Droïde Sentinelle IG-86

Produits par Holowan Mechanicals sous la République Galactique, les Droïdes Sentinelles IG-86 étaient à l'origine des gardes du corps réservés aux personnes influentes et aisées. Afficher le sommaire

Caractéristiques

Produits par Holowan Mechanicals sous la République Galactique, les Droïdes Sentinelles IG-86 étaient à l'origine des gardes du corps réservés aux personnes influentes et aisées de la Galaxie. Ils venaient ainsi souvent consolider un système de sécurité généralement déjà conséquent et très efficace. Cependant, ces redoutables gardiens se retrouvèrent finalement à servir des barons et des seigneurs du crime importants. Lors de leur assemblage, ils reçurent une programmation légèrement plus avancée que celle octroyée aux Droïdes de Combat B1 de base de la Société Baktoid utilisés par la cupide Fédération du Commerce puis par l'armée de la Confédération des Systèmes Indépendants. Le traditionnel microprocesseur d'éthique, qui empêchait les automates de tuer des êtres vivants, fut bien évidemment légèrement modifié pour permettre à l'IG-86 d'abattre des cibles qui pouvaient attenter à la vie de l'individu qu'il avait sous sa protection. Apparemment, les criminels décidèrent de baisser encore ce niveau pour l'envoyer assassiner froidement des potentiels rivaux.

La tête cylindrique du droïde portait un ensemble de capteurs multidirectionnels qui lui donnaient une vision périphérique. Un processeur standard heuristique lui permettait d'être plus polyvalent et lui donnait également la faculté d'apprendre des techniques de lutte supplémentaires et de trouver une solution rapide lorsqu'il se retrouvait face à une situation inattendue. Ainsi, avec le temps, il se perfectionnait et devenait un combattant redoutable au corps à corps avec des réflexes d'une effroyable rapidité. Toutefois, il était peut être préférable d'effacer régulièrement la mémoire de ces unités afin d'éviter des complications désastreuses, voire fatales, pour les propriétaires.


Au cœur de la Guerre des Clones

Ziro le Hutt possédait de nombreux droïdes de ce type à son service, dont KRONOS-327. Au cours de la Guerre des Clones, la Sénatrice Padmé Amidala se rendit dans le palais du Vigo du Soleil Noir pour lui demander de contacter son neveu, Jabba Desilijic Tiure, afin de le persuader que la République Galactique et l'Ordre Jedi n'étaient pas responsables de l'enlèvement de son fils, Rotta. Cependant, il fit abstraction des explications de la politicienne et la congédia. Ne pouvant accepter cet échec, la Naboo revint sur ses pas et découvrit le Hutt en conversation avec le Comte Dooku. Ils étaient les deux les investigateurs de ce complot. Malheureusement, Amidala fut découverte par des IG-86 et emprisonnée dans un cachot. Grâce à un stratagème, elle parvint à prévenir C-3PO de son arrestation. Lorsque le Commandant Fox et ses hommes de la Garde de Coruscant arrivèrent sur place, ils éliminèrent rapidement les Droïdes Sentinelles IG-86 présents et capturèrent le Hutt.

Un Droïde Sentinelle IG-86 au service de Cad Bane. Un Droïde Sentinelle IG-86 au service de Cad Bane. Quelques mois plus tard, le Général Anakin Skywalker perdit R2-D2 lors d'un affrontement contre le Général Grievous dans un champ d'astéroïdes pendant la Bataille de Bothawui. Le Chevalier, Ahsoka Tano et R3-S6 empruntèrent le Twilight pour gagner les vestiges du champ de bataille. La Togruta surveilla ses écrans et détecta un ferrailleur suspect, le Vulture's Claw, dans le secteur. Le pilote se connecta au sas d'amarrage du vaisseau et le trio s'annonça. Afin de faire avancer la situation, Anakin sortit de sa poche des Crédits pour convaincre son interlocuteur, Gha Nachkt, de leur permettre de visiter la cale. R3 se brancha sur l'ordinateur principal pour accéder à l'inventaire, mais il ne réussit uniquement à activer les lumières de la pièce et deux IG-86 rangés sur les rayonnages ! Le premier fut envoyé au sol par Skywalker depuis son étagère et le second reçut un coup de Sabrelaser vertical de la part de Ahsoka.

Cependant, Nachkt avait bien R2 en sa possession et s'apprêtait à le livrer à l'ancien guerrier Kaleesh contre une forte somme d'argent. Pendant le trajet, l'astromech profita du sommeil de son tortionnaire pour ôter son boulon d'entrave et tenter de passer un appel à l'aide. Une sentinelle qui patrouillait dans les coursives repéra son ombre suspecte et commença à fouiller la zone. Lorsqu'il fut dans le sas d'évacuation, le petit captif verrouilla la porte et l'expulsa dans le vide spatial. Les Jedi finirent par retrouver D2 sur la Station Skytop.

Après ces événements, Ziro, emprisonné pour l'enlèvement du fils de Jabba, contacta le redoutable et célèbre Cad Bane pour organiser son évasion. Ce dernier réunit une équipe pour capturer des Sénateurs et forcer le Chancelier Suprême à remettre un document à la Garde de Coruscant ayant pour objet la libération du Seigneur du Crime, Palpatine consentit à enregistrer une remise de grâce pour le Hutt. Pour s'assurer de sa coopération, Bane ordonna au Twi'lek corpulent Orn Free Taa d'accompagner l'un de ses Droïdes Sentinelles, prénommé HELIOS-3D, au centre de détention. Malgré l'intervention du Chevalier Jedi Anakin Skywalker, les criminels parvinrent à prendre la fuite.

Articles en rapport

Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Hutt
Hutt
Espèces
R3-S6
R3-S6
Droïdes