Pashna Starkiller

Ancien Maréchal de Surface de l'Armée Impériale passé à l'Alliance Rebelle, Pashna Starkiller était un membre éminent du Haut Commandement de la Rébellion et participa à la bataille de Yavin aux côtés de Jan Dodonna.

Ayant probablement combattu pour la Grande Armée de la République au cours de la Guerre des Clones, Pashna Starkiller fut nommé, après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, Maréchal de Surface, soit le plus haut grade de l'Armée Impériale, le plaçant ainsi à la tête d'une Armée de Secteur - c'est-à-dire près d'un million deux cent mille hommes. Pour preuve de sa respectabilité, ce titre était généralement raccroché au titre de (Grand) Moff, s'avérant ainsi l'un des rares à avoir été autonome dans ses fonctions. Il fut, avec Zsinj, l'un des premiers à obtenir le titre de Seigneur de la guerre de l'Empire Galactique. Comme de nombreux autres cadres ayant affronté la Confédération des Systèmes Indépendants mais fermement attachés aux valeurs républicaines, à l'instar de Jan Dodonna ou du défunt Jace Dallin, il fut confronté aux exactions ordonnées par le Haut Commandement Impérial dans son secteur et décida de rejoindre les rangs de l'Alliance Rebelle quand l'occasion se présenta.

Devenu membre du Haut Commandement de l'Alliance, Pashna Starkiller figura dans les rangs des officiers rendant les hommages à Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca, après la destruction de l'Etoile Noire I à l'issue de la Bataille de Yavin, victoire majeure contre l'Empire Galactique. Il continua à servir au sein du Haut Commandement et prit sa retraite vraisemblablement après la Bataille d'Endor. Lorsque Dodonna, prisonnier sur le Lusankya, le Super Star Destroyer de classe Executor personnel de l'ancienne directrice des Renseignements Impériaux, Ysanne Isard, fut libéré, il créa les Cadres Gris ; un groupe de retraités décidés à fournir des conseils stratégiques au gouvernement néo-républicain de Coruscant. Il proposa à Pashna Starkiller de le rejoindre. Starkiller prodigua ainsi des conseils à Mon Mothma, tous comme ses coreligionnaires Adar Tallon et Vanden Willard.

Ainsi, lors de l'Opération Main de l'Ombre, notamment l'assaut lancé par les Dévastateurs de Mondes contre Mon Calamari en l'an 11, leurs conseils permirent de sauver de nombreuses vies. Après ces évènements, Starkiller se retira définitivement de la scène militaire néo-républicaine.

Articles en rapport

Starkiller
Starkiller
Personnages