Almas

Almas

Almas
Données astronomiques
Région Galactique
  • Zone d'Expansion
Système stellaire
  • Cularin
Etoile(s)
  • Morasil et Termadus
Lune(s)
  • 1
Durée du jour
  • 38 heures
Durée de l'année
  • 8547 jours
Caractéristiques
Type de planète
  • Tempérée
Gravité
  • Normale
Atmosphère
  • Respirable
Climat
  • Aucun
Données socioculturelles
Espèces résidentes
Villes connues
  • Forard
PlanèteAlmas avait été modelée par Darth Rivan, récupérée par l'Ordre Jedi, et rongée par le Côté Obscur de la Force...

Naguère, Almas avait été un vrai cauchemar. Mais les connaissances en biologie du peuple Zelosien, combinées au pouvoir de la Magie Sith, en avaient fait un jardin gigantesque. En fait une sorte de plante, de taille cosmique, aux teintes jaune et vert. Rien ne disait qu'elle le resterait éternellement...

Bizarreries en Surnombre

Almas

Insolite était un mot qui collait bien à ce monde... Déjà, on ne s'attendait pas à voir une planète tellurique sur une orbite pareille ! À 1571 millions de kilomètres du centre du Système Cularin, dont elle occupait la quatrième position - la plus éloignée -, Almas aurait dû être couverte de glace. Et pourtant, c'étaient de déserts et d'étendues d'herbes que la surface était faite ! La lumière des soleils ne l'atteignait presque pas, mais elle dégageait sa propre lueur ! Rajoutons à cela que l'atmosphère d'origine était empoisonnée, pleine de gaz lourds comme le méthane et le phosphore... Il en restait des traces, mais elle était à présent respirable, même un peu plus riche que ce à quoi les Humains étaient habitués ; le port d'un masque à gaz évitait les problèmes de santé sur le long terme, et la composition de l'air était ajustable dans les appartements. Almas était un monde aussi contrasté que conflictuel, ce qu'un regard depuis l'espace permettait de se rendre compte.

Pour ce qui était de ses ressources minières, elles ne valaient même pas le déplacement. Creuser s'avérait pourtant nécessaire : pour boire ! Car les lacs et les rivières étaient tous souterrains. On y trouvait des poissons Coboko, et des mousses Forfra. Deux chaînes de montagnes, de 200 kilomètres de long chacune, zébraient le globe ; elles étaient loin de toute habitation. Quant à Dorumaa, sa lune, ç'avait été une planète, autrefois ; elle s'était retrouvée sur son orbite actuelle à la suite d'une collision monumentale. Dès lors prise dans la glace, des investisseurs l'avaient terraformée pour y accueillir des plaisanciers fortunés.

Le Cadeau du Mal

Un jour, un homme en noir arriva dans le Système Cularin. C'était Darth Rivan. Avec son transport, il se rendit sur le quatrième monde, à l'extérieur du champ d'astéroïdes. Almas était petite et insignifiante, mais elle bénéficiait d'un lien profond avec la Force. Et les Sith le savaient aussi bien que les autres. D'aucuns se demandaient si c'était eux qui y avaient rendu si fort le Côté Obscur, ou bien s'il en avait toujours été ainsi... À cette époque l'atmosphère était toujours toxique, mais il en aurait fallu plus pour chasser Rivan ! Le Maître Sith fit bâtir sa Forteresse sous un dôme, pour la protéger. Son intention était d'avoir un refuge duquel il pourrait s'immerger dans le Côté Obscur. L'étape suivante était de modifier son environnement...

Et ce furent ses Kaluthin qui le lui permirent. Ses herbes transformèrent le méthane en oxygène. Dans le même temps, elles absorbèrent le phosphore, ce faisant captèrent la lumière de la lune, et devinrent ainsi phosphorescentes. Leurs feuilles s'ouvraient, puis se refermaient, par intermittence, ce qui tenait lieu de cycle jour/nuit pour la planète. Tout de même, il était perturbant que la lumière vînt du sol, plutôt que du ciel... Les Kaluthin diffusèrent la chaleur du cœur d'Almas, grâce à leurs racines. La croûte de glace ne tarda pas à fondre, les eaux s'écoulèrent sous la surface, et les herbes allèrent les y chercher. Disséminées partout sur le globe, le sol tenait par leur entremise ; sans compter que leur déracinement aurait déstabilisé l'atmosphère. Même si d'autres plantes avaient été introduites dans l'écosystème, une symbiose avec les Kaluthin s'était révélée nécessaire pour les survivantes. En quelques siècles, ces dernières s'étendirent significativement...

Malheureusement, le Côté Obscur était ce qu'il était, et même elles ne purent pousser près de la Forteresse Sith. A moitié enfoui dans le sable, le bâtiment devint le cœur d'une « zone morte ». Un désert dans l'hémisphère sud, où vivait le Dragon K'kayeh - la bête de Rivan - ; quoique lui-même préférât s'enfoncer sous la surface... Pire encore, la désolation s'étendait : d'en moyenne un mètre par an. L'endroit était froid et dépourvu de vie. Par ailleurs, on y respirait très mal. Quand le culte maléfique des Croyants intervint, ce fut encore pire : leur sabotage accéléra le processus, et la zone morte atteignit un rayon de 5000 kilomètres ! Mais cela ne se produisit pas avant la Guerre des Clones...

Colonisation

Rivan vivait pendant les Nouvelles Guerres des Sith. Les Jedi retrouvèrent sa trace et lui donnèrent la chasse. Le dôme tomba sous leurs coups de feu répétés, mais la Forteresse leur résistait. De dépit, ils abandonnèrent la partie, et le Côté Obscur continua de suppurer après leur départ - affaibli, inexploité, mais toujours là. L'Ordre Jedi s'était surtout soucié de détruire un Sith ; ses membres prirent à peine le temps de griffonner quelque part le nom du système. En -200, Reidi Artoom redécouvrit Cularin, et des pionniers furent dépêchés. Encore fallait-il assurer à ce flux imminent de nouveaux venus qu'en particulier, Almas n'était pas dangereuse ! Le Conseil des Jedi envoya en urgence deux Jedi Consulaires enquêter : Maître Qornah, avec son Padawan - Kibh Jeen.

Quelques mois après, le cadavre de Qornah fut retrouvé par une nouvelle équipe... De puissants psychométriques révélèrent que c'était son propre apprenti qui l'avait tué ! Jeen était passé du Côté Obscur de la Force. Au bout de plusieurs mois, il ressurgit de son refuge - la Forteresse Sith -, et déclencha le Conflit des Jedi Noirs. La preuve en était faite : une surveillance permanente des lieux s'imposait. Ainsi naquit l'Académie Jedi d'Almas, fondée en - 156. Bâtie aux antipodes du Temple Sith, Maître Nerra Ziveri soutenait que son intérêt était double : quitte à garder un œil sur le mal en sommeil, l'Ordre pouvait en profiter pour jouir de la connexion rêvée de la planète avec la Force... Cela dit, l'extension du désert de mort inquiétait, et des érudits Jedi venaient expressément sur place pour en découvrir les causes...

Almas

Une ville avait été érigée autour de l'Enclave Jedi : Forard. Telle un donut autour de l'établissement, la cité n'était là que pour les Jedi - habitée par leurs partenaires. Les dernières décennies avant la Purge Jedi, elle était gouvernée par une Jedi Consulaire : la Duros Klis Joo. Son isolation paisible, alliée aux curieuses Kaluthin, avait attiré du monde : pas moins de 24 000 personnes. Et, naturellement, une station de recherche s'évertuait à étudier les Kaluthin - particulièrement leur éventuelle transplantation sur d'autres mondes. Cela étant, la science s'avérait impuissante devant ce phénomène. Experts, étudiants, continuaient toutefois d'être envoyés, et divers croisements avec d'autres plantes étaient tentés. Des scientifiques voyaient dans leur assignation sur Almas un genre de punition, là où d'autres y voyaient au contraire une chance. Dans les niveaux les plus bas de leur complexe, des expériences peu avouables étaient pratiquées, à l'insu de leurs supérieurs... Près des fameuses herbes, on trouvait également des fermes Sadrin. Certains Droïdes, parmi les quelques milliers présents, travaillaient dans les exploitations agricoles - bien que leurs mouvements fussent entravés par la végétation locale. Les autres étaient utilisés pour faire - ou défaire - des enregistrements, quand ils n'étaient pas employés par la police... Grâce aux Jedi le crime était minime sur Almas ; mais il y avait aussi des Jedi Noirs, et seul un Droïde pouvait échapper à leur manipulation de l'esprit !

Dangers et Désertion

Avec le reste du système Cularin, la planète disparut pendant une décennie, pour se retrouver à l'aube de la Guerre des Clones. Le Darkstaff en était responsable. Almas avait l'avantage d'abriter beaucoup de Jedi, mais aussi l'inconvénient d'être moins protégée que Coruscant ! Quand une comète avait été détournée vers elle, un Big One avait été craint ; en définitive, il fut révélé qu'un riche et puissant adorateur du Côté Obscur avait intrigué pour qu'on crût que les Jedi - obsédés par la destruction de la Forteresse Sith planétaire - avaient failli se rendre responsables d'un cataclysme... Ce monde était un symbole Jedi, et les Séparatistes auraient pu l'attaquer pour cette raison... Mais la République Galactique, ne s'y intéressait pas... Sa plus proche base militaire était sur Dorumaa.

À la fin de la Guerre des Clones, trois vaisseaux prirent les Jedi par surprise... L'un d'entre eux avait appartenu à la Force Alliée de Cularin : il fut détruit par les Chevaliers de l'Ordre, et s'écrasa sur leur académie. Le deuxième était un vaisseau mercenaire, qui fut abattu par les alliés des Jedi. Quant au responsable de l'opération, il s'enfuit dans son chasseur noir, à la fin de la bataille... L'Académie Jedi d'Almas était en ruines... L'Ordre 66 avait frappé, et Forard n'avait plus de centre névralgique. En retour, les zones désertiques prospérèrent vers la cité, et son Nexus de Force. Le Côté Obscur s'insinuait déjà dans la communauté, et le taux de criminalité, la violence, le nombre de morts, explosèrent. La Milice de Cularin eut tôt fait d'évacuer les derniers citoyens, et l'endroit fut abandonné, à la merci des récupérateurs - Squibs et Ugors en tête. Les décombres abritaient les Lézards Noirs des Sith, imprégnés de la Force.

Almas

Sous l'Empire Galactique, un groupe d'hommes au service de Bail Organa, vinrent avec le Maître Jedi Denia sur Almas, pour mettre la main sur l'Holocron de Qornah ! Valin Draco, de l'Inquisitorius, les y avait précédés... Sur place, il conversa avec l'Holocron de Darth Rivan. Puis à l'aide de sa protégée : Raik Muun, il força le Maître Jedi Vhiin'Thorla - venu chercher des survivants - à tuer son Padawan Dorv'Tilsta dans un geste d'autodéfense, pour mieux le placer dans une Cage à Energie Universelle. À leur arrivée, les héros échappèrent à ses patrouilles de pirates, de la Confrérie de la Furie Rouge. S'ensuivirent des affrontements dans les ruines d'Almas, mêlant créatures du Côté Obscur, bêtes monstrueuses, serviteurs zélés d'un ancien Seigneur Sith, et bien sûr l'Inquisiteur Draco en personne !

L'Amiral Firmus Piett entendrait parler d'une base Rebelle sur la planète, et il enverrait des Impériaux vérifier si la rumeur était vraie. Sur place, leurs Stormtroopers furent pervertis par les Croyants, au cours d'une expédition dans la jungle... Les installations de l'Alliance Rebelle avaient été abandonnées voilà des décennies. Et quand l'équipe de secours arriva, elle en incrimina l'Empire. Leurs pièges et leurs barricades témoignaient d'un environnement hostile - dominé par les Lézards Noirs et les T'salaks. Un domaine bien assez maléfique pour que plus tard, le Nouvel Ordre Jedi interdise à ses membres de s'aventurer près de la Forteresse Sith...

Références

Beaux Livres
  • Jedi vs Sith : The Essential Guide To The Force, 2007
  • Living Force Campaign Guide, 2001
  • Rebellion Era Campaign Guide, 2009

Les plus consultés ensuite...