Conseil d'Occupation

Le Conseil d'Occupation de la Fédération du Commerce prit brièvement la place du Conseil Royal de la Reine Padmé Amidala pendant le Blocus de Naboo.

Quelques mois après le Sommet d'Eriadu, le Vice-roi Nute Gunray, manipulé par le Seigneur Noir de la Sith Darth Sidious dans le cadre de la réalisation du Grand Plan, instaura un blocus autour Naboo afin de contester la loi concernant la taxation des routes commerciales dans les systèmes distants et les zones de libre-échange. Ainsi, une fois les communications brouillées avec l'extérieur, des dizaines de Barge de transport C-9979 escortées par des Chasseurs Vautours atterrirent à la surface de la planète avant de déployer leurs chargements de CAB, STAP et TMT qui furent confiés aux bons soins du Commandant OOM-9. Seulement, même si l'invasion se déroulait comme prévu, le leader de la Fédération du Commerce devait absolument faire signer à la jeune Reine Padmé Amidala un traité destiné à rendre légitime l'opération devant le Sénat Galactique. Jouant de malchance, comme l'Apprenti Sith Darth Maul, il ne réussit pas à empêcher la souveraine, soutenue par le Maître Jedi Qui-Gon Jinn et le Padawan Obi-Wan Kenobi, de se rendre sur Coruscant dénoncer les agissements des Neimoidiens.

Malgré cette complication, Gunray mit en place le Conseil d'Occupation au Palais de Theed en lieux et place du Conseil Royal. Ce corps législatif fantoche composé du Conseiller Légal Rune Haako, du Consul Zill Kartay, du Trésorier Hap Brehg, du Magistrat Kund Ekorr et du Chroniqueur Viff Almay, resta très brièvement au pouvoir jusqu'au retour inattendu d'Amidala qui ne tarda pas à lancer une offensive audacieuse avec le soutien de la Grande Armée Gungan. Grâce à un stratagème habilement orchestré, les cupides non-humains furent capturés par les hommes du Capitaine Quarsh Panaka et ensuite jugés pour leurs agissements.