Mot Not Rab

Né sous la République Galactique, le Sénateur Tarnab Mot Not Rab représentait une planète, dont le nom nous est encore inconnu, au Sénat Galactique. Afficher le sommaire

Conspirateur

Né sous la République Galactique, Mot Not représentait une planète, dont le nom nous est encore inconnu, au Sénat Galactique. Avec le temps il devint l'un des farouches opposants du Chancelier Suprême Finis Valorum. Il ne souhaitait qu'une seule chose, le voir démissionner de son mandat. Son désir commença à prendre forme dès que le dirigeant fut accusé, à tort, de malversation peu après le vote de la loi concernant la taxation des routes commerciales des systèmes distants et des zones de libre-échange. Lors d'une soirée organisée chez Orn Free Taa, Rab participa à une petite discussion privée avec le Twi'lek corpulent, le Quarren Tikkes et le Rodien Onaconda Farr. Alors qu'ils débattaient de cette nouvelle affaire, le politicien expliqua à ses confrères que Valorum représentait un réel danger pour le bien commun. Sur une idée de Palpatine, le quatuor accepta de préparer dans l'ombre l'élection du Chagrien Mas Amedda au poste d'Orateur Sénatorial, Ce dernier était un bureaucrate endurci et il avait également la réputation d'être extrêmement pointilleux en matière de procédure. Ainsi le Chancelier perdrait une partie de son influence et ses actions seraient considérablement entravées.

Mot Not Rab. Mot Not Rab. Quelques mois plus tard, lors du Blocus de Naboo, le Reine Padmé Amidala se rendit sur Coruscant dans le but de faire cesser dans les plus brefs délais l'embargo illégal de la Fédération du Commerce du Vice-roi Neimoidien Nute Gunray. Constatant l'érosion constante du pouvoir de Finis, la souveraine déposa une motion de censure à son encontre. À l'instar de nombreux confrères, le Tarnab approuva avec force la décision de la future épouse d'Anakin Skywalker. Récoltant les fruits de ses diverses machinations, Palpatine, ou plutôt Darth Sidious, fut placé à la tête de la République.

Chantage au Sénat

Postérieurement à ces événements, Mot Not se prononça au cours de la sanglante Guerre des Clones en faveur de la Déréglementation du Système Bancaire. Par la suite, le non-humain fut confronté à un choix difficile quand Halle Burtoni mit en avant un projet concernant la production de cinq millions de soldats supplémentaires destinés à renforcer les rangs clairsemés de la Grande Armée de la République. D'un certain point de vue, il n'avait qu'à peser le pour et le contre de manière à prendre la bonne décision. Toutefois, les choses devinrent nettement plus compliquées lorsque le Seigneur Noir de la Sith Darth Tyranus sollicita les services des Chasseurs de Primes Robonino et Chata Hyoki pour « convaincre » les membres de l'assemblée de soutenir la proposition de la Kaminienne. Le noble de Serenno cherchait évidemment uniquement à prolonger les affrontements avec l'Alliance Séparatiste afin de permettre à son Maître Sith de parachever son plan de domination de la Galaxie. Les deux malandrins n'hésitèrent d'ailleurs pas une seule seconde à s'en prendre à Rab. Ils lui cassèrent visiblement le bras droit.

En dépit de cette vague de pression, Amidala se lança dans un discours passionné relatant la dégradation des services publics et la détresse du peuple à cause de la réduction des budgets en faveur de la branche militaire. Touché par sa plaidoirie, le Sénateur se joignit aux applaudissements. Malheureusement, malgré les efforts de la Naboo, Burtoni obtint tout de même gain de cause.

Articles en rapport

Darth Tyranus
Darth Tyranus
Personnages
Finis Valorum
Finis Valorum
Personnages
Halle Burtoni
Halle Burtoni
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages