Droïde Policier

Le Droïde Policier aidait notamment la Force de Sécurité de Coruscant à maintenir l'ordre à l'époque de la sanglante Guerre des Clones.

Produit sous la République Galactique par une entreprise encore inconnue à ce jour, le Droïde Policier était notamment chargé de mettre aux arrêts les nombreux criminels et d'assurer les patrouilles dans les ruelles de Coruscant. Ainsi, il apportait incontestablement, au même titre que le modèle 501-Z de SoroSuub Corporation, un soutien non négligeable aux hommes de la célèbre FSC. En outre, son aspect ne laissait aucun doute quant à ses attributions. Bien que faible en apparence, il était parfaitement capable d'engager une longue course-poursuite à pied ou aux commandes d'une véloce Moto-Jet BARC d'Aratech Repulsor Company modifiée et de passer rapidement les menottes à un individu en infraction. Sa tête, qui ressemblait à celles des célèbres unités de protocoles de la société Cybot Galactica, était surmontée d'une sorte de képi bleu. Par ailleurs, le reste de son corps n'avait pas l'air d'être extrêmement renforcé. Lorsque la situation l'exigeait, il était aussi apte à utiliser un pistolet blaster et un tonfa, établir un périmètre de sécurité et interroger les témoins d'une scène de crime. Ces assistants furent notamment d'une grande utilité au cours de la sanglante Guerre des Clones.

Un Droïde Policier. Un Droïde Policier. Dans un premier temps, ils secondèrent par exemple la Padawan Togruta Ahsoka Tano et le Maître Jedi Cosian Tera Sinube lors de l'arrestation de deux dangereuses criminelles, en l'occurrence la Terrelian Jango Jumper Cassie Cryar et Ione Marcy. Par la suite, ils aidèrent l'Inspecteur Tan Divo à appréhender la Rodienne Lolo Purs responsable de l'assassinant du Sénateur Onaconda Farr. Quelques temps plus tard, la Duchesse Satine Kryze des Nouveaux Mandaloriens de Mandalore, accusée à tort du meurtre de l'agent du Ministère des Renseignements Davu Golec, fut également pourchassée par des Soldats Clones Anti-émeutes de la Grande Armée de la République et une poignée d'automates. Par chance, la jeune femme pacifiste parvint à tromper la vigilance de ses poursuivants et à prouver l'implication du Death Watch de l'Overlord Pre Vizsla dans cette sordide affaire.

Pour finir, lorsque les deux filles du Président de Pantora Papanoida, en l'occurrence Chi Eekway et Che Amanwe, furent kidnappées par des Chasseurs de Primes engagés par la Confédération des Systèmes Indépendants, trois Droïdes Policiers firent un balayage des appartements privés du politicien. Malgré leurs capacités, ils passèrent à côté d'un indice crucial pour l'enquête. Après avoir inspecté personnellement la pièce, le Pantoran finit par trouver une trace de sang suspecte sous le socle d'une icône de la Déesse de la Lune posée anormalement sur une table basse. Une fois l'analyse de l'échantillon terminée, il découvrit que le liquide verdâtre appartenait à un certain Greedo.

Articles en rapport

Lolo Purs
Lolo Purs
Personnages
Pantora
Pantora
Planètes
Pantoran
Pantoran
Espèces
Papanoida
Papanoida
Personnages