Bataille de Duro

La Bataille du Duro fut l'un des nombreux conflits de la Guerre des Clones

Pour les Séparatistes, le temps de la victoire s'annonçait. Le Commandant Suprême des Armées Droïdes Grievous avait un plan infaillible pour conquérir de nouvelles planètes et les rallier à la Confédération des Systèmes Indépendants. Il mit en place l'Opération Lance de Durge qui prenait appui sur différentes flottes de la Marine Séparatiste disséminées dans l'espace Séparatiste : la Première Flotte, stationnée à Yag'Dhul et la Troisième Flotte en provenance de Thyferra. Le cyborg reçut également des renforts de Sullust pour son offensive, qui commença à 0221, heure locale. Les vaisseaux de la Techno Union lancèrent depuis l'hyperespace des mines sismiques qui détruisirent bon nombre de vaisseaux républicains.

Les plateformes Golan I des Duros, menées par Hoolidan Keggle, furent rapidement anéanties par la Flotte Séparatiste, ainsi que les trois Croiseurs Acclamator pris en tenailles : le Coronet, l'Anvil et le Bolide. Deux Cuirassés Lourds Dreadnaught, le Fer Atrisien et le Prominence, ne résistèrent pas non plus aux assauts ennemis. L'essentiel de la flotte républicaine avait été annihilée. Il ne restait plus que quatre croiseurs Acclamator, un Star Destroyer Victory I et un Dreadnaught. Reculant devant l'avancée ennemie, Jyvus City fut à son tour attaquée par la Confédération, provoquant ainsi la fuite du leader planétaire de Duro vers la surface de la planète. La cité spatiale fut transformée en quartier général pour le cyborg, d'où il mena l'assaut de Duro.

La République n'envoya que de faibles moyens pour contrecarrer les plans ennemis : des Jedi Starfighter et deux escadrons de chasseurs V-19 contre des chasseurs Vautours. Ces derniers mirent fin aux espoirs républicains de reprendre la planète puisqu'en nombre supérieur. Pour ne pas risquer une plus grosse force d'assaut, les Séparatistes bloquèrent les voies hyperspatiales en provenance de Nubia et de Kuat, ainsi que du secteur Corellien proche. Grievous ordonna le bombardement des boucliers planétaires, qui ne tardèrent pas à tomber. Puis, il ordonna l'assaut de la surface après un bombardement des usines installées à la surface. Au sol, la bataille dura plus d'une semaine. Un noyau de résistance clone, situé autour de Keggle, résistait encore aux assauts des droïdes de la Fédération du Commerce. Finalement, Grievous parvint dans la dernière ville, menant lui même l'assaut qui conduisit à la capitulation d'Hoolidan Keggle qui céda dans un traité, sous la menace, la planète à la Confédération. Il fut tué peu après.

Mais la Bataille de Duro ne fit qu'éclabousser la République Galactique par sa lamentable défaite. A travers une enquête interne du Département Judiciaire, Inglemenn Barezz, alors agent du DépJud, publia le rapport dans lequel il pointait du doigt des éléments désastreux pour Duro : deux sénateurs, Onaconda Farr et Ronet Coorr, étaient impliqués dans un transfert de flottes de défense destinées à la défense de Duro sous la forme de trois Destroyers stellaires Venator. Ils furent tous deux révoqués de leurs postes de sénateurs et le Chancelier Suprême Palpatine clama, devant le Sénat Galactique, que les flottes républicaines seraient désormais commandées uniquement par des humains. Il proposa alors le vote du Décret de Gouvernance des Secteurs, qui mettait en place de nouveaux gouverneurs militaires surpassant les sénateurs dans leurs prérogatives.

Articles en rapport

Grievous
Grievous
Personnages
Duro
Duro
Planètes
Confédération
Confédération
Organisations