Commandant Ponds

Né sur la planète océanique Kamino, Ponds fut élevé et entraîné comme ses frères d'armes au Complexe Milliaire de Tipoca City. Ses nombreuses aptitudes lui permirent de se faire remarquer et de suivre le programme très difficile des Commandants Clones. Afficher le sommaire

Né sur la planète océanique Kamino sous le matricule CC-0411, Ponds fut élevé et entraîné comme ses frères d'armes au Complexe Milliaire de Tipoca City. Ses nombreuses aptitudes lui permirent de se faire remarquer et de suivre le programme très difficile des Commandants Clones.

Atterrissage difficile

Alors que les affrontements entre la Grande Armée de la République et la Confédération des Systèmes Indépendants étaient de plus en plus intenses et meurtriers, le soldat et ses camarades rejoignirent une formation de trois Croiseurs Acclamator sous les ordres des Généraux Mace Windu et Obi-Wan Kenobi pour une mission de haute importance. Suite à une audacieuse attaque d'Anakin Skywalker et sa Padawan Ahsoka Tano qui eut pour résultat la destruction d'une flotte Séparatiste qui imposait un blocus à la planète Ryloth, les Jedi se préparèrent à déployer les hommes au sol pour éliminer les Droïdes de Combat de Wat Tambor et libérer la population. Lors de la descente, Ponds resta sur le pont de commandement avec le Korunnai pour l'assister dans le déploiement des véhicules d'assaut après l'atterrissage. Une fois dans l'atmosphère, Kenobi prit les devants avec des Canonnières en compagnie des hommes du 212ème Bataillon d'Attaque. Malheureusement, les forces ennemies visèrent les bâtiments républicains avec des canons lourds à protons. Après avoir rapidement analysé la situation, Ponds informa son supérieur que les tirs adverses traversaient les boucliers déflecteurs. Face à ce problème, ils furent dans l'obligation de se replier avant de perdre un bâtiment et son précieux chargement. Obi-Wan fut ainsi chargé de détruire les batteries le plus rapidement possible. Quelques heures plus tard, Ponds et Windu purent enfin poser les vaisseaux sans le moindre problème. Il s'occupa notamment de superviser le débarquement lorsque son supérieur partit à la rencontre de son collègue pour préparer la suite des opérations

Destination : Lessu

Peu après, l'officier abandonna son uniforme pour revêtir l'armure standard de l'infanterie. Un équipement qu'il avait complété avec le traditionnel Kama et des holsters sur les hanches. Une fois équipé, il monta à bord de l'AT-TE de tête avec son Général et la colonne se mit en marche vers la capitale de la planète, Lessu, afin de capturer le leader de la Techno Union. Pour gagner la cité, les Républicains furent dans un premier temps obligés de progresser lentement sur une étroite corniche qui surplombait un impressionnant canyon. Les Séparatistes profitèrent de cette position délicate et non stratégique pour se placer sur le versant opposé en hauteur avec des nombreux CAB. Les tirs intensifs prirent pour cible et neutralisèrent sans le moindre problème le premier Renfort Tactique Tout-terrain pour stopper la progression de la formation. Ponds et ses hommes furent dans l'obligation d'abandonner l'engin pour se mettre à couvert contre la falaise. Il informa Mace de la situation et ce dernier lui ordonna de déployer le plus rapidement possible l'Escadron Eclair, des Soldats de la Force de Reconnaissance Avancée, pour éliminer la menace. Le Maître Jedi se dirigea vers le véhicule inutilisable et le projeta dans le vide grâce à la Force pour libérer le passage. Le Commandant en profita alors pour évaluer les pertes humaines et en matériel avant d'ordonner aux troupes d'avancer. Puis, il prit les commandes d'un NR-TT pour mener l'assaut aux côtés de son supérieur et de la petite unité. Grâce à cette force de frappe véloce, les chars ennemis furent rapidement éliminés. Malgré cela, ils dénombrèrent trente-deux morts dans les rangs et la destruction de trois AT-TE. Une mauvaise nouvelle qui obligeait les Républicains à demander des renforts en urgence.

Le Général Jedi Mace Windu et le Commandant Ponds. Le Général Jedi Mace Windu et le Commandant Ponds.
Quelques minutes plus tard, une réunion extraordinaire holographique fut organisée avec le Chancelier Suprême Palpatine, le Grand Maître de l'Ordre Jedi Yoda, Anakin Skywalker, le Sénateur Orn Free Taa et l'Amiral Wullf Yularen pour trouver une solution aux problèmes rencontrés. Les participants décidèrent finalement de demander de l'aide au mouvement de résistance du Twi'lek Cham Syndulla pour poursuivre la mission. Une fois l'entretien terminé, le Korunnai partit à la recherche des guerriers avec deux Soldats ARF, Stak et Razor. Pendant ce temps, Ponds prit le commandement de la formation. A la nuit tombée, la colonne arriva aux abords d'un village. Les éclaireurs l'informèrent que les Séparatistes s'étaient retirés en laissant uniquement derrière eux les femmes et les enfants. Le Commandant décida alors de faire une petite halte pour apporter des rations aux habitants. Soudain, des Bombardiers Hyena apparurent sur les écrans et des dizaines d'explosions retentirent. Sans se laisser décontenancer, le clone demanda à un subalterne un rapport sur les dégâts. Il lui répondit que les AT-TE étaient intacts, ils avaient uniquement bombardé le village. L'officier sortit aussitôt du véhicule par la trappe supérieur pour évaluer ce désastre de ses propres yeux. Il n'aperçut que des maisons en flammes. Ne voyant aucune autre solution, Ponds retourna à bord de l'engin pour contacter Windu.

Assaut

Au petit matin, le Général Jedi et les hommes de Cham Syndulla rejoignirent le Commandant pour préparer l'offensive de la capitale. Une fois sur place, Ils constatèrent que Wat Tambor avait judicieusement placé des natifs autour de la ville, tactique déjà utilisée par TX-20, pour protéger ses positions. De plus, l'unique entrée possible était un Pont de Plasma dont les commandes étaient contrôlées par des Droïdes de Combat. Au même moment, des Transports Multi Troupes reconvertis pour acheminer des objets précieux pour le cupide Skakoen apparurent à l'horizon. Mace profita de cette occasion pour s'infiltrer discrètement dans l'un d'eux avec Stak et Razor. Lorsqu'ils furent découverts, Ponds ordonna à ses troupes d'ouvrir le feu pour les couvrir. Le trio réussit in extremis à traverser le pont avant sa désactivation. Les deux Soldats ARF passèrent à l'action et réactivèrent les projecteurs pour permettre au Commandant et à leurs alliés Twi'leks de les rejoindre. Prenant la tête de l'Escadron Eclair avec son NR-TT, l'officier élimina sans le moindre problème les vagues ennemies. L'affrontement se termina rapidement avec la capture du leader de la Techno Union. Le peuple de Ryloth venait enfin de retrouver sa liberté. Un peu plus tard, Ponds rejoignit Mace Windu, Cham Syndulla et Orn Free Taa pour recevoir les honneurs de la population lors d'une magnifique fête.

Articles en rapport

Cham Syndulla
Cham Syndulla
Personnages
Escadron Eclair
Escadron Eclair
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Twi'lek
Twi'lek
Espèces