Crise des Guerriers Amaxines

Période pendant laquelle les Guerriers Amaxines déstabilisèrent l'organisation interne de la Nouvelle République, peu avant l'avènement du Premier Ordre. Afficher le sommaire

Vers +28 ap. BY, la Nouvelle République, déjà fragilisée de l'intérieur par les querelles opposant les Populistes et les Centristes au Sénat Galactique, eut à affronter une difficulté inattendue due aux Guerriers Amaxines. Ce groupe paramilitaire discret avait profité du laxisme du gouvernement pour renforcer son organisation et ses moyens. Dirigé par Arliz Hadrassian, une ancienne pilote impériale nostalgique de l'hégémonie de l'Empire Galactique, le groupe disposait de plus du soutien du Premier Ordre opérant depuis les Régions Inconnues et dont l'existence demeurait inconnue de la République.

L'enquête sur Rinnrivin Di

Via son agent infiltré au sein du Sénat en la personne de la sénatrice d'Arkania Carise Sindian, le Premier Ordre utilisa les Amaxines pour démarrer la déstabilisation du régime démocratique, prélude au retour triomphal du Premier Ordre. Alors que le groupe militaire renforçait ses bases d'opération sur Daxam IV et Sibensko, il finançait également diverses opérations criminelles locales. L'investissement principal porta sur les activités du petit criminel Rinnrivin Di opérant depuis Bastatha, tranformant en très peu de temps son petit commerce en véritable organisation criminelle. Les activités de Rinnrivin Di finirent par avoir des répercussions jusque sur Ryloth. Les Twi'leks jugèrent la situation suffisament alarmante pour envoyer une délégation au Sénat Galactique sur Hosnian Prime, braquant ainsi les yeux de la Nouvelle République sur Bastatha. Malgré le grippage des discussions au Sénat, les sénateurs s'accordèrent pour envoyer une commission d'enquête composée de la sénatrice Leia Organa et du sénateur Ransolm Casterfo de Riosa. La rencontre entre Organa et Rinnrivin Di fut cordiale et sans surprises, le Nikto réfutant toute activité illégale et la sénatrice ne disposant d'aucune preuve tangible. Cependant, cette excursion sur Bastatha avait convaincu Organa et Casterfo que l'ascension fulgurante des activités douteuses de Di avait nécessité l'aide d'une tierce organisation disposant de solides moyens.

L'Attentat de la Serviette

Malgré l'évocation de ces doutes devant le Sénat Galactique, la Nouvelle République se refusa à poursuivre l'enquête. Les sénateurs étaient bien trop accaparés par l'imminente élection au poste nouvellement créé de Premier Sénateur. Carise Sindian se retrouva préoccupée par les découvertes d'Organa et Casterfo, craignant que la piste ne puisse remonter jusqu'au Premier Ordre. Elle demanda à Hadrassian de préparer une diversion pour faire définitivement oublier ce chapitre. La dirigeante des Amaxines prit l'ordre au pied de la lette et prépara un attentat visant le groupe Populiste. Les Populistes s'étaient rassemblés dans la salle de conférence du Sénat quand Leia Organa découvrit un message sur sa serviette qui lui indiquait de fuir. L'alerte provoqua l'évacuation en urgence du bâtiment mais la bombe souffla les murs, laissant de nombreux blessés et d'importants dégâts matériels. Sindian fustigea Hadrassian pour avoir fomenté une telle opération. La sénatrice avait espéré un scandale mineiru et se retrouvait désormais avec l'Attentat de la Serviette, comme il avait alors été identifié. L'objectif fut néanmoins atteint : le Sénat d'abord groggy par l'attaque explosa rapidement en querelles internes sur fond d'insécurité. L'élection du Premier Sénateur redevint le sujet prioritaire, avec la candidature un peu forcée de Leia Organa en bonne piste au sein des Populistes.

La piste des Amaxines

Propagande pour la candidature de Leia au poste de Premier Sénateur Propagande pour la candidature de Leia au poste de Premier Sénateur Si le Sénat avait les yeux braqués sur ses affaires internes, Leia Organa et Ransolm Casterfo ne mirent pas de temps à relier l'attentat à l'organisation inconnue qui finançait Rinnrivin Di. Avec l'aide de Joph Seastriker et de Greer Sonnel, les deux sénateurs découvrirent l'existence de la base des Amaxines sur Daxam IV. Quelques semaines plus tard, Greer et Joph découvrirent sur Pamarthe que les Amaxines faisaient transiter des cargaisons d'armes en toute discretion jusque sur Sibensko. Toutes ces découvertes semblaient indiquer que les Guerriers Amaxines se préparaient à une guerre contre la Nouvelle République. Il ne manquait qu'une preuve reliant les affaires de Rinnrivin Di et d'Arliz Hadrassian pour monter un dossier solide au Sénat.

En parallèle, Carise Sindian avait découvert dans les archives royales de Birren un ancien message de Bail Organa destiné à sa fille Leia. Le sénateur d'Alderaan y révélait la véritable identité de son père, le Jedi Anakin Skywalker devenu Darth Vader. Sindian fut abasourdie par cette découverte et décida de l'utiliser comme une arme pour à la fois décrédibiliser la sénatrice Organa et dynamiter son duo avec le sénateur Casterfo.

Leia et Ransolm s'apprétaient à se rendre sur Sibensko lorsque Casterfo apprit de la bouche de Carise Sindian la parenté de Leia avec Vader. Le Sénateur de Riosa, qui était devenu très proche de Leia, se sentit trahi par cette omission de sa part. Il se vengea en révélant lui-même l'information au milieu d'une séance du Sénat. Leia prit cet etallage de son secret le plus intime comme un coup de poignard dans le dos, immédiatement suivi d'une humiliation quasi-générale de passer en un instant de héros légendaire de la Rébellion à fille d'un des plus infâmes tyran qu'ait connu la Galaxie.

La vérité sur Sibensko

Par la force des choses, Leia se retira de la campagne pour devenir Premier Sénateur et se raccrocha à ce qui lui restait : une poignée d'amis fidèles et une affaire à élucider sur la planète océanique Sibensko. Avec Seastriker et Greer elle se rendit sur place et sa découverte fut pire que ce qu'elle pouvait imaginer. En s'infiltrant dans le complexe sous-marin des Amaxines, elle vit de l'intérieur l'organisation extrêmement avancée du groupe paramilitaire. Avec de tels moyens, armes, véhicules et vaisseaux, elle conclut que la République avait été aveugle d'avoir pu laisser s'échaffauder une telle organisation. Après avoir récupéré des documents reliant les activités de Rinnrivin Di, des Amaxines et d'une autre entité inconnue, la sénatrice demanda à Seastriker et Sonnel de quitter Sibensko et de rapporter tout ce qu'ils avaient vu au Sénat, pendant qu'elle continuait l'exploration de la base.

Elle tomba finalement nez à nez avec Rinnrivin Di dans un tunnel sous-marin. Le Nikto la reconnut immédiatement et voulut l'éliminer mais la sénatrice parvint à s'achapper juste avant que les attaques de son adversaire ne pulvérisent le tunnel. Leia failli mourir noyée à l'instar de son adversaire mais parvint à passer la porte étanche juste avant qu'elle ne se scelle définitivement.

Leia poursuivit ensuite son eqnuête et découvrit plusieurs hangars remplis de chasseurs, confirmant ses craintes sur la force de frappe des Amaxines. C'est là que sa couverture vola en éclat et qu'elle dut prendre la fuite. Elle se réfugia sur une plateforme d'envol sous-marine pour échapper aux tirs ennemis. Son repit ne fut que de courte durée car elle se retrouva à nouveau exposée lorsque la plateforme atteignit la surface. Des chasseurs Amaxines allaient l'éliminer lorsqu'ils furent pulvérisés par un tir de Han Solo, appelé à la rescousse par Seastriker et Sonnel. Leia put ainsi monter à bord du vaisseau de son mari, pour prendre les commandes d'une tourelle. Un des chasseurs qu'elle abattit plongea à pic dans l'océan et percuta un dépot de munitions sous-marin. La détonation provoqua la destruction complète de la base des Amaxines, réduisant ainsi significativement leur menace.

Aucun témoin

De retour sur Hosnian Prime, Leia demanda une audience au Sénat pour faire état des preuves qu'elle avait trouvé sur Sibensko. Avec son statut de persona non grata, son audience failli être refusée à une voix près, une unique voix Centriste portée par Casterfo. La sénatrice put alors faire un rapport complet sur les relations entre Rinnrivin Di et les Guerriers Amaxines. Bien que les évènements sur Sibensko ait amoindri leur force de frappe, elle insista sur le fait que les Amaxines étaient sur le point de frapper la Nouvelle République. Ransolm Casterfo prit également la parole pour confirmer les propos de Leia devant un sénat toujours traumatisé par la vision de la fille de Darth Vader. Après la séance, Casterfo et Organa se rencontrèrent pour la première fois depuis la trahison du sénateur de Riosa. Leia ne pardonna pas à son homologue mais lui avoua son respect pour son soutien courageux. En quittant défintivement la politique, Leia espérait voir en Casterfo un sénateur capable de construire le futur dont la Nouvelle République avait tant besoin.

En parallèle cependant, la sénatrice Sindian n'avait pas du tout apprécié le soutien de Casterfo qui avait permi à Organa de faire son rapport au Sénat. Elle contacta Arliz Hadrassian pour lui faire part de son mécontentement. La sénatrice reprocha à la guerrière d'avoir voulu précipiter ses attaques sur la Nouvelle République alors que le Premier Ordre n'était pas encore prêt à entrer en scène. Sindian avait en effet à faire avec un timing serré qui devait coordonner l'instabilité politique du Sénat, la sécession des mondes centristes et le retour du Premier Ordre. Sindian fit ainsi assassiner le sénateur Tai-Lin Garr, nouveau candidat Populiste au poste de Premier Sénateur, par Arliz Hadrassian, avant que la guerrière ne s'ôte elle-même la vie. La sénatrice d'Arkania s'arrangea ensuite pour fabriquer de fausses preuves reliant Casterfo à Hadrassian. Cette dernière ne pouvant plus témoigner, le sénateur de Riosa fut arrêté pour crime et trahison envers la Nouvelle République. Sindian vit ainsi s'envoler le dernier obstacle à la sécession des mondes centristes, et Leia ses espoirs d'une stabilisation politique.

Conséquences

Leia Organa quitta sa carrière sénatoriale en laissant derrière elle un climat politique extrêmement instable. Sachant que sa parenté avec Vader l'empêcherait d'être à nouveau écoutée à la tribune, elle quitta la politique et Hosnian Prime avec détermination, en prenant soin de laisser sur place des amis de confiance, notamment sa jeune conseillère Korr Sella. Leia rassembla ses derniers amis fidèles pour fonder la Résistance, un nouveau mouvement ayant pour but de surveiller les menaces dirigées contre la République. La principale d'entre elles, le Premier Ordre, n'était encore qu'une ombre sans nom, mais il s'agissait d'être prêt lorsque la situation l'exigerait.

A propos de cet article

Benson800
Version Canon, par Benson800.
Dernière mise à jour le 14 janvier 2018.
234 lectures.
Pas encore corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Premier Ordre
Premier Ordre
Organisations
Leia Organa
Leia Organa
Personnages
Rinnrivin Di
Rinnrivin Di
Personnages
Sibensko
Sibensko
Planètes
Populiste
Populiste
Organisations