Droïde de Cortosis C-B3

Les Droïdes de Cortosis C-B3 avaient été fabriqués par Baktoid Combat Automata, les producteurs des Droïdes de Combat pour la Fédération du Commerce, cette fois-ci destinés à la Techno Union et issus de ses propres usines.

Les Droïdes de Cortosis C-B3 avaient été fabriqués par Baktoid Combat Automata, les producteurs des Droïdes de Combat pour la Fédération du Commerce, cette fois-ci destinés à la Techno Union et issus de ses propres usines. Un seul détail les différenciait d'un Super Droïde de Combat B : ses plaques de Cortosis, résistantes aux Sabrelasers et ayant la capacité d'éteindre les lames de ces derniers. Extrêmement rare, Wat Tambor, Directeur de la Techno Union, s'était inspiré des armures des Yinchorris qui utilisaient eux aussi du cortosis. Sur Metalorn, bastion Séparatiste, il ordonna à ses ingénieurs de faire des tests sur ce minerai et de le raffiner afin qu'il puisse convenir à une utilisation industrielle. Extraire le cortosis coûtait cher, d'autant plus qu'elle n'était présente sur toutes les planètes, mais le Comte Dooku était prêt à y mettre le prix. Cependant, mis à part l'armure, le concept du droïde de combat ne changeait pas : Tambor avait réutilisé l'intelligence artificielle du Super Droïde de Combat et son unique armement, deux doubles canons laser, avait été récupéré sur le modèle du Droïde Baron E4.

Ce fut Wat Tambor, et non Dooku, qui engagea ce dernier à utiliser ses nouveaux droïdes pour monter un raid sur Coruscant, en plein cœur de la capitale de la République Galactique. Le Comte trouva l'idée bonne et s'y engagea en même temps que ses Dark Acolytes encore vivants, Trenox et Vandalor notamment. Les droïdes envahirent les bas fonds de la planète-capitale et pénétrèrent dans le Temple Jedi à la surprise générale, afin de détruire les Archives Jedi et tuer un maximum de ses occupants. Même si les droïdes se replièrent, ils avaient porté un coup à l'Ordre Jedi, en lui démontrant que ses défenses n'étaient pas infaillibles. Mais Darth Sidious, le maître d'orchestre de la Guerre des Clones, décida que les Droïdes de Cortosis avaient bouleversé le fragile équilibre qu'il avait eu tant de mal à mettre en place et prit alors son apparence de Chancelier Suprême Palpatine pour ordonner la destruction des lignes de ravitaillement en cortosis. Anakin Skywalker fut chargé de l'affaire, jusqu'à infiltrer Metalorn et détruisit les derniers droïdes C-B3 encore fonctionnels, après avoir découvert une faille dans l'armure, juste au milieu. Le jeune Padawan finit par détruire en totalité l'usine de Metalorn et captura Wat Tambor, dont Palpatine arrangea l'évasion plusieurs semaines après. Il tua deux autres Dark Acolytes, à savoir Vinoc et Karoc.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Wat Tambor
Wat Tambor
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Dark Acolytes
Dark Acolytes
Organisations
Metalorn
Metalorn
Planètes