Obroa-skai

Obroa-skai était connue dans la Galaxie comme étant la planète-bibliothèque. Elle était le siège de l'Institut Obroan pour l'Archéologie.

Planète de la Bordure Intérieure, Obroa-skai était une planète aux températures glaciales, recouvertes de déserts de glace et de toundra, placée idéalement sur le Corridor Commercial de Vaathkree. Aussi, parce que les conditions n'étaient pas réunies pour établir une colonie, cette planète fut dès lors assignée à la recherche. En 16 782 avant la Bataille de Yavin, les Archives Celebratus furent fondées, rassemblant des informations sur plus de 300 espèces. La légende de la planète-bibliothèque fut fondée dès cette époque, en entrant dans la liste Les Vingt Merveilles de la Galaxie établie par l'historien Vicendi, à l'occasion du 15 000ème anniversaire de la République Galactique. La réputation de la planète ne cessa de grandir, attirant l'ouverture d'une Académie Jedi peu après la Bataille de Ruusan, sur décision de la Grande Maître de l'Ordre Jedi Fae Coven. Durant l'âge d'or de la République Galactique, l'Institut Obroan pour l'Archéologie fut fondé sur la planète. Le droïde 11-4D, futur assistant de recherches de Darth Plagueis, travailla de nombreuses années sur la planète sur la base de données des protocoles médicaux.

Après la Guerre des Clones, la Grande Purge Jedi fut déclenchée par l'Empereur Palpatine, et l'Académie Jedi fut rasée, ses occupants annihilés. Le savoir constituant le pouvoir, l'Empire Galactique déclara Obroa-skai monde-forteresse, l'accès aux archives fermés au public et les chercheurs assignés à certains projets. Bien que la présence impériale fût accrue, les Renseignements de l'Alliance étaient parvenus à recruter une source, Tal Anavere, installée dans une gallerie d'art où les bureaucrates impériaux avaient leurs habitudes. Notons aussi que le Gamoréen Voort saBinring, futur pilote de l'Escadron Spectre, y étudia après que son "père" fît croire à sa mort. Après la Bataille d'Endor, les Forces Armées Impériales en orbite et sur place l'abandonnèrent. La Nouvelle République envoya l'Amiral Kalback de la Seconde Flotte des Forces de Défense s'emparer de la planète, laquelle devint un bastion néo-républicain peu après. Le nouveau gouvernement de Coruscant entreprit de redonner leur liberté aux chercheurs et leur alloua des fonds.

Toutefois, l'esprit d'indépendance et le formidable rassemblement de savoirs sur cette planète n'avait pas fini de faire des envieux. Ne possédant pas de forces de défense, Obroa-skai restait la proie d'une attaque. Ainsi, lors de la Campagne du Grand Amiral Thrawn, le stratège Chiss mena un raid pour découvrir la localisation de la planète Wayland et de son Mont Tantiss. En +25, la Chute d'Obroa-Skai fut un coup rude pour la Nouvelle République : non seulement elle perdait des dizaines de milliers d'années d'archives au profit des envahisseurs Yuuzhan Vong, mais ces derniers allaient exploiter les informations à leurs profits pour conquérir la Galaxie. La Seconde Bataille d'Obroa-skai, trois ans plus tard, permit la libération de la planète et la destruction du Yammosk. Malgré la vongoformation entreprise, les installations furent découvertes quasiment intactes et on apprit également que les copies des archives avaient pu être sauvées en grande partie.