Forme VII: Juyo/Vaapad/Trispzest

Juyo, Vaapad, Trispzest.

La Forme VII: Juyo/Vaapad/Trispzest était utilisée par Darth Maul, Mace Windu, et Kharys. Afficher le sommaire

Derrière l'appellation standard de "Forme VII", il se cache en fait trois sortes de style de combat au Sabrelaser distinctes, la première ayant inspiré les deux autres :

La Forme VII Originelle : le Juyo

De toutes les formes de combat, la forme VII est, sans conteste, la voie la plus périlleuse. Plutôt un état d'esprit qu'une véritable forme, cette technique consiste à laisser libre court à ses émotions et à les exploiter sans toutefois céder au Côté Obscur de la Force. Le Jedi doit s'autoriser à apprécier le combat. Le style original de cette forme, dont l'enseignement s'est aujourd'hui perdu, était appelé Juyo. Ce style était décrit comme étant très agressif : un pratiquant du style Juyo sacrifiait sa propre défense dans de nombreux enchaînements offensifs dont chaque coup était destiné à être mortel. Le Double Sabrelaser de Darth Maul semblait être parvenu à aider son propriétaire Sith à combler cette faiblesse.

Le Vaapad

Le second style, nommé Vaapad, fut mis au point par un maître Jedi du nom de Mace Windu, quelques années seulement avant la Guerre des Clones. Windu croyait que le pouvoir de l'obscurité provenait de la peur qu'elle inspirait. Lui-même ne la craignant pas, il pensait qu'elle n'avait aucun pouvoir sur lui. Mais il était aussi sans aucun pouvoir sur elle.
Le Vaapad est un chemin qui frôle les ombres mêmes du Côté Obscur. Il est un canal de ténèbres : il les attire et les renvoie tel un Sabrelaser renvoie un éclair. Allié à sa technique de combat, Maître Windu avait la capacité de discerner les "Points de Rupture", ce qui lui permettait d'anticiper pour mieux contrer les attaques et parades de ses ennemis.

Le Vaapad, septième forme de combat au Sabrelaser, tenait son nom d'un redoutable prédateur originaire des lunes de Sarapin : le Vaapad attaque ses proies en portant des coups implacables, d'une rapidité fulgurante, avec ses tentacules. La plupart des créatures en ont au moins sept, mais il n'est pas rare qu'elles en aient douze. Le plus grand qu'on ait jamais tué en avait vingt-trois. Avec un Vaapad, on ne peut jamais savoir combien de tentacules il a tant qu'il n'est pas mort : il est trop rapide pour qu'on les compte. C'est tout juste si on arrive à les voir. Tout comme la lame de Mace.

Malgré sa puissance incontestable, le Vaapad, aussi appelé Voie du Vornskr, ne parvint pas à stopper le futur Empereur - en partie à cause du fait que Mace Windu s'était focalisé uniquement sur Darth Sidious et non sur Anakin Skywalker, nouvellement arrivé dans le bureau du Chancelier Suprême et qui lui donna le coup de grâce.

Le Trispzest

La Majestrix de Skye, Kharys, avait mixé le Juyo avec d'anciennes techniques de duel S'kytri pour adapter ce style de combat à son environnement naturel : les cieux. En général le Trispzest - nom S'kytri qui signifiait "palpitation du coeur" - avait des effets redoutables sur les malheureux ennemis cloués au sol car incapables de voler contre qui l'utilisait. Kharys appréciait particulièrement la technique de décapitation appelée sai cha pour mettre un terme aux souffrances de ses adversaires. Elle prit plaisir à démontrer sa parfaite maîtrise de ce style qu'elle avait créé lorsqu'une vingtaine de contrebandiers Corelliens s'introduisirent sur son monde et qu'elle se mit à les chasser en compagnie de ses congénères.
Les seuls autres utillisateurs connus de cette variante de la Forme VII sont Maw et Nazish.

Cette fiche a été réalisée par Toryn Sana.

Articles en rapport

Mace Windu
Mace Windu
Personnages
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Kharys
Kharys
Personnages