Krall Praget

Sénateur d'Edatha, Krall Praget siégeait au Conseil de Sécurité et des Renseignements de la Nouvelle République depuis la Crise de la Flotte Noire.

La mission est un échec. L'affaire est close.
__Praget à propos de la mission à bord du Vagabond Teljkon

Sénateur d'Edatha et du Secteur Vatha, Krall Praget siégeait en tant que président du Conseil de la Sécurité et des Renseignements du Sénat Galactique de la Nouvelle République depuis la Crise de la Flotte Noire. Doté d'un esprit critique à toute épreuve, il n'hésitait pas à demander des sanctions contre les agents des Renseignements ayant failli dans leurs missions : ce fut le cas contre le colonel Ejagga Pakkpekatt lorsque le Vagabond Teljkon échappa aux forces néo-républicaines, puisqu'il réclama l'arrêt total de la mission et estima que le Hortek méritait la destitution de son grade. De même, soucieux de son image et de gravir les échelons du Sénat de la Nouvelle République, il rassembla une faction hostile à Leia Organa Solo afin de la renverser de son poste de Chef d'Etat, mais échoua, notamment lorsque les images des massacres de l'Amas de Koornacht furent montrées à l'opinion publique.

Plus tard, loin de s'allier avec Borsk Fey'lya, il continua à redemander un arrêt total de sa capacité à gouverner en accord avec le Conseil Intérieur de la Nouvelle République. Malgré tout, ce dernier continua à donner les pleins pouvoirs à la Chef d'Etat. Praget servit au sein du CSR jusqu'à l'invasion des Yuuzhan Vong, date à laquelle il fut transféré avec d'autres membres du Sénat sur Mon Calamari, où cette fois-ci il s'opposa à la création du nouveau Conseil des Jedi de Luke Skywalker et de Cal Omas.

Articles en rapport