Nazzar

Les Nazzars étaient des humanoïdes bipèdes dont le visage possédait des caractéristiques proches de celles des équidés.

Originaires de la planète Nazzri, les Nazzars étaient des humanoïdes de grande taille, de deux mètres en moyenne. De plus, leur espérance de vie était assez longue car un Nazzar n'était considéré comme vieux que lorsqu'il atteignait l'âge de quatre-vingt-dix ans. Leur peau sombre était recouverte d'une fine fourrure, dont le ton pouvait varier du gris clair au bleu foncé. Mais ce qui les caractérisait vraiment était leurs visages allongés possédant des caractéristiques voisines de celles des équidés. Et même si l'histoire de l'espèce a été bien plus marquée par la contemplation que par l'action, tous les Nazzars étaient relativement agiles et puissants.

Qrrl Toq, le Nazzar Jedi Qrrl Toq, le Nazzar Jedi Leur culture était totalement dominée par leur religion d'état, l'Ulizra, qui fut présente tout au long de leur histoire. Nazzri avait toujours été une monarchie jusqu'à l'accession de Prrit Qabaq au titre d'Empereur-Roi. Qabaq fit siennes d'obscures magies, avant d'écraser et de soumettre à sa volonté le gouvernement. Le dictateur réprimait toute velléité de rébellion par une exécution immédiate. Ce régime finit par prendre fin lorsque la propre fille de Qabaq, Ikree revint de son Boqeri, un exil que s'imposaient certains Nazzars dans une quête de vérité spirituelle. Ikree finit par prendre la tête des rebelles et par éliminer son père. En tant que nouvelle Reine-Préfet, elle fut à l'origine d'un nouveau gouvernement fondé sur les dogmes de l'Ulizra. Cependant, son assassinat six mois plus tard provoqua un durcissement de ce tout jeune gouvernement, qui ne fit que se raffermir jusqu'à devenir une théocratie oligarchique dirigée par un roi et quatorze préfets.

Le roi dirigeait le conseil des quinze législateurs, les forces militaires ainsi que les agences de sécurité planétaire, tandis que les préfets, chacun à la tête d'une des sectes de l'Ulizra, introduisaient et votaient les nouvelles lois. Ils décidaient également de l'usage des troupes pour les actions offensives.

Les préceptes même de cette religion étaient d'ailleurs responsables d'une sorte de xénophobie de la part des Nazzars. En effet, avec leurs concepts selon lesquels tout étranger était susceptible d'entacher leur culture, ou que tout système philosophique en désaccord avec l'Ulizra se devait d'être éradiqué, les Nazzars établirent peu de relations avec d'autres espèces de la galaxie. C'est pourquoi Nazzri, malgré une rapide entrée au sein de l'Ancienne République, se contenta de communiqués officiels et d'une simple présence sénatoriale comme contribution à cet organisme. Enfin, lors de l'avènement de l'Empire Galactique, tous les représentants de l'espèce qui avaient quitté leur planète natale y revinrent promptement pour ne plus jamais en repartir. Ce monde vécut alors en totale autarcie, ne daignant même pas répondre à une proposition d'adhésion à la Nouvelle République.

Toutefois, avant le début de cette politique isolationniste, quelques Nazzars quittèrent leur planète et explorèrent la galaxie. Plusieurs d'entre eux étaient des proscrits qui avaient rejeté les enseignements de l'Ulizra, et qui finissaient en général par adhérer à des groupes de la Frange. D'autres étaient des prêcheurs qui cherchaient à propager leur culte, mais leur absence de succès les dissuada rapidement. On trouvait également les Nazzars qui, partis pour leur Boqeri, trouvaient la galaxie bien plus intéressante que leur monde natal, et prolongeaient de manière indéterminée leur exil. Enfin, Qrrl Toq, Prince de la Couronne de Nazzri, rejoignit, suite à sa rencontre avec des Chevaliers Jedi sur Ulda Frav, l'Ordre Jedi.

Articles en rapport

Qrrl Toq
Qrrl Toq
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Nazzar
Nazzar
Espèces