Chute d'Anakin Skywalker

Manipulé par Darth Sidious, Anakin Skywalker, héros Jedi se détourna de son Ordre pour devenir... Darth Vader...

Anakin Skywalker. Héros Jedi de la Guerre des Clones. Celui de la Prophétie de l'Elu. La plus grande idole des enfants qui regardaient l'HoloNet et les individus qui suivaient les comptes-rendus du conflit. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnommait « le Héros Sans Peur ». Enfin, c'était ce que les gens croyaient. Ceux qui ignoraient qu'en réalité Anakin était rongé par une peur insupportable. La peur de l'échec. La peur que se reproduise la même chose qu'avec sa mère Shmi, au camp Tusken, morte entre ses bras parce qu'il n'avait pas été assez bon.

Au fil du temps, Anakin devint l'espoir de la République face aux Séparatistes. Cette popularité doubla lorsqu'il sauva le Chancelier Palpatine des griffes du Général Grievous, pendant la Bataille de Coruscant. Bien que Palpatine fût le meilleur ami d'Anakin, il y avait quelque chose qu'ignorait le jeune Chevalier Jedi. En réalité, derrière le masque de gentillesse de Palpatine, se trouvait l'identité mystifiée de Darth Sidious, le Seigneur Noir des Sith. Depuis longtemps, Sidious avait remarqué les pouvoirs infinis d'Anakin, ainsi que ses émotions chancelantes. Il avait tout de suite compris qu'il ferait un apprenti parfait. Anakin venait justement de franchir une grande étape dans sa chute vers le Côté Obscur en tuant impitoyablement le Comte Dooku désarmé.

Lorsque la bataille fut terminée et qu'Anakin posa de justesse le vaisseau de Grievous sur la planète, il alla rencontrer sa femme, Padmé Amidala, qu'il n'avait revu depuis cinq mois. Fou de joie de la revoir enfin après toutes ces batailles, il apprit qu'elle était enceinte. Cela signifiait que leur amour secret ne pourrait plus être masqué pendant encore très longtemps aux yeux de l'Ordre Jedi. Bien qu'Anakin sache que tous les attachements ou liaisons amoureuses étaient strictement interdits par le Code Jedi, il conseilla à Padmé de ne pas s'en faire. Peu importe les dires de l'Ordre, ils vivraient heureux, ensemble, tout les trois.

Pendant la nuit suivante, Anakin se réveilla en sursaut aux côtés de Padmé, dans leur chambre. Il venait de faire un horrible cauchemar qui annonçant la mort de sa femme pendant l'accouchement. C'était le même genre de rêve qu'il avait eu juste avant le décès de sa mère. Ce fut au tour de Padmé de dire à Anakin de ne pas s'en faire. Après tout, ce n'était qu'un mauvais rêve.

Le lendemain matin, le Chevalier retourna au Temple Jedi pour demander conseil à Maître Yoda. Il prit soin de ne pas révéler au vieux Jedi l'identité de cette personne. Yoda lui conseilla fortement de ne pas s'attacher à ces personnes qui devaient, un jour ou l'autre, s'unir à la Force. Cela ne rassura en rien le jeune Skywalker.

La peur de la perte, le chemin qui mène au Côté Obscur est, jeune Padawan.
_Yoda

Plus tard, Anakin se rendit compte que Palpatine lui assignait de plus en plus d'honneurs sans la permission du Conseil Jedi. Lors d'une visite dans son bureau, Anakin reçut l'autorisation du Chancelier pour devenir son représentant au sein du Conseil. C'était une occasion rêvée pour Anakin puisque cela signifiait qu'il serait promu au rang de Maître. Ainsi, il aurait accès aux Archives et pourrait peut-être trouver un moyen de sauver Padmé de la mort. Mais cet espoir s'envola lorsque le Conseil lui refusa le titre de Maître Jedi. Cette décision fâcheuse accentua le mépris d'Anakin face à Mace Windu et aux autres Maîtres présents, dont son propre mentor. Cependant, il pouvait siéger au Conseil et servir de connexion entre celui-ci et Palpatine.

Mais les manipulations des Jedi sur sa personne n'avaient pas encore cessé. Dans une discussion secrète, Obi-Wan lui demanda, au nom du Conseil, qu'il espionne le Chancelier et qu'il lui ramène toutes les informations susceptibles de les informer sur Darth Sidious et sa « supposée » connexion avec Palpatine. A contrecœur, Anakin accepta.

C'est alors que Yoda, Mace et Obi-Wan commencèrent à douter de la prophétie de l'Élu.

Pour Anakin, il n'y a rien de plus important que l'amitié. C'est l'homme le plus loyal que je n'ai jamais rencontré. Il est d'une loyauté qui va au-delà de la raison, en fait. Malgré tout ce que j'ai essayé de lui enseigner sur les sacrifices qui sont au cœur même de la condition Jedi, il... Je crois qu'il ne comprendra jamais vraiment.
_Obi-Wan Kenobi

Vint ensuite quelques différends politiques avec Padmé. Il se demanda même si sa femme pensait que ce qu'il avait accompli l'avait été en vain. Elle l'implorait de demander à Palpatine d'arrêter les combats. Il était évident que Padmé ne vouait pas le même respect à Palpatine que son époux.

A l'Opéra des Galaxies, Anakin rejoignit Palpatine dans sa loge privée. Le Chancelier lui apprit donc que les Clones venaient de découvrir Grievous sur Utapau. Le Chancelier avoua ensuite à Anakin qu'il était au courant des manipulations du Conseil à son égard. Durant le spectacle, Anakin et Palpatine partagèrent leur opinion sur les Jedi ainsi que les Sith. Aux dires de Palpatine, les Sith semblaient presque des êtres de bien. Le Chancelier lui raconta ensuite la Tragédie de Darth Plagueis le Sage. Pour Anakin, cette histoire ne fut d'aucune importance jusqu'à ce qu'il apprenne que ce Seigneur Noir avait jadis apprit à contrôler la vie et la mort avant d'être tué par son apprenti. C'était là une légende assez tentatrice pour Anakin, et une occasion en or de sauver Padmé. Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était de retrouver des informations sur ce Plagueis. Si seulement il avait accès aux Archives...

Le Côté Obscur de la Force amène à des habilités que certains considèrent comme contraire à la nature.
_Palpatine

Plus tard, il fit dit adieu à son Maître avant que celui-ci ne parte à la recherche du Général Grievous sur Utapau. A cet instant, Obi-Wan était loin de se douter que ce serait la dernière fois qu'il verrait son ancien disciple en tant que Jedi.

Les temps suivants, Anakin se contenta d'enquêter pour savoir qui était réellement Sidious dans les conseillers de Palpatine. Il discuta encore avec son second mentor et, au fur et à mesure, il perdit sa confiance vis-à-vis du Conseil et d'Obi-Wan ainsi que celle envers Padmé. En effet, Palpatine l'informa qu'elle complotait un manifeste contre son gouvernement, en compagnie de Bail Organa et Mon Mothma. Anakin se crut trahi par sa femme. Comment pouvaient-ils, elle et Obi-Wan, lui faire cela ? Même si leur amour restait intact, tout comme sa volonté de trouver le pouvoir de la sauver, sa loyauté fut légèrement ébranlée.

Tandis qu'Obi-Wan venait de détruire Grievous, Anakin fut chargé par Mace Windu d'aller apprendre la nouvelle au Chancelier Suprême et de noter sa réaction. Palpatine n'en sembla pas plus impressionné que lorsqu'Anakin lui avoua ses querelles avec les Jedi. Palpatine fit comprendre au jeune Jedi qu'il pouvait lui offrir tout ce qu'il désirait, même les plus dispendieuses banalités de la vie. Il vint même jusqu'à lui offrir le système Corellia tout entier. Ainsi, Anakin réalisa beaucoup de choses, notamment que Palpatine était au courant de son mariage secret avec Padmé. Finalement, la vérité absolue jaillit : son meilleur ami, le père qu'il n'avait jamais eu, le seul homme à qui il pouvait tout dire, était un Seigneur Sith. Il était ce qu'il avait juré de détruire.

Apprends à maitriser le pouvoir du Côté Obscur. Le pouvoir de sauver Padmé.
_Palpatine après avoir avoué sa véritable identité à Anakin.

Palpatine était nul autre que Darth Sidious, l'apprenti de Darth Plagueis. Le vieillard lui proposa de partager avec lui les connaissances qu'il avait acquis pendant sa formation. Sous le choc, Anakin dégaina son Sabrelaser et menaça Sidious. Au bout du compte, il ne put se résoudre à le tuer et préféra aller le dénoncer à Mace Windu, le seul Maître disponible au Centre de Commandement Jedi.

Complètement bouleversé, Anakin hoqueta la vérité au Maître Korun. Celui-ci lui ordonna de rester dans la Chambre du Conseil le temps que lui, Kit Fisto, Agen Kolar et Saesee Tiin aillent appréhender le Sith démasqué. Anakin le supplia de ne pas lui faire de mal mais Mace ne put que répondre qu'il ferait son devoir.

Dans la Chambre du Conseil Jedi, Anakin était à la torture. Dans sa tête résonnaient les paroles de Palpatine : « Si jamais je meurs, toutes mes connaissances disparaitront avec moi... » Ainsi que Padmé. Le choix du Chevalier était fait. Il bondit sur son speeder et fila en direction des appartements du Chancelier.

A son arrivée, il constata la mort de tous les Maîtres sauf Mace Windu. Celui-ci était engagé dans un terrifiant duel au sabrelaser avec Sidious. Le combat se solda par la défaite du Sith, finalement désarmé par le Vaapad de Mace. Au moment où il s'apprêtait à l'achever, Anakin s'interposa. Son désir de sauver sa femme et d'obtenir les pouvoirs de Sidious le poussèrent à trancher la main du Jedi avant que celui ne donne le coup mortel au vieillard déformé par ses propres éclairs de Force. Miraculeusement, Palpatine eut un regain d'énergie et envoya le Maitre Jedi disparaître dans les abysses de Coruscant.

Détruit par son acte, Anakin tomba à genoux devant Darth Sidious. Le Sith lui assena le coup final dans son ascension dans les voies de l'ombre. Le jeune homme accepta finalement de devenir son Apprenti Sith.

Vous venez de consulter la Version Canon de cet article. Peut-être souhaiteriez-vous lire la Version Légendes ?