Quarren

Les Quarrens étaient des humanoïdes natifs de la planète Mon Calamari, dans la Bordure Extérieure, qu'ils partageaient avec l'espèce du même nom.

Les Quarrens étaient des humanoïdes natifs de la planète Mon Calamari, dans la Bordure Extérieure, qu'ils partageaient avec l'espèce du même nom. Les Mon Calamari vivaient à la surface de la planète, mais les quarrens, par désir d'indépendance, avaient décidé de vivre au fond des océans, dans des villes sous-marines.

Quand ces premiers se révélèrent de grands explorateurs, les Quarrens devinrent perplexes vis-à-vis de ce désir d'exploration, qu'ils ne pensaient pas bénéfique pour leur planète. Quand celle-ci fut placée sous l'égide de l'Ancienne République Galactique, peu de quarrens quittèrent leur monde natal, et ce jusqu'aux dernières heures de cette République. Pendant la Guerre des Clones, les Quarrens rejoignirent le clan séparatiste du Comte Dooku et formèrent la Ligue d'Isolation Quarren, menée par leur ancien sénateur Tikkes, et entrèrent en conflit avec le peuple Mon Calamari. Heureusement pour ce dernier, la République intervint et le sauva grâce au maître Jedi Kit Fisto lors de la Mission sur Mon Calamari. Quelques années plus tard, lors de l'avènement de l'Empire Galactique, leur aversion pour l'exploration se confirma lorsque les forces impériales envahirent leur planète et réduisirent leur peuple en esclavage. Certains essayèrent de résister à l'envahisseur qui détruisait leurs villes mais sans succès, alors ils quittèrent leur planète natale ou se terrèrent encore plus profondément dans les immenses océans de la planète.

Hors de leur monde, les Quarrens évitèrent de se mêler avec l'Empire ou l'Alliance. Ils pratiquaient des activités plutôt sombres en travaillant avec des pirates, contrebandiers (Tessek travailla pour Jabba le Hutt), esclavagistes ou participant à des réseaux d'espionnage. Plusieurs de ces Quarrens avaient critiqué l'Empire et la Rébellion (ainsi que les Mon Calamari qu'ils considéraient comme responsables de leur état) qui avaient détruit leur monde natal. Certains avaient décidé de prendre des mesures pour se venger en évitant les représailles sur leur planète ou sur les membres de leurs espèces. Ils étaient conservateurs et tendaient à haïr le changement, se méfiaient de quiconque affichait un optimisme ou un idéalisme évident qui différait de leur politique. A la fin de la Guerre Civile Galactique, sous la Nouvelle République, ils furent représentés par le sénateur Mon Calamari Cilghal, à laquelle succéda Pwoe. Certains quarrens étaient réceptifs à la Force comme les Sith Darth Maleval et Darth Azard.

Ils avaient une tête ressemblant à un calamar à quatre tentacules, d'où le petit sobriquet « tête de poulpe » qui suivit cette espèce dans toute la galaxie. Ils avaient la peau coriace et des doigts noueux en forme de ventouse. Ils parlaient le langage quarren et le Basic et essayaient de parler le Mon Calamari, mais finalement, peu s'y intéressèrent. Leurs principales caractéristiques étaient les mêmes que leurs congénères : la capacité de respirer sous l'eau, une bonne vision sous-marine et dans l'obscurité et une bonne vitesse. Finalement, si les Quarrens quittèrent leur planète natale, c'était pour échapper à leur dépendance des Mon Calamari qu'ils ne pouvaient supporter.

Articles en rapport

Cilghal
Cilghal
Personnages
Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Pwoe
Pwoe
Personnages