Zevulon Veers

Fils aîné du Général Maximilian Veers, Zevulon Veers rejoignit pourtant la Nouvelle République.

Fils aîné du Général Maximilian Veers, Zevulon avait été elevé par son père, sa mère étant morte d'une maladie rare alors qu'ils étaient en vacances alors qu'il était très jeune. Cependant, dans sa mémoire, ces vacances d'été restèrent les dernières heureuses de son enfance. Autoritaire, son père souhaita qu'il entrât dans l'Armée Impériale, mais Zev prit peut à peu conscience de ce qui se cachait derrière l'Empire Galactique : pourquoi les amis de son père, qui n'hésitaient pas à critiquer la politique de l'Empereur Palpatine, disparaissaient les uns après les autres ? Quand son père mettait en avant le courage sous le feu ennemi, il rétorquait ironiquement qu'il fallait en effet être très courageux pour orchestrer un Base Delta Zero en orbite, ou réduire en esclavage des non-Humains. Pour son père, l'Armée n'avait rien à voir avec cela, mais Zev savait qu'il mentait : il était lui-même esclave d'un système.

Pour plaire à son père - parce que ce dernier était suspecté de connaître des traîtres -, le jeune homme adhéra au Sub-Adult Group du COMPNOR. S'il ne s'entendit guère avec les autres fils et filles de bureaucrates et militaires, il reconnut avoir apprécié les activités à l'extérieur (marches en formation, randonnées et escalade). Zev fit profil bas, adhéra tout haut lors des séances de lavage de cerveau impérial, mais gardait au fond de lui ses pensées. Pis : ces séances renforçaient son dégoût de l'Empire. Pourtant, son transfert à la CompForce - qu'il rebaptisât "CompFarce" ! - fut accepté. Là encore, Zev comprit qu'il s'agissait de jeunes hommes singeant les Stormtroopers, prêts à être utilisés comme chair à canon en première ligne, au son des hymnes martiaux dédiés à l'Empereur.

Quelques semaines après la Bataille de Hoth, son père, acclamé par tout l'establishment, l'emmena avec lui pour une tournée de conférences et parades militaires en son honneure. Le prestige finit par rejaillir sur Zev, qui ignorait comment se comporter : ses camarades "CompFarceurs" le regardaient différemment désormais, mais lui estimait la situation encore plus malsaine. Envoyé en service actif quelques mois avant la Bataille d'Endor, il fut détaché comme garde du corps d'un commandant de bataillon, Ivo Laibach. Ce dernier s'était emparé d'un vieil homme, qu'il accusa de savoir où se cachait une cellule locale de l'Alliance Rebelle. Pendant qu'il le torturait selon les méthodes du Bureau de la Sécurité Impériale, les Rebelles - commandés par la fille du pauvre homme - intervinrent et blessèrent Laibach, au grand contentement de Zev. Ce dernier détacha le vieil homme et le soigna. La jeune femme écouta le témoignage de son père et emmena le jeune homme avec eux.

Désormais membre de l'Alliance Rebelle, il souhaita que son père comprît sa démarche, mais il ignorait que ce dernier avait à nouveau été frappé par le manque de confiance de l'ISB et qu'il aurait souhaité voir son fils mort pendant l'attaque. Six ans plus tard, désormais membre des Forces de Défense de la Nouvelle République, Zevulon Veers servait comme artilleur sur le Star Destroyer Imperial II Emancipator. Lors de l'Opération Shadow Hand, notamment lors de l'attaque de Mon Calamari, ce fut lui qui détruisit le Croiseur de Combat Allegiance chargé de coordonner l'attaque des Dévastateurs de Monde. Le croiseur emporta dans sa chute un Star Destroyer Procursator. Malheureusement, le Silencer-7 commandé par Titus Klev avala le vaisseau et Lando Calrissian ordonna l'évacuation.

Au même moment, son père, qui avait été fidèle à l'Empire Galactique et à l'Empereur Palpatine, finit par être sacrifié dans une attaque inutile orchestrée par l'Exécuteur du Côté Obscur Sedriss contre le gouverneur de Balmorra. On ignore si Zevulon fut mis au courant - peut-être après les évènements - mais son courage lui permit d'être sélectionné par Wedge Antilles et Calrissian à nouveau pour infiltrer la Citadelle de l'Empereur sur Byss. Cependant, attaqués de toute part par les Impériaux, les Néo-Républicaines furent forcés de reculer. Veers fut blessé dans les combats et évacué à bord du Starhook Ten de Shug Ninx.

Articles en rapport

Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Palpatine
Palpatine
Personnages