Menace des Droïdes de Cortosis

Lors de la Guerre des Clones, la CSI tenta de produire des Droïdes de Combat insensibles aux Sabrelasers. Anakin Skywalker fut envoyé pour démanteler le complot...

Sur Metalorn, la Techno Union travaillait depuis le début de la Guerre des Clones sur un nouveau modèle de droïdes résistants aux Sabrelasers puisque construits avec du Cortosis, un minerai ayant pour propriété de désactiver les lames des sabres. Ces droïdes devaient changer radicalement la face de la Guerre puisqu'un Jedi sans son sabre n'était plus foncièrement un Jedi, mais une proie facile à abattre. Wat Tambor avait acheté du cortosis auprès du seigneur du crime Jabba le Hutt et Anakin Skywalker fut envoyé seul pour enquêter sur cette nouvelle menace. Il rencontra la Dark Acolyte nommée Saato, une Soeur de la Nuit de Dathomir qui tenta de l'arrêter à proximité du Puits de Carkoon. Cependant, ce fut le jeune Padawan qui l'élimina. Aurra Sing cherchait elle aussi à tuer Skywalker. Mais elle put s'échapper de justesse aux griffes du Jedi.

Le jeune Jedi fut rappelé sur Coruscant au moment où les premiers droïdes de cortosis commencèrent à infiltrer le Temple Jedi. Le Comte Dooku et son Acolyte Trenox les accompagnaient afin de détruire les Archives. Anakin défendit le Temple en compagnie d'Obi-Wan Kenobi, de Yoda et de Barriss Offee. Il fut confronté à Trenox qu'il tua pendant que Dooku s'échappait après avoir volé un holocron précieusement gardé dans les Archives. Kenobi, qui avait cherché à l'arrêter, avait été blessé, augmentant d'autant plus la colère du jeune Padawan. Un officier de la Grande Armée de la République, Rom Mohc, avait combattu quant à lui les droïdes de Cortosis dans une sorte de croisade personnelle, ce qui lui valut d'être félicité par tous les médias et en premier Holonet, qui en fit un héros.

Comme pour se faire racheter aux yeux des médias, le Conseil des Jedi envoya le potentiel Elu détruire seul les fonderies de Metalorn, faisant ainsi avorter le projet des droïdes de cortosis. Alors qu'il plaçait des détonateurs dans les fonderies, les courants de la Force l'avertirent de dangers imminents, à savoir trois nouveaux Acolytes de Dooku venus le tuer: Vinoc, son frère Karoc, ainsi que le chasseur de primes Chiss nommé Vandalor. Anakin les tua tous les trois et rencontra pour une la troisième fois Dooku, sa colère décuplée face à l'incapacité de ses Acolytes de venir à bout d'un problème aussi mineur qu'un Padawan. Cependant, le Jedi eut le dessus et sabra son adversaire dans toute sa longueur. Il s'aperçut alors que ce n'était pas le Comte Dooku, mais seulement un de ses clones. Il quitta Metalorn après avoir capturé le leader de la Techno Union, Wat Tambor, et fit exploser les fonderies des droïdes de cortosis.

La capture de Tambor avait cependant pris Darth Sidious par surprise. Le fait qu'un leader Séparatiste soit entre les mains de la République Galactique pouvait radicalement changer la tournure de ses plans. Pour cela, en tant que Chancelier Suprême Palpatine, il décida d'envoyer Wat Tambor en prison sur Delrian où ce dernier fut délivré par deux commandos Skakoens avec des combinaisons pressurisées agissant comme des bombes. Un Clawdite nommé Nuri vint au secours de Tambor en lui faisant quitter la planète.

Articles en rapport

Metalorn
Metalorn
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Techno Union
Techno Union
Organisations
Trenox
Trenox
Personnages
Wat Tambor
Wat Tambor
Personnages