Exploration du Temple de la Woolamandre

Tout juste arrivé au Praxeum Jedi de Yavin IV, Anakin Solo fit la rencontre de Tahiri Veila qui l'entraîna jusqu'au Temple de la Woolamandre, où ils découvrirent le Globe d'Or et sa terrible malédiction.

J’ai l’étrange sentiment que le destin nous a réunis, toi et moi. Je sais que tu ne vas pas aimer ça, mais je pense que nous devons descendre la rivière de Yavin IV. C’est pour cela que tu étais dans mon rêve la nuit dernière.
__Tahiri Veila à Anakin Solo

Maintenant que Jacen et Jaina étaient de retour du Praxeum Jedi de Yavin IV, il était temps pour Leia Organa Solo d’envoyer son dernier enfant, Anakin Solo, débuter l’apprentissage des voies subtiles de la Force qui ferait de lui un Chevalier Jedi. Le jeune homme de onze ans gagna donc la lune d’où l’Alliance Rebelle avait mené l’assaut contre l’Etoile Noire I de l’Empereur Palpatine. Mais, malgré son envie profonde de devenir un Jedi et l’accueil chaleureux de son oncle Luke Skywalker qui lui fit faire la visite du Grand Temple, Anakin se sentit mal à l’aise parmi les autres jeunes étudiants. Après tout, sur Coruscant, les seuls amis qu’il avait étaient son frère, sa sœur et C-3PO, le Droïde de Protocole 3PO de ses parents. Dès le premier repas en commun, il se mit en quête d’instants de solitude et gagna la Grande Chambre d’Audience. Malheureusement, il fut très vite rejoint par une jeune fille nommée bien trop bavarde à son goût. Tahiri Veila lui expliqua qu’elle avait grandi sur Tatooine, élevée par des Pillards Tusken suite à la mort de ses parents, jusqu’à ce que Luke et Tionne, de passage sur la planète désertique, ne repèrent son potentiel dans la Force et ne décident de la ramener avec eux. L’extinction des feux mit un terme à leur conversation et tous deux regagnèrent leurs chambres respectives.

Il arrivait régulièrement à Tahiri de faire le même rêve : descendant une rivière à bord d’une barque en argent, elle finissait par être projetée à l’eau suite à une soudaine tempête. Seulement, cette nuit-là, le songe ne s’arrêta pas là. Ne sachant pas nager, la fillette commença à se noyer et Anakin, qu’elle venait pourtant de rencontrer pour la toute première fois, la secourut en lui tendant une rame. Ne pouvant garder cela pour elle, Tahiri s’en ouvrit au jeune garçon, qui n’y vit là rien d’alarmant mais plutôt la preuve d’une attirance envers lui. Son interprétation vexa sa nouvelle amie au plus haut point mais son humeur changea après le discours d’accueil de Luke aux nouveaux étudiants. Pour elle, il était désormais clair que leur destin était d’accomplir ce qu’elle avait vu en rêve, une opinion que ne partageait pas Anakin. Toutefois, lorsque la nuit suivante, il fit le même songe que celui que lui avait raconté Tahiri, le fils de Han Solo changea d’avis. Tous deux commencèrent donc à planifier leur escapade, le tout dans le plus grand secret car une voix qu’il identifiait sans trop savoir comment comme celle d’un Maître Jedi lui avait défendu d’en référer à Luke. La mystérieuse voix lui avait également communiqué des détails sur l’endroit où trouver la barque qu’ils avaient aperçue en rêve.

Dans le dernier songe qu’Anakin fit avant leur départ, R2-D2 était en leur compagnie. Le duo emmena donc le Droïde astromech R2 avec lui et, suivant les indications de la voix, prit place à bord de la barque. Le rêve de Tahiri devint alors bien réel. Une violente tempête se déclencha, provoquant des vagues qui projetèrent la native de Tatooine dans l’eau. Heureusement, Anakin, lui, fut capable de puiser dans la Force pour l’aider à nager vers l’embarcation et évita de justesse une chute dans la rivière, retenu par le bras mécanique de R2. La tempête ne faiblissant pas, le petit groupe accosta et gagna le Temple de la Woolamandre en quête d’un abri. Les futurs Jedi profitèrent de l’occasion pour explorer l’ancien édifice. Laissant le droïde derrière eux pour emprunter un passage qui les mena dans les profondeurs du Temple et bravant les voix de serviteurs du côté Obscur de la Force, Anakin et Tahiri débouchèrent dans un couloir apparemment sans issue. Toutefois, le mur du fond brillait d’une étrange lumière dorée et semblait dissimuler une pièce secrète. Anakin, de nouveau aiguillé par la voix de son rêve, comprit que ce mur renfermait une énigme qu’il devait résoudre.

Tahiri Veila, Anakin Solo, R2-D2 et Ikrit devant le Globe d'Or Tahiri Veila, Anakin Solo, R2-D2 et Ikrit devant le Globe d'Or Appliquant sur le mur la poussière dorée qui filtrait à travers les pierres de la paroi, le jeune prodige à l’origine de la résolution de l'Insurrection Corellienne révéla la silhouette d’un enfant ainsi que l’empreinte d’une main. Appuyant sur la marque avec un morceau de squelette d’enfant Massassi qu’ils avaient croisé lors de leur descente, il parvint à enclencher le mécanisme d’ouverture et put pénétrer dans la pièce, Tahiri à ses côtés. Ils y découvrirent un gigantesque globe de cristal rempli de particules dorées ainsi qu’une étrange créature prénommée Ikrit assoupie à ses côtés. Malgré son apparente splendeur, l’objet qu’ils avaient devant les yeux les glaça d’effroi : les âmes de milliers d’enfants étaient retenues à l’intérieur, un puissant champ de force entourant le globe empêcha les deux apprentis de venir à leur secours. Poussé par la voix et le sentiment qu’ils ne pouvaient pas prendre le risque d’être découverts ici sous peine de condamner à jamais ces âmes innocentes, Anakin décida de quitter les lieux et de regagner le Grand Temple au plus vite. Guidés par R2 sur le chemin du retour et désormais accompagnés par Ikrit, les deux compagnons étaient inquiets à propos de leur formation de Jedi. Ils risquaient le renvoi après avoir expressément désobéi à Luke Skywalker en s’éloignant de l’Académie et ce, pendant plusieurs heures. Mais le Maître, soulagé d’avoir retrouvé les deux fugitifs, les envoya se coucher sans autre forme de procès.

Dans l’intimité de sa chambre, Anakin fut rejoint par Ikrit, qui avait disparu aux abords du Temple. Le Kushiban, qui était en réalité le Maître Jedi qui communiquait avec lui par télépathie, lui révéla sa véritable nature et lui apprit ce qu’il savait au sujet de la malédiction du Globe d’Or. Le Jedi de l’Ancienne République était resté en sommeil pendant 400 ans au pied du Globe, dans l’attente de ceux qui seraient capables de la briser car seuls des enfants puissants dans la Force étaient en mesure de le faire. Si des adultes venaient à être au courant de son existence, l’objet se briserait et jamais les âmes emprisonnées à l’intérieur ne trouveraient la paix. Pour Anakin, qui accepta d’aider Ikrit à lever la malédiction, il faudrait donc opérer sans en toucher un mot à Luke…