Bâtiment du Sénat Républicain

Le Bâtiment du Sénat Républicain fut une annexe sénatoriale sur la planète Lothal. Elle fut abandonnée avec la chute de la République Galactique.

Le Bâtiment du Sénat Républicain fut une annexe de la République Galactique au cœur de Capital City sur la planète Lothal dans la Bordure Extérieure. Le bâtiment fut abandonné à la suite de la Proclamation de l'Ordre Nouveau et la chute du pouvoir qu'il représentait. Il fut supplanté par le Complexe Impérial.

Le bâtiment avait une structure ronde, propre à l’architecture de Lothal, surmontée par une longue tour, le tout entièrement blanc avec des détails sombres. A l'image du Sénat Galactique de Coruscant, de nombreuses plate-formes d'atterrissage entouraient la partie basse du bâtiment. L'extérieur possédait également une grande terrasse circulaire courant tout autour. C'est sur ce balcon que les accès aux égouts avaient été placés. A l'intérieur de la Chambre du Sénat se trouvait une gigantesque fresque baptisée La Nouvelle Liberté, peinte juste derrière le pupitre d'honneur. D'autres antichambres servaient également aux politiciens et aux bureaucrates de l'Ancienne République dans leurs tâches quotidiennes.

La fresque "Nouvelle Liberté" du Bâtiment du Sénat Républicain de Lothal La fresque "Nouvelle Liberté" du Bâtiment du Sénat Républicain de Lothal
Quatre ans avant la Bataille de Yavin, le Bâtiment du Sénat Républicain allait devenir le théâtre d'une tentative d'arrestation des Rebelles de Lothal par les Forces Armées Impériales. L'Agent Kallus de l'Imperial Security Bureau avait décidé de tendre un piège au groupe de Kanan Jarrus en les y attirant par l'intermédiaire d'un message de Gall Trayvis. Le "Sénateur en Exil" était en fait un Agent de l'Empire Galactique qui montait des dossiers sur les cellules rebelles de la Galaxie - les détruisant au besoin. Kallus avait donc demandé à Trayvis de passer un message vaguement codé leur donnant rendez-vous au complexe, tenu par les Stormtroopers. Ayant été glaner des informations auprès de Zare Leonis à l'Académie Impériale de Lothal, Ezra Bridger savait qu'il y aurait une large présence impériale. Pensant aller aider le politicien menacé par l'Empire, l'équipage du Ghost infiltra la réunion secrète par les égouts. La rencontre dans la Chambre du Sénat tourna court avec l'arrivée quasi-immédiate de Kallus. Couverts par Kanan, Zeb Orrelios et Sabine Wren, Ezra et Hera Syndulla exfiltrèrent le politicien par les égouts. La Twi'lek se montra méfiante vis-à-vis de ce "rebelle" un peu trop délicat et curieux.

Ses doutes s'avérèrent fondés quand elle lui tendit son Blaster de Poing Blurrg-1120 non chargé alors qu'elle irait chercher une sortie. Le Sénateur retourna immédiatement l'arme contre la jeune femme en expliquant son rôle au sein de l'Empire Galactique. Il confia également à Ezra qu'Ephraim et Mira Bridger avaient été braves mais stupides... Quand il tenta de tirer sur la Twi'lek, il se rendit compte qu'elle avait préalablement déchargé l'arme (une erreur qu'un Rebelle n'aurait jamais commise). Il reçut un formidable coup de poing qui le mit hors d'état de nuire. Retrouvant Chopper et le reste de l'équipe, les Rebelles quittèrent ce vestige de l'Ancienne République.