empereur autoproclamé ne tarda pas à être ébranlée lorsqu'il découvrit un crématorium uniquement destiné à réduire en cendres à la chaîne les corps inanimés des Impériaux tombés au combat. Il comprit que le Jen'ari continuerait d'envoyer entre les griffes acérées de la faucheuse des éléments de valeur jusqu'à asseoir définitivement sa position. Les élèves dont il avait la charge au sein des divers centres de formation subiraient assurément un sort similaire tôt ou tard. Ses enfants, à l’exception de Caul, avaient déjà été victimes de ce massacre sans limite. Ne supportant plus la désinvolture du tyran face à un tel spectacle macabre, l'officier parvint à faire partager son dégoût aux cadets en phase d'être promus, sans éveiller la moindre once de soupçon de l'ISB et de l'Ubiqtorate d'Armand Isard, et à les convaincre de renverser le souverain de façon à ne pas subir le même destin funeste que leurs camarades. Seul le Lieutenant Laurita Tohm, étudiant modèle de Raithal, fut tenu à l'écart du mouvement de contestation. L'orchestration du coup d'Etat lui permettrait également de s'emparer au passage du pouvoir au moment le plus opportun avec l'accord de hauts gradés qu'il comptait rallier à sa cause.

Ainsi, le jour de la remise des diplôme à la capitale, les festivités cédèrent le pas en une poignée de secondes au chaos. Les jeunes gens se montrèrent de parfaits révolutionnaires. Outre la destructions de soixante douze cibles stratégiques, dont les garnisons de Stormtroopers, ils lâchèrent de l'Aorth-6 à l'intérieur de la salle du trône, laissant le Maître Sith agoniser. Heureusement, l'Exécuteur du Côté Obscur Darth Vader, le Moff Trachta et Tohm se précipitèrent à son secours puis le quatuor s'enfuit aux commandes d'un Infiltrator Sith depuis la Crypte. Parallèlement, Gentis mit en place un blocus et un embargo sur les communications de manière à éviter les fuites d'informations qui pousseraient les fidèles du souverain à venir lui porter leur soutien. D'ailleurs, il prit les devants en contactant Wilhuff Tarkin dans le but de lui dresser une fausse vue d'ensemble de la situation, comme une éventuelle implication de Vader et de Trachta derrière les attaques du fait de leur inexplicable disparition. De plus, il jugea bon d'ajouter un dernier mensonge, à savoir que l'ancien Chancelier Suprême se trouvait en lieu sûr sous sa protection... Loin de soupçonner la trahison de son interlocuteur, le Grand Moff lui ordonna de continuer de rechercher les suspects et lui annonça aussi sa décision de venir assurer l'intérim pendant la convalescence du Seigneur Noir. Gentis lui cacha bien évidemment qu'il l'attendait de pied ferme pour lui arracher des renseignements sur l'Etoile Noire I et l'éliminer.

Fin du coup d'Etat. Fin du coup d'Etat.
Quelques jours plus tard, la Navette T-4a Lambda de Tarkin atterrit dans un hangar face au Directeur et à ses hommes. Trop confiants, ils ne s'attendirent certainement pas à voir débarquer de l'appareil le natif d'Eriadu aux côtés de Vader, Trachta, Tohm et de trente-trois détenus de la Prison Fantôme convertis à leur cause. Débordés, les rebelles perdirent l'avantage. Palpatine, remis de ses blessures, profita d'une ouverture pour offrir la douce caresse de la Foudre Sith au Général accablé par le perte de son dernier fils, Caul, qui gisait à terre. Finalement sa mort sonna celle de son complot. Une fois la situation sous contrôle, la 501ème Légion termina le travail en exécutant les traîtres survivants.

A propos de cet article

Darth Sebi
Version Légendes, par Darth Sebi.
Dernière mise à jour le 14 avril 2014.
1 242 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Trachta
Trachta
Personnages
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Moff
Moff
Cultures
Gentis
Gentis
Personnages