Pa'lowick

Les Pa'lowick étaient une espèce d'allure vaguement humanoïde amphibie originaire de la planète Lowick dans la Bordure Extérieure. Afficher le sommaire

Les Pa'lowick étaient une espèce d'allure vaguement humanoïde amphibie originaire de la planète Lowick dans la Bordure Extérieure.

Apparence et Mode de Vie

Larisselle Chatrunis Larisselle Chatrunis Les Pa'lowick avaient des corps potelés et bulbeux et de longs membres très fins. Leur peau moelleuse était mouchetée de diverses nuances de vert, de marron et de jaune se mêlant bien avec leur environnement naturel. Les mâles étaient généralement plus larges que les femelles, surtout au niveau des bras, des épaules et du dos. Leur trait le plus distinctif était leurs lèvres semblables à celles des Humains, au bout d'une sorte de trompe. Leurs yeux n'étaient pas situés à même le corps, afin de pouvoir voir hors de l'eau.

Lowick était une planète composée en majeure partie d'océans et de continents montagnards. Les Pa'lowick étaient originaires de la partie équatoriale de leur monde natal, constituée de marécages et de verdoyantes forêts tropicales. Leurs longues jambes provenaient d'un besoin de se déplacer de façon aisée dans les eaux salées des marais à la recherche de poissons, de reptiles et de gibier d'eau. Ils aimaient particulièrement les œufs du Canard Marlello, qu'ils consommaient en en suçant l'intérieur en utilisant leur trompe comme une paille. Ils avaient également une deuxième bouche, peu proéminente, située sous cette même trompe. Certains d'entre eux avaient deux défenses qui grandissaient à la puberté au niveau de cette deuxième bouche. L'absence ou la présence de défenses était déterminée par l'origine ethnique des individus. Atteignant un âge plus mûr, ces défenses disparaissaient et la bouche inférieure se perdait dans les traits du visage. Cette seconde bouche servait à la nutrition, car la trompe ne pouvait permettre de se nourrir de façon efficace.

Les Pa'lowick vivaient dans des communautés féodales commandées par des nobles. Leurs sociétés s'adaptaient très bien aux nouvelles technologies. Ils ne développèrent pas la technologie de l'Hyperespace eux-mêmes, mais furent ravis de pouvoir utiliser celle apportée par les colons de l'Ancienne République. Certains d'entre eux décidèrent de suivre des commerçants et prospecteurs venus à la recherche de Gemmes de Feu Lowickiennes afin de pouvoir visiter la Galaxie. Sous l'ère impériale, ils accueillaient bien tout contact avec les autres espèces et appréciaient le fait de pouvoir exporter leur nourriture ainsi que des produits manufacturés qu'ils ne pouvaient produire eux-mêmes, en échange de leurs gemmes et produits primitifs. Le commerce régulier n'avait pourtant rien changé au mode de vie des Pa'lowick.

Chanteuse Pa'lowick Chanteuse Pa'lowick Même s'ils appréciaient les nouvelles technologies, ils privilégiaient leur vie de fermier s'accouplant dans des nids. Ils continuaient leur vie simple et minimaliste, pêchant, chassant et racontant des histoires autour du feu. Les Pa'lowick naissaient dans des œufs, gardés par les femelles jusqu'à éclosion. Ils vivaient dans des nids couverts, fabriqués de boue, de branches et d'herbe. Les enfants étaient élevés dans des communautés agraires. Ils n'avaient pas grand-chose à offrir au reste de la Galaxie, ce qui les sauva d'une vie d'esclave sous l'ère de Palpatine. La plupart des Pa'lowick connus furent des chanteuses reconnues dans certains milieux exotiques. En effet, dans leurs traditions, les Pa'lowick pensaient que la chanson était très importante.

Les Pa'lowick dans l'Histoire Galactique

Les Pa'lowick n'avaient rejoint la communauté galactique que vers la fin de l'Ancienne République. Quand le Chancelier Suprême Palpatine fit la Proclamation de l'Ordre Nouveau, le système fut placé sous un blocus impérial. Cela dit, l'Empire ne s'y rendit que dix ans seulement avant la Bataille d'Endor. L'Empire Galactique voulait monopoliser les Gemmes de Feu que l'on trouvait dans la Ceinture d'Astéroïdes de Lowick. On ne sait pas s'ils décidèrent de rejoindre la Nouvelle République par la suite. En effet, la Nouvelle République ne montra que très peu d'intérêt envers les Pa'lowick et seuls certains nobles désiraient ardemment la rejoindre. Ce manque d'intérêt n'était pas mal vu par les Pa'lowick qui ne se sentaient pas vraiment concernés par les évènements qui touchaient le reste de la Galaxie. Ils avaient ainsi appris le Basic Standard Galactique et décidé d'utiliser l'Aurebesh pour écrire le Lowickese. Par ailleurs, le Droïde d'analyse SP-4 sembla inspiré par l'espèce Pa'lowick.

Plutôt isolationnistes, certains Pa'lowick décidèrent aussi de partir à l'aventure dans la Galaxie. Ainsi, juste avant le début de la Bataille de Geonosis, Larisselle Chatrunis permit aux Pa'lowick d'être reconnus à l'échelle Galactique en remportant le concours de Miss Coruscant. Elle rejoignit l'Alliance Rebelle quand la politique de Haute Culture Humaine lui fit perdre son emploi de chanteuse. Sa rivale, Sy Snootles, fut populaire auprès de Ziro le Hutt, puis au Palais de Jabba le Hutt où elle chantait avec le Max Rebo Band juste avant la Bataille de Carkoon. Aneesa Dym fut une contrebandière Pa'lowick qui se trouvait à Mos Espa, près du lieu du duel qui eut lieu entre Darth Maul et Qui-Gon Jinn. Elle fut tuée dans son vaisseau, le Dusty Duck par le Sith à la recherche des évadés de Naboo. Par ailleurs, juste avant la Bataille de Geonosis, une étude de la Rhire Medical Academy pour HoloNet News montra qu'avec les Abinyshi, les Bovorian, les Chadra-Fan, les Mrissi, les Mrlssti, les Shashay, les Quor'sav, les Rishii et les Vors, les Pa'lowick étaient parmi les espèces les plus menacées par la pollution de Coruscant.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Galaxie
Galaxie
Cultures
Pa'lowick
Pa'lowick
Espèces