Sombre Adoubement

Nous sommes en l'an -3.998. Onderon a été arrachée aux griffes du terrifiant Freedon Nadd. Le Maître Jedi Arca Jeth, accompagné de ses élèves, Tott Doneeta, Ulic et Cay Qel-Droma, escorte le cortège funéraire de l'ex-Reine Amanoa et de Freedon Nadd jusqu' Afficher le sommaire

Le soulèvement des Naddistes

Nous sommes en l'an -3.998. Onderon a été arrachée aux griffes du terrifiant Freedon Nadd. Le Maître Jedi Arca Jeth, accompagné de ses élèves, Tott Doneeta, Ulic et Cay Qel-Droma, escorte le cortège funéraire de l'ex-Reine Amanoa et de Freedon Nadd jusqu'au Spacioport Royal. Le cortège est dirigé par la nouvelle Reine Galia, et son mari Oron Kira. Les tombeaux de Nadd et d'Amanoa doivent quitter la planète pour se rendre sur une de ses lunes, Dxun, car Arca Jeth perçoit toujours une grande présence du côté obscur sur Onderon et préfère garder ces deux anciens adeptes de la Sith éloignés de la planète.

Ses craintes s'avérèrent fondées lorsque, soudain, une immense machine de guerre sortit de terre près du Spacioport, menée par des membres dissidents des Forces Armées Royales, proclamant leur allégeance au pouvoir de Freedon Nadd. Les Jedi et les gardes personnels de la Reine Galia se battirent bravement, mais Arca Jeth sembla pris d'une douleur soudaine, d'origine inconnue. La bataille prit fin rapidement : les Jedi commençaient à être surpassés, mais les Naddistes abandonnèrent le champ de bataille en partant avec ce qui avait toujours été leur objectif : les tombeaux d'Amanoa et de Freedon Nadd.

Arca Jeth expliqua par la suite à ses élèves ce qui l'avait touché : une intensité extraordinaire du Côté Obscur de la Force. Il pressentait qu'un horrible plan était à l'œuvre. Galia annonça à Arca Jeth que son père, l'ancien Roi Ommin, pouvait les aider : il était vieux, uniquement maintenu en vie par un appareil technologique sophistiqué, presque implanté en lui, mais il disait comprendre le Côté Obscur, et Arca Jeth admit que c'était peut-être leur seul espoir.

Une fois qu'il eut rencontré Ommin, Arca Jeth eut une mauvaise surprise : le vieux Roi avait acquis le pouvoir de la Sith, enseigné par l'esprit de Freedon Nadd lui-même. Ommin se leva sans effort, et agrippa Arca Jeth à la gorge. Celui qu'on croyait vieux et faible, maintenu en vie par son armature, était en fait plein de pouvoir, maintenu debout par le Côté Obscur de la Force. Un grand combat eut lieu entre les Naddistes qui étaient apparus entre temps, et Ulic Qel-Droma, qui escortait son Maître.
Ulic combattit avec sa rage, et finalement sortit vainqueur du combat, mais sans avoir pu empêcher Ommin d'emmener le corps inerte d'Arca Jeth.

Ne sentant plus la présence de son Maître, Ulic décida à contre-cœur de revenir au Palais Royal, mais s'aperçut que celui-ci avait été assailli et capturé par les Naddistes en son absence. Tott Doneeta, Cay Qel-Droma et Oron Kira les rejoignirent, lui et Galia. Ulic considérait que la perte de son maître Arca Jeth était de sa faute. Les autres Jedi et Galia essayèrent en vain de le convaincre qu'il avait fait mieux que n'importe lequel d'entre eux aurait pu, et qu'il n'était pour rien dans l'enlèvement de son Maître.

L'apprentissage d'Aleema et Satal Keto

Pendant ce temps, sur Coruscant, Aleema et Satal Keto, jeunes héritiers du trône du système Tétan, entamaient de profondes recherches sur le Côté Obscur, au Musée Galactique. Satal Keto subtilisa un des livres du Musée. Une fois à l'abri de tout regard indiscret, en compagnie de sa cousine Aleema, il ouvrit le livre mais se rendit compte qu'il était dans un langage qu'il ne pouvait lire. Quand ils apprirent par les nouvelles de l'Holonet qu' Onderon avait de nouveau été sous l'assaut des disciples de Freedon Nadd, un Sith, Satal et Aleema décidèrent de quitter Coruscant pour se rendre au plus vite sur Onderon, espérant que quelqu'un là-bas serait en mesure de déchiffrer leur livre.

Sur Onderon, une immense bataille faisait rage. La République était venue à l'aide de la Reine Galia, en envoyant des troupes, et quelques autres Jedi, dont Nomi Sunrider, élève du sage Maître Thon. Aleema et Satal Keto se posèrent discrètement sur la planète et annoncèrent aux Naddistes qu'ils avaient trouvé un trésor Sith et qu'ils voulaient rencontrer leur maître. Les Naddistes les menèrent jusqu'à Ommin, dans les sous-sols de la ville d'Iziz. Celui-ci les accueillit volontiers, et offrit à Satal Keto une amulette Sith lui permettant de lire le livre en comprenant chaque signe, et en échange il fit copier le livre pour en garder un exemplaire.

Mais dehors, la bataille continuait, et les Jedi gagnaient du terrain, arrivant presque jusqu'à la cachette d'Ommin, afin de délivrer Arca Jeth. La confrontation ne se fit pas attendre : Ommin sortit des sous-sols et projeta Nomi Sunrider à terre, d'un simple mouvement de la main. Ulic Qel-Droma bondit sur Ommin et envoya son Sabrelaser trancher l'armature d'Ommin, qui soutenait ses faibles os. Le vieux roi tomba à la renverse, en implorant l'esprit de Freedon Nadd de le protéger. Ce dernier, impitoyable, aspira l'énergie vitale d'Ommin, ce qui l'acheva. Il fit d'Aleema et de Satal Keto ses nouveaux apprentis, leur montrant un chemin pour s'enfuir de la planète.

L'ordre fut restauré sur Onderon : les Naddistes furent vaincus, les quelques survivants vécurent désormais cachés, et les tombeaux d'Amanoa et de Freedon Nadd furent finalement bien placés sur la lune de Dxun, et Arca Jeth fut remis sur pied grâce à l'acharnement de ses élèves, qui devinrent des héros dans les rangs de la République.

L'échec de Vodo-Siosk Baas

Vodo-Siosk Baas, en -3 997, était un grand Maître Jedi, sage et respecté au sein de l'Ordre. Être son Padawan était un privilège pour tout apprenti, et ce privilège avait été entre autre donné à l'un des Padawans les plus prometteurs de tout l'Ordre : Exar Kun. Ce jeune Jedi était intelligent, très vif, et combattait au sabre aussi bien qu'un Maître confirmé. Un jour, sur Dantooïne, par curiosité, Exar Kun consulta l'Holocron de son vénérable Maître. Il tomba sur l'histoire de Naga Sadow et de la Grande Guerre de l'Hyperespace, ainsi que sur l'échec de Freedon Nadd sur Onderon. Il chercha à en apprendre plus sur ces histoires qui le fascinaient, mais Vodo-Siosk Baas le prit sur le fait.
Surpris en train de questionner l'Holocron de son maître sans son autorisation, Exar Kun formula quelques excuses en bredouillant, comme quoi il avait été curieux de savoir ce que son maître avait placé dans son précieux Holocron. Vodo-Siosk Baas lui répondit que la curiosité pouvait être une bonne chose, mais que certains Holocrons étaient dangereux, si l'on n'était pas prêt. Kun fut vexé que son maître ne le croit pas capable d'en apprendre plus sur l'histoire des Sith, et lui rappela qu'il avait presque fini sa formation, mais son maître le réprimanda en lui affirmant que la formation d'un Jedi dans les voies de la Force n'avait pas de fin.

Entre-temps, Aleema et Satal Keto étaient retournés dans le système Tétan. En route, ils avaient appris de nombreux pouvoirs grâce au livre Sith volé au Musée Galactique. Le plus terrifiant de ces pouvoirs était le pouvoir d'illusion : développé non par Satal mais par Aleema, ce pouvoir permettait de créer des illusions de choses terrifiantes, d'une puissance telle que la victime croyait qu'elles étaient réelles. Elle utilisa ce pouvoir contre les gardes du système et, les guerriers Tétans, croyant être attaqués et étranglés par de vrais serpents, tombèrent, victimes de chocs catatoniques.
Le Seigneur Keto, dirigeant de Téta, quant à lui, fut plongé dans de la Carbonite, et accroché au mur de la salle à manger des nouveaux chefs du système Tétan : Satal Keto et sa cousine Aleema.

La nouvelle de la prise de pouvoir du système Tétan se répandit jusqu'à Onderon, où résidaient encore le Maître Jedi Arca Jeth, ses élèves Tott Doneeta, Cay et Ulic Qel-Droma, Nomi Sunrider ainsi que d'autres Jedi qui étaient arrivés plus tard, comme Dace Diath, un humain de Tatooïne, Shoaneb Culu, de la race aveugle des Miraluka, Oss Wilum, un Vultan, élève du Maître Thon, et Qrrrl Toq, prince Nazzar. Arca Jeth était convaincu que les événements du système Tétan étaient en lien direct avec le soulèvement des Naddistes, et que cette affaire les concernaient maintenant personnellement. Il envoya Dace, Qrrrl Toq, Oss Wilum et Shoaneb sur Ossus, afin d'informer les leaders Jedi de ce qui s'était passé sur Onderon, et ordonna à Nomi Sunrider et Ulic Qel-Droma de se rendre directement dans le système Tétan, pour mener l'assaut lancé par les Jedi pour libérer le trône souillé de l'Empire. Mais avant qu'ils partent, Arca Jeth prit un peu de temps pour enseigner à Nomi Sunrider une technique très utile en combat : la Méditation de Combat Jedi ( MCJ ).

Sur Dantooïne, le Maître Vodo-Siosk Baas avait convoqué ses trois apprentis, Sylvar et Crado, un couple Cathar, et Exar Kun, pour un entraînement au Sabrelaser. Cette séance d'entraînement n'était pas banale : Baas ne l'avait pas révélé clairement, mais son but était qu'Exar Kun soit battu en duel par un autre de ses apprentis, ce qui permettrait de lui faire ravaler sa fierté et son orgueil, et de le remettre à sa place. Un premier duel se déroula, opposant Exar Kun à Crado, le mâle du couple. Les talents de Jedi de Crado ne firent pas le poids face à la puissance combative d'Exar Kun, et le duel fut de courte durée, Kun propulsant Crado au sol et le blessant légèrement. Sylvar, la compagne de Crado, fut fortement irritée par le geste de Kun, et même si la blessure de Crado était très légère, elle entama un duel avec Exar Kun de façon très brutale. Étant meilleure combattante que son compagnon, le duel dura plus longtemps, mais lorsque Kun la provoqua en rabaissant la race des Cathar face à celle des humains, elle fut prise d'une rage instinctive, et lui administra un furieux coup de griffe au visage, ce qui lui laissa à vie une grande cicatrice sur la joue, formée de trois traits, à l'endroit où les trois griffes de Sylvar l'avaient écorché.
Kun hurla de douleur, puis fondit sur Sylvar, l'envoya au sol, et leva son sabre dans les airs avec l'intention de l'abattre pour achever son adversaire, le cœur rongé par la colère. Avant qu'il ait pu accomplir ce geste cruel, Vodo-Siosk Baas lui frappa le poignet du bout de son bâton, pour lui faire lâcher son sabre. Avec la Force, le vieux Maître était capable de rendre son simple bâton plus puissant que le Sabrelaser d'Exar Kun.

Vodo-Siosk Baas réprimanda Exar Kun, lui disant que la colère n'était pas la voie à suivre, que ce n'était pas elle qui ferait de lui un meilleur guerrier. Pour appuyer ses paroles, il provoqua son apprenti en duel, pour vérifier si sa colère pouvait le rendre plus fort que l'homme qui lui avait tout appris. Kun accepta le duel, prenant le sabre que lui tendait Crado, et eut pitié de son Maître, car il savait qu'il était le meilleur des deux. Maître Vodo, de son côté, avait de la peine pour son élève, aveuglé par son arrogance. Le duel commença, les deux combattants étaient tous les deux extrêmement puissants, et le bâton de Vodo-Siosk Baas croisa de nombreuses fois le sabre d'Exar Kun. Finalement, d'un vif coup circulaire de son bâton, le vieux Maître envoya son élève voler à plusieurs mètres de là. Avec Kun au sol, et son maître le dominant de sa hauteur, le duel semblait avoir été perdu pour l'apprenti... Cependant, Kun aperçut son sabre que son Maître avait fait tomber de sa main quelque temps auparavant, et l'attira à lui avec la Force.

Désormais armé de deux Sabrelasers, celui de Crado et le sien, Exar Kun se releva vivement et reprit le combat de plus belle. Il eut l'avantage tout du long, Vodo-Siosk Baas ne pouvant faire autre chose que parer ses coups. D'un coup d'une violence extrême, Exar Kun abattit ses deux sabres simultanément sur le bâton de son Maître, placé à l'horizontale. Le bois se découpa, et le bâton fut brisé en deux parties.
Vodo-Siosk Baas, sidéré mais n'ayant pas été blessé, annonça à Exar Kun qu'il était l'élève le plus formidable qu'il ait jamais eu. Cependant, il le mit en garde contre lui-même. Il sentait un coin de son cœur où aucune lumière ne pouvait naître. Kun rejeta l'avertissement avec mépris, quittant Vodo-Siosk Baas et son enseignement, pour poursuivre ses recherches sur les Sith...

Le sombre apprentissage d'Exar Kun

Dans le système Tétan, Aleema et Satal Keto, sous l'influence des connaissances Sith, avaient instauré un régime de terreur sur les sept mondes du système, en usant de la magie Sith primitive, et se nommant eux-mêmes « Le Krath ». Comme Maître Arca l'avait prédit, le Krath avait lancé l'assaut contre la dernière planète résistant à leur coup d'état : Koros Major. Les soldats de cette planète, ayant connu la paix pendant des siècles, n'avaient pas créé d'arsenal de dernière technologie, et se battaient avec de vieilles lames usagées, et leur courage.
De sa station spatiale de combat, en orbite, Aleema usa de ses pouvoirs afin de créer de terrifiantes illusions : elle transforma les lames des fiers guerriers de Koros Major en serpents se retournant contre leurs propriétaires. Comment un soldat pouvait-il se battre s'il croyait que son épée avait cessé d'être une épée ?

Soudain, l'immense flotte de la République Galactique et des Chevaliers Jedi émergea de l'Hyperespace. Au commandement de cette flotte, Ulic Qel-Droma, secondé par le Capitaine Vanicus. Celui-ci ordonna aux dirigeants du Krath de cesser le feu, afin de tester leur respect de la loi galactique. Il n'y eut pas de réponse, mais les scanners s'activèrent. Ils venaient de détecter une forme de vie extraterrestre qu'on n'avait pas vue depuis des milliers d'années : d'énormes méduses de l'espace, capables de détruire la flotte Républicaine en un rien de temps. Ulic Qel-Droma était prêt à ordonner la retraite, lorsque Nomi Sunrider, aidée de ses capacités de méditation grandissantes, lui annonça que les monstres n'étaient pas réels, n'étaient que des illusions, et que la vraie attaque était celle du Côté Obscur de la Force.

Sur Onderon, Exar Kun, après s'être vu refuser l'aide d'Arca Jeth pour ses recherches sur Freedon Nadd et les Sith, errait dans la cité d'Iziz, lorsqu'il fut le témoin d'un spectacle qui attira son attention : deux adorateurs de Freedon Nadd étaient en plein discours, devant le peuple, clamant que les Jedi leur avaient pris le pouvoir de Nadd, que le Roi Ommin et la Reine Amanoa avaient apporté à Onderon. Des pierres leur furent jetées par le peuple, mécontent de voir encore des Naddistes prêcher leur culte dans la capitale. Exar Kun activa son Sabrelaser et se fit remarquer du peuple. Ce dernier attendait du Jedi qu'il règle le compte des adorateurs de Nadd, et le laissèrent passer. Mais Kun n'en fit rien. Lorsqu'il fut sur l'estrade, il ordonna aux deux Naddistes de le suivre car, selon lui, ils pouvaient l'aider. Ce qu'il leur demanda ensuite les surprit au plus haut point. Ils hésitèrent mais finalement, s'exécutèrent : ils le conduisirent jusqu'au tombeau de Freedon Nadd, sur la lune de Dxun.

Exar Kun, sur Dxun, fut bien accueilli : de monstrueuses créatures habitaient la lune, et celles-ci l'attaquèrent dès qu'il s'approcha du tombeau de Nadd. Maître Arca Jeth avait choisi cet endroit en espérant que la faune servirait de protection naturelle à la tombe du Sith. Il avait tort : les bêtes, aussi terrifiantes soient-elles, ne faisaient pas le poids face aux talents martiaux d'Exar Kun, et celui-ci les terrassa toutes. Une fois entré dans la tombe, Kun découvrit le squelette allongé, encore vêtu de son armure, de Freedon Nadd. Puis il perçut une puissante perturbation dans la Force, et vit très nettement un homme, réel, mais immatériel : l'esprit de Freedon Nadd.
Freedon Nadd sembla d'abord en colère qu'un Jedi profane sa tombe d'une telle façon. Puis il changea de ton, et ordonna à Exar Kun de déplacer son cadavre, afin de trouver des parchemins Sith dissimulés dessous. Il lui expliqua que ces parchemins Sith avaient été écrits par son ancien Maître, Naga Sadow, et qu'ils le guideraient à la dernière demeure des Sith, où ils se rencontreraient une nouvelle fois.

Quand il sortit de la tombe de Nadd, les deux Naddistes qui l'avaient conduit sur Dxun pointaient leurs blasters sur lui : ils voulaient les parchemins que Freedon Nadd lui avait donné. Kun, dans un excès de colère, les tua de deux coups de sabre bien placés. Il ne se rendit compte qu'après de ce qu'il avait fait : il avait laissé la colère s'emparer de lui... et il repensa aux avertissements de son vieux Maître. Il se rendit compte que malgré tout, Vodo-Siosk Baas avait raison : étudier le Côté Obscur pouvait mener à de sombres extrémités. Mais Kun n'hésita pas une seule seconde : il avait commencé une quête, et il l'achèverait.

La guerre du Krath

Dans le système Tétan, l'attaque se poursuivait : les vaisseaux Républicains, ignorant les illusions créées par Aleema, ouvrirent le feu sur la station de commande du Krath. Aleema intensifia la puissance de son pouvoir, pour créer encore d'autres illusions, mais en conséquence Nomi Sunrider la repéra dans la Force, et entra en contact avec son esprit. Aleema hurla, sentant l'esprit de Nomi se lier au sien, et les illusions qu'elle avait créées disparurent. Les Républicains virent alors une flotte de chasseurs sortir de la station de commande du Krath, et fondre sur eux. Le capitaine Vanicus réagit aussi rapidement qu'il put, mais les chasseurs étaient en fait des appareils destinés à s'écraser sur leur cible, et la Flotte Républicaine subit de très lourds dommages, certains de leurs plus gros croiseurs dérivant dans l'espace, percés de toute part par les vaisseaux kamikazes. Face à ce désastre, Ulic Qel-Droma ordonna la retraite, et toute la flotte Républicaine disparut soudainement en passant en Hyperespace.

En orbite de Deneba, s'amassait une flotte gigantesque : des dizaines de milliers de Maîtres et de Chevaliers Jedi convergeaient vers la planète pour y tenir conseil : en effet, Ulic Qel-Droma serait rentré du système Tétan, et aurait annoncé que le Krath avait déclaré la guerre aux Chevaliers Jedi, dans leur arrogance. Les Jedi étaient décidés à emmener le Krath devant la justice, mais seuls les plus grand Maîtres de l'Ordre avaient pressenti la perturbation bien plus intense dans la Force, qui s'apprêtait à diviser la Galaxie.
C'est le Maître le plus respecté de l'Ordre qui dirigea l'assemblée des Jedi, comme il l'avait fait durant six siècles avant cela : Odan-Urr, un Jedi avec un don télépathique très évolué, qui lui permettait entre autres de diriger l'assemblée sans dire mot, communiquant directement dans les esprits des Jedi, et donnant la parole à certains Jedi qui s'étaient manifestés dans la Force, mais toujours sans ouvrir la bouche...

La décadence d'Exar Kun

Guidé par l'esprit de Freedon Nadd et les anciens parchemins Sith, Exar Kun parvint jusqu'à la planète où reposaient les esprits de nombreux anciens Seigneurs Sith : Korriban. Il découvrit un endroit immense, dont le relief était obstrué par les grands sommets d'extraordinaires temples, et fut perdu : par où allait-il commencer ses recherches ?
Arrivant devant l'entrée d'un des temples, il fut attaqué par des cadavres de pirates de l'espace morts depuis longtemps, animés par une énergie inconnue, puis l'esprit de Freedon Nadd refit son apparition et lui dit de prendre refuge dans le grand temple.
Une fois dedans, Exar Kun sentit une grande obscurité à l'intérieur même de la Force, ainsi qu'une puissance colère. Il voulut rebrousser chemin pour y réfléchir dans son vaisseau, mais l'entrée fut brusquement obstruée par un amas de pierres qui tombaient du plafond. Il était piégé à l'intérieur du temple.

Sur Deneba, Maître Odan-Urr donna la parole à Ulic Qel-Droma. Celui-ci expliqua à l'assemblée que les désirs du Sénat d'envoyer encore plus de troupes attaquer le Krath ne serviraient pas : plus d'hommes se feraient tuer, la guerre durerait des années, et peut-être seulement parviendraient-ils à ramener la paix dans le système Tétan. Il se proposa donc devant toute l'assemblée pour infiltrer le Krath afin de mieux le détruire. Certains exprimèrent leur désaccord, mais Arca Jeth se montra compréhensif envers Ulic. C'était peut-être le seul moyen de restaurer la paix pour le trône Tétan.

Perdu, Exar Kun eut besoin de Freedon Nadd comme guide. Celui-ci l'emmena dans un mausolée, renfermant selon lui les esprits de plusieurs Maîtres Jedi ayant jadis essayé en vain de s'opposer aux Sith. Nadd invita Exar Kun à libérer ces esprits, enfermés dans un immense cristal, mais, avant que Kun ait eu le temps de faire quoi que ce soit, Freedon Nadd provoqua l'effondrement du plafond du mausolée, ce qui détruisit le cristal, anéantit les esprits qui y étaient contenus, et projeta Kun à plusieurs mètres, le faisant s'écraser lourdement sur des rochers.
Exar Kun, agonisant, implora l'aide de Freedon Nadd pour le guérir de ses blessures. Ce dernier, en réponse, lui annonça que seule la puissance du Côté Obscur pouvait à présent le soigner, et qu'il survivrait uniquement s'il embrassait son pouvoir. Kun, refusant de céder au Côté Obscur, implora son vieux Maître dans la Force, pour lui venir en aide.
Vodo-Siosk Baas, à l'autre bout de la galaxie, reçut l'appel de son apprenti et, sans hésiter, décida de lui venir en aide autant qu'il le pouvait. Il médita, s'unit à la Force, et localisa son apprenti, étendu sur le sol, une ombre se tenant debout près de lui. Il tenta d'envelopper le corps de son élève d'une aura de lumière, mais l'esprit de Freedon Nadd le perçut dans la Force, et usa de ses pouvoirs obscurs sur lui. Le vieux Maître chancela et abandonna la tentative : il ne pouvait pas faire le poids à une telle distance...
Freedon Nadd fit part de l'échec de son Maître à Exar Kun, et réitéra sa proposition de s'abandonner à l'obscurité. Après de nombreux refus, Exar Kun finit par accepter : il n'était pas prêt à mourir, et pour survivre, il choisit de devenir à jamais un esclave du Côté Obscur...

Quelle sorte de guérison pouvait bien provenir du Côté Obscur ? Exar Kun survécut, mais dans une douleur incommensurable, fut vivement brûlé au front, et l'écho de sa souffrance dans la Force fut si puissant qu'il fut perçu par tous les Jedi de la galaxie, comme si un homme se faisait dévorer vivant. Mais seul le Jedi qui connaissait le mieux Exar Kun, son propre Maître, Vodo-Siosk Baas, sut ce que ce hurlement de la Force même représentait : le premier écho d'une tempête qui consumerait toute la Galaxie...

La mort d'Arca Jeth et la nouvelle vie d'Exar Kun

En orbite de Deneba, de petites capsules qui avaient été discrètement camouflées dans les croiseurs Jedi s'éjectèrent des vaisseaux, pour s'écraser sur la planète tels des météores. Puis, les portes de ces capsules s'ouvrirent, et une armée de Droïdes de Guerre en sortit, fondant sur les Jedi. Ceux-ci furent rapides à réagir : aussitôt les droïdes débarqués, ils étaient en position de combat, et n'eurent pas de pitié pour ces impitoyables machines.
Soudain, dans le vacarme de la bataille, Ulic Qel-Droma entendit son Maître lui crier de s'écarter, et le fit sans poser de question. Derrière lui, un droïde venait d'exploser, et des débris volaient dans tous les sens. Ulic releva les yeux vers Arca Jeth, et le remercia de lui avoir sauvé la vie. Cependant son Maître, lui demandant d'être plus prudent à l'avenir, fut stoppé dans sa phrase par une douleur soudaine : un rayon laser venait de le percuter, droit dans le dos. Le droïde responsable de cet acte fut rapidement détruit par un Jedi qui passait par là, mais un Maître Jedi venait de tomber... Ulic se pencha sur le corps d'Arca Jeth en pleurant, disant qu'il était mort par sa faute. Arca Jeth le rassura, et avant de rejoindre définitivement la Force, il dit :

L'ennemi m'a trouvé, Ulic. L'ennemi ne connaît que l'obscurité. Je connais ce que l'ennemi ignore. Je connais la lumière...
_Arca Jeth

Sur Korriban, Exar Kun était sidéré : le Côté Obscur l'avait complètement guéri, il se sentait comblé, et pouvait désormais lire les hiéroglyphes Sith sans la moindre difficulté. Freedon Nadd lui annonça qu'il ne pouvait plus revenir sur sa décision, et que le Côté Obscur guiderait désormais ses pas pour toujours. Il lui ordonna de se rendre sur la quatrième lune de Yavin, afin de compléter ses recherches sur le Côté Obscur. Mais avant cela, il déclara à Exar Kun que les esprits des anciens Seigneurs Sith avaient décidé de tester son dévouement au Côté Obscur de la Force. Nadd commença par confisquer à Exar Kun son Sabrelaser, en l'attirant à lui grâce à la Force, et les gardiens des tombes, que Kun avait auparavant cru être des statues, s'animèrent, et le poursuivirent pour, finalement, le rattrapper et le jeter au sol. Freedon Nadd lui conseilla d'utiliser le Côté Obscur s'il voulait survivre. Kun s'y refusa et voulut attirer à lui son Sabrelaser. Mais celui-ci était retenu par une force mystérieuse. Exar Kun utilisa un pouvoir qu'il avait déjà utilisé auparavant, un pouvoir qui, à chaque utilisation, était plus facile d'accès : le pouvoir de la colère. Une rivière de rage traversa le Jedi, et il terrassa sans peine les gardiens des tombes qui étaient encore sur lui.
Une voix résonna, semblant venir des ténèbres, annonçant que Kun était prêt. Freedon Nadd lui annonça donc que les esprits des anciens Sith approuvaient, et qu'il était temps de partir pour Yavin IV. Le jeune Jedi essaya encore une fois de se convaincre qu'il ne serait jamais séduit par le Côté Obscur, mais Nadd lui rappela froidement que c'était déjà fait depuis longtemps...

L'arrivée d'Exar Kun sur Yavin IV et l'infiltration d'Ulic Qel-Droma

Exar Kun prit donc son vaisseau, le StarStorm 1, et se rendit sur la quatrième lune de Yavin, comme le lui avait indiqué Freedon Nadd. Il suivait la trace d'un Seigneur Noir mort depuis des centaines d'années : Naga Sadow. Kun posa son appareil près d'un temple qui lui rappelait étrangement l'architecture qu'il avait observée sur Korriban. Freedon Nadd l'avertit que les temples de ce genre étaient gardés par de féroces créatures : les Massassi. Ceux-ci étaient les derniers représentants de la race Sith, et étaient devenus, suite aux nombreuses expériences alchimiques de Naga Sadow, de monstrueuses créatures, de plusieurs mètres de haut, très primitifs et agressifs. Exar Kun sentit rapidement que Nadd ne lui avait pas menti : il sentait une forte présence du Côté Obscur en ce lieu, et cette sensation fut vite suivie d'un assaut des Massassi : une dizaine d'entre eux attaquèrent le jeune Jedi, qui essaya de fuir à l'opposé de ses assaillants. Il se fit cependant rattraper, et fut amené au Grand Prêtre Massassi : Zythmnr, qui jugea que Kun était « celui qu'ils attendaient ». Il fut amené dans un des principaux temples de Yavin IV, sans connaître la raison de ce déplacement...
Quand il rouvrit les yeux, il commença à deviner ce qui allait se passer dans ce Temple : il voyait tout autour de lui des guerriers Massassi accrochés à de grandes croix, comme attendant un immense sacrifice. Zythmnr saisit une amulette dans ses mains et se lança dans une sorte de rituel. Peu après, un léger tremblement de terre se produisit, et ce fut une immense créature, grande comme des dizaines de Rancors, qui surgit de Terre. Exar Kun devina, par rapport à ce que lui avaient dit Vodo-Siosk Baas et Freedon Nadd, que cette créature était le fruit des pouvoirs Sith du défunt Naga Sadow... Le monstre se saisit d'Exar Kun, d'une seule main, et celui-ci sentit qu'il s'agissait surement des derniers moments de sa vie. Soudain, il entendit la voix de Freedon Nadd, dans sa tête, l'implorant d'utiliser sa haine pour détruire la créature. Kun hésita moins que la dernière fois, sur ce point, et utilisa la haine, non pas qu'il avait envers la créature, mais envers Freedon Nadd, pour attirer l'amulette de Zythmnr, qui était en fait un ancien artefact Sith, par le truchement de la Force. Une fois en possession de l'amulette, il se sentit envahi par sa rage, et vit ses mains brûler. Il n'en souffrait pas. D'une seule impulsion de sa haine, il lança un grand rayon d'énergie, qui transperça la gorge du monstre, qui s'effondra quelques secondes plus tard.

Il resta plusieurs minutes, debout, devant le cadavre de la créature, ébahi par ses propres pouvoirs. Il venait de découvrir qu'il ne savait presque rien de la Force, comparé à ce qu'elle pouvait lui enseigner. Les Massassi, autour de lui, l'honorèrent et le considérèrent comme celui qui les avait lavés d'une terrible malédiction. Freedon Nadd, pendant ce temps, fut ravi, et félicita maintes fois Exar Kun. Il lui ordonna de se servir de ses pouvoirs pour lui faire reprendre une forme physique. Exar Kun, réalisant que le pouvoir était dans ses mains, et qu'il avait dépassé de loin les compétences de son soit-disant « Maître », décida, non pas de réincarner Freedon Nadd, mais de l'anéantir. Il se servit de toute sa rage et sa colère pour concentrer son énergie dans l'amulette, et relâcha celle-ci d'un coup sur l'esprit de Freedon Nadd, qui hurla quelque chose d'inaudible avant de disparaître définitivement. Cependant, avant la fin, il eut le temps de prévenir, par télépathie, les dirigeants du Krath, auxquels il confiait le rôle de détruire Exar Kun...

Sur Ossus, Ulic Qel-Droma, plus décidé que jamais à infiltrer le Krath, fut mis en garde par les sages Maîtres Jedi Ood Bnar et Odan-Urr. Malgré ce que purent dire les deux Maîtres, Ulic, encore souffrant de la mort de son mentor, ne changea pas d'avis, et partit pour le système Tétan, après de longs adieux avec son frère Cay, et surtout avec Nomi Sunrider, qui vécut très mal cette séparation.
Une fois sur Cinnagar, il fut rapidement repéré, ayant activé son Sabrelaser pour aider Aleema Keto, prise dans une agression, et il fut donc capturé par le Krath, et drogué pour ne pas opposer de résistance. Aleema voulait le garder pour le faire devenir un des leurs, alors que Satal Keto voulait le tuer, pour ne pas avoir d'histoires avec l'Ordre Jedi. Finalement, ce fut Aleema qui eut le dernier mot, et il fut gardé en vie, docile, aux côtés des dirigeants du Krath.

L'ambition d'Exar Kun et le sauvetage d'Ulic Qel-Droma

Pendant ce temps, sur Yavin IV, Exar Kun ordonna à ses Massassi de bâtir des temples en son honneur, dans l'ancien design Sith, afin de concentrer l'énergie de la Force, si puissante sur cette lune. Kun pensa qu'il était logique que le vaisseau qui avait amené Naga Sadow sur Yavin IV était toujours sur place, car le Seigneur Sith était mort ici. Après quelques recherches, il en eut confirmation en trouvant un ancien Croiseur Sith, enterré sous le temple principal de la lune. Il découvrit avec étonnement qu'il fonctionnait toujours, et encore plus incroyable : il découvrit dans une des pièces de l'appareil, une sorte de gros appareil, très complexe, qu'il identifia lui aussi comme un puissant artefact Sith. Il décida de passer tout son temps, dorénavant, à l'étudier, afin de découvrir à quoi il servait.

Le vaisseau de Nomi Sunrider, Cay Qel-Droma, et Tott Doneeta, arriva en orbite de Cinnagar. Ils étaient venus dans le but de secourir Ulic, ayant reçu un avertissement dans la Force, leur indiquant que le jeune Jedi était en danger. Tott et Cay restèrent dans le vaisseau, en orbite, tandis que Nomi Sunrider se servit d'une capsule de sauvetage pour se rendre sur la planète. Elle ne tarda pas à se faire capturer par le Krath, tout comme Ulic, et fut amené à lui par l'intermédiaire de Satal Keto, qui voyait en cela le possible départ d'une invasion de la République. Satal, cette fois, n'eut pas Aleema pour lui dire de garder la Jedi en vie. Il exigea l'exécution de Nomi Sunrider, et demanda à Qel-Droma de s'en charger personnellement. S'il refusait, il serait exécuté aussi, puisque non fidèle au Krath. La décision fut donc dure à prendre, mais il accepta, et annonça qu'il l'exécuterait le lendemain à l'aube...
Il se servit d'un droïde, qui apportait la nourriture aux prisonniers, pour laisser un message à Nomi, lui disant d'utiliser ses pouvoirs pour fuir si elle le pouvait. Aleema ayant appris la nouvelle que Ulic allait exécuter Nomi, vint dans la chambre d'Ulic, et lui annonça qu'elle savait dès le début qu'il était venu pour espionner le Krath. Cependant, elle lui déclara sans hésitation qu'il était épris d'un autre sentiment très étrange, depuis qu'il était sur Cinnagar. Ulic ne put la contredire : elle avait entièrement raison, plus le temps passait, plus il se sentait proche du Krath, et il se rendit compte qu'il tombait même sous le charme d'Aleema...

Bien qu'ingénieux, le système qu'avait trouvé Ulic pour faire passer un message à Nomi sans que le Krath ne s'en aperçoive, échoua. Satal Keto intercepta le message holographique, et devint fou de rage. Il ordonna qu'on lui amène personnellement Nomi Sunrider, et qu'on exécute sur le champ Ulic Qel-Droma. Cependant, tout ne se passa pas comme prévu : Nomi Sunrider, grâce à la MCJ, influença les gardes pour qu'ils se battent entre eux, et profita de la cohue pour sortir de sa cellule et s'enfuir. Ulic Qel-Droma, quant à lui, fut attaqué directement dans sa chambre par un assassin sur-entraîné, qui frappa avec une violence et une vitesse ahurissantes. Ulic eut du mal à parer tous les tirs, mais il riposta finalement en un coup circulaire de son sabre, qui fut fatal pour l'assassin. Il prit la décision de stopper Satal, et ordonna à Aleema de ne pas essayer de l'en empêcher.
Cay et Tott Doneeta vinrent sur la planète dès que Nomi les eut contactés par comlink. Tous trois, ils se dirigèrent vers la forteresse du Krath pour libérer Ulic. Ils aperçurent Satal Keto sur un balcon, les observant. Tott lui annonça qu'il ferait mieux de relâcher Ulic sur-le-champ. Mais Cay savait que ce n'était pas la peine : il sentait la présence de son frère, toute proche. Ce dernier apparut en effet sur le balcon, aux côtés de Satal, quelques instants plus tard. Il désigna Satal Keto comme le meurtrier de son Maître Arca Jeth, et dégaina son sabre pour le détruire. Satal était un adversaire de taille, mais Ulic utilisa sa rage pour le tuer, sans même en être conscient. Le dirigeant du Krath, à terre, agonisant, lui annonça qu'il avait injecté du poison Sith dans son sang, et que celui-ci serait le fruit de sa colère, et le ferait succomber. Quand ses trois compagnons Jedi s'approchèrent de lui pour l'emmener avec eux, Ulic Qel-Droma leur ordonna violemment de s'écarter, et annonça qu'il restait sur la planète, avec Aleema. Dans son esprit, il leur implora de l'excuser de ce qu'il faisait, mais il se rendait compte qu'il était sur un chemin décisif, et qu'il ne pouvait pas y avoir de retour. Cay Qel-Droma, Tott Doneeta et Nomi Sunrider retournèrent donc sur Ossus, terriblement peinés.

La fin du Krath et le Sombre Adoubement

Exar Kun, sur Yavin IV, avait appris, grâce à d'anciens parchemins, que le temple principal était en fait une grande machine servant, aidé de l'alchimie Sith, à transformer un simple guerrier en une créature surpuissante. Zythmnr, le Grand Prêtre Massassi, se porta volontaire pour être le premier à subir la transformation. Il fut placé dans la grande machine, Exar Kun exécuta le rituel, et lorsque Zythmnr ressortit, il était immense, d'apparence puissant, mais difforme. C'était un immonde servant du Côté Obscur.
Kun, avant de détruire Nadd, avait perçu les paroles que celui-ci avait prononcées à Satal et Aleema, et grâce à son amulette, il parvint à les localiser. Grâce au croiseur de Naga Sadow, il voyagea jusqu'à Cinnagar, pour trouver ces deux utilisateurs des pouvoirs Sith, car ils étaient une menace à sa puissance, et devaient être détruits.
Il débarqua sur la planète-capitale du Krath, et repéra tout de suite où étaient cachés ces deux rivaux : Aleema et Ulic Qel-Droma. Soudain, le ciel de Cinnagar s'assombrit : des vaisseaux républicains venaient de sortir d'hyperespace et attaquaient la planète, avec l'aide de quelques appareils Jedi.
Les Jedi, très rapidement, arrivèrent dans la chambre où se trouvaient Ulic et Aleema, afin de secourir l'ex-Jedi. Cay et Nomi tentèrent désespérément de convaincre Ulic de partir avec eux, mais ce dernier, tout comme la dernière fois, il refusa : « Ecoutez moi, je fais cela pour Arca, je fais cela pour vous tous, je ne suis pas sous l'emprise du Côté Obscur. Maintenant laissez-moi, je ne vous ai jamais demandé d'intervenir dans mon travail ! Je n'ai pas besoin de vous ! ». Cay et les autres essayèrent de l'emmener de force sur Ossus, mais Nomi leur ordonna d'arrêter. Elle annonça qu'Ulic les suivrait de son propre gré, ou ne les suivrait pas. Les autres Jedi mirent du temps à admettre ceci, mais c'était là la doctrine des Maîtres Jedi. Ils se retirèrent donc, laissant Ulic et Aleema sur Cinnagar...

Cependant, un autre homme entra dans la pièce une fois les Jedi partis, encadrés de deux grandes silhouettes inhumaines. Ulic et Aleema ne purent le voir distinctement, mais ils entendirent : « Mes ennemis... je suis Exar Kun ». Aleema sentit clairement que ce Jedi n'avait pas de bonnes intentions envers eux, et déchaîna vers lui tous les pouvoirs que lui conféraient les enseignements Sith qu'elle avait reçus. Kun ne sembla même pas y faire attention, tendit le bras vers la dernière dirigeante du Krath, et celle-ci vola dans les airs sur plusieurs mètres, retombant inconsciente.
Ulic dégaina alors son sabre, et Kun en fit de même. Les Massassi postés à l'entrée assistèrent alors à un des plus grands duels de l'histoire galactique : Exar Kun, le plus grand combattant qui vive sur cette galaxie, contre Ulic Qel-Droma, un duelliste Jedi extrêmement doué. Soudain, pendant le duel, l'amulette d'Exar Kun et celle d'Ulic, que lui avait offerte Aleema, se mirent toutes deux à briller, et une étrange aura de pouvoir entoura les deux combattants, les liant dans le Côté Obscur.

Tout à coup, une puissante voix ordonna aux deux combattants de cesser ce duel. Tous deux se tournèrent vers la provenance de la voix, et découvrirent quatre immenses silhouettes. La silhouette de tête s'identifia comme étant le spectre du Seigneur Sith Marka Ragnos. Ce dernier déclara :

Je complète maintenant votre initiation au pouvoir du Côté Obscur... Exar Kun, grâce à toi, les Sith ne mourront jamais, tu as largement mérité le titre de... Seigneur Noir des Sith. Cet autre Jedi, Ulic Qel Droma. Lui aussi a emprunté la sombre route. Il sera ton premier apprenti
_Marka Ragnos

Après ces paroles, les silhouettes disparurent, et les deux nouveaux Sith ne sentirent plus aucune douleur, mais leurs fronts étaient marqués de runes Sith. Leur volonté de rivalité avait disparu : ils étaient maintenant décidés à faire renaître la domination Sith, ensemble.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Freedon Nadd
Freedon Nadd
Personnages
Exar Kun
Exar Kun
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations