Force de Sécurité de Telos

Force de Sécurité de Telos

Force de Sécurité de Telos
Informations générales
Origine
  • Forces de police de Telos IV
Type d'organisation
  • Organismes militaires
FactionLes Forces de Sécurité de Telos opéraient sous la direction du Conseil Telosien, le gouvernement de Telos IV. Lors de la Guerre Civile des Jedi, Dol Grenn dirigeait ces forces et fut aidé par l'Exilée Jedi.

Histoire

Les Forces de Sécurité de Telos étaient déjà présentes avant que les Guerres Mandaloriennes puis la Guerre Civile des Jedi n'éclatent. Cependant, au cours de cette dernière guerre la planète fut ravagée par un bombardement orchestré par Saul Karath qui obéissait aux ordres de Darth Malak.

Les FST furent de nouveau réhabilitées lorsque la Station Citadelle fut construite. Le Conseil Telosien chargea donc les FST de protéger à tout prix le Projet de Restauration de Telos IV et les Ithoriens de Chodo Habat qui dirigeaient le Projet. Cependant, leur mission première fut en partie interrompue car la Corporation Czerka réussit à s'introduire au sein du gouvernement de Telos et à s'emparer d'une partie du Projet de Restauration. Malgré cela, les FST aidèrent du mieux qu'ils le purent les Ithoriens tout en remplissant les différentes missions qui leur avaient été assignées, comme, notamment, la protection des résidents de la station. Cependant, malgré les rondes qu'ils faisaient dans la Station Citadelle, les FST manquaient cruellement de moyens et il leur était souvent demandé par le Conseil Telosien de stopper leurs investigations. Ce fut notamment le cas dans la recherche de Batono. Les FST s'arrêtaient également rapidement dans certaines enquêtes quand elles étaient de moindre importance, comme ce fut le cas au cours de l'enquête sur le faux Batu Rem entre autres.

Force de Sécurité de Telos

Lorsque l'Exilée Jedi arriva après la Destruction de Peragus à la Station Citadelle, les FST enquêtèrent sur cet évènement de première importance pour eux. Peu après cette enquête et la remise en liberté de l'Exilée, cette dernière alla voir le Lieutenant Dol Grenn pour l'aider dans diverses enquêtes ou missions. Elle aida notamment à retrouver Batono, découvrir la provenance du faux Batu Rem, mettre à jour le réseau de contrebande de Samhan Dobo et stopper deux criminels en fuite. Plus tard, lorsqu'elle aida les Ithoriens à présenter les preuves de la corruption de la Czerka au Conseil Telosien, elle permit aux Forces de Sécurité de Telos de reprendre activement leur travail de protection du Projet de Restauration. Le dernier acte que fit l'Exilée pour les FST fut de trouver une source alternative de carburant, car les FST manquant de revenus n'avaient pas moyen de s'octroyer les services d'un fournisseur qui fut trouvé en la personne de Vogga le Hutt.

A la même période, c'est-à-dire 3 951 années avant la Bataille de Yavin, les Forces de Sécurité de Telos combattirent aux côtés de la Milice de Khoonda et des Soldats d'Onderon les Légions de la Sith commandées par Darth Nihilus au cours de la Bataille de Telos IV ; bataille dont ils ressortirent victorieux grâce à l'intervention de l'Exilée Jedi.

Les Forces de Sécurité de Telos remplirent de nouveau leurs nombreuses missions jusqu'à ce que la Proclamation de l'Ordre Nouveau soit annoncée. Là, ils furent remplacés au profit des soldats et des Stormtroopers de l'Empire Galactique. Cependant, réalisant les atrocités commises par le nouveau gouvernement, les FST, avec la complicité du Conseil Telosien, montèrent une cellule rebelle qui fit par la suite partie de l'Alliance Rebelle. Par la suite, lorsque la Nouvelle République fut établie et Telos libérée, les FST reprirent du service.

Équipement

L'équipement standard d'un officier des Forces de Sécurité de Telos était au cours de la Seconde Guerre Civile des Jedi très proche de celui en vogue dans la Flotte de la République Galactique. Cet équipement comportait une tenue avec un casque aérodynamique, des bottes en cuir, des protections aux chevilles, aux genoux, aux avants-bras, aux épaules, sur le torse et dans le dos. La tunique était, elle, très moulante pour ne pas gêner l'officier des FST dans ses mouvements. Les FST avaient pour armement un fusil blaster à répétition.

Force de Sécurité de Telos

La tenue des gradés était plus large que pour celle des officiers subalternes et disposait de moins de protections. De fait, les officiers supérieurs n'avaient pas partout sur eux de protection. Leur tenue était faite dans une coupe simple mais distinguée. Ces derniers portaient comme les officiers subalternes des bottes de cuir et à la place des protections aux avants-bras ils portaient des gants d'un blanc immaculé. Enfin, dernier signe les différenciant des officiers subalternes, ils portaient des épaulettes où se trouvaient leurs galons.

Organisation hiérarchique

On ne sait que très peu de choses de l'organisation hiérarchique des FST. Cependant, on sait que ces derniers répondaient directement au Conseil Telosien dont ils étaient la branche juridique. 3 951 ans avant la Bataille de Yavin ils étaient dirigés par le lieutenant Dol Grenn qui avait sous ses ordres tous les FST qui, on le suppose, arboraient les différents grades présents dans tout corps de police comme par exemple la CorSec.

Les membres les plus connus à ce jour des Forces de Sécurité de Telos sont le Lieutenant Dol Grenn, le Lieutenant Yima et les officiers Soka Linu et Batu Rem.

Références

Beaux Livres
  • Imperial Sourcebook, 1993

Les plus consultés ensuite...