Moto-Jet 74-Z

La Moto-Jet 74-Z d'Aratech Repulsor Company était le véhicule de prédilection des Scout Troopers de l'Empire Galactique.

Les Moto-Jets 74-Z sont capables de dépasser les 500 km/h et possèdent un plafond de vol de 25 mètres. Malheureusement, elles ne résistent pas aux Ewoks.
_Extrait du Guide de l'Officier Impérial.

Produite par Aratech Repulsor Company sous la République Galactique, la Moto-Jet 74-Z était un petit véhicule léger qui connut un véritable succès commercial à travers la Galaxie. Cet engin était en mesure de couvrir beaucoup de terrain en un minimum de temps sans exiger une maintenance importante. Au niveau de ses performances, il pouvait parcourir cinq cents kilomètres par heure et bénéficiait d'un plafond de vol égal à vingt cinq mètres. Nettement plus maniable que les Airspeeders et les Landspeeders, il offrait la possibilité d'effectuer les manœuvres les plus imprévues et les plus dangereuses grâce au couplage inhabituel de sa turbine à son moteur à répulsion. Pour faciliter le guidage et assurer son équilibre, les personnes en charge de son développement avaient décidé d'installer quatre ailerons directionnels montés sur deux tubes horizontaux à l'avant. Puisque ce système n'était pas automatisé, le conducteur se devait de rester constamment aux aguets pour éviter l'accident fatal. Par ailleurs, si l'un des éléments de la voilure venait à être malencontreusement endommagé, le bolide devenait incontrôlable et finissait sa course en s'écrasant. Le Chevalier Jedi Luke Skywalker tira avantage de ce point faible pendant la Bataille d'Endor pour se débarrasser rapidement de Misik. Il eut juste à sectionner la fourche à l'aide de la lame vrombissante de son Sabrelaser pour envoyer l'Impérial lancé à sa poursuite percuter mortellement un arbre.

Un Scout Trooper aux commandes d'une 74-Z. Un Scout Trooper aux commandes d'une 74-Z.
Outre cet aspect, les guidons, montant jusqu'à hauteur d'épaule, pourvus de poignées très sensibles, servaient uniquement au pilotage. La vitesse et l'altitude se commandaient quant à elles à partir des pédales, qui jouaient aussi le rôle de trains d'atterrissage, visibles de part et d'autre de la selle. Juste devant celle-ci se trouvait une console qui permettait de régler les communications, le brouilleur de fréquence, les détecteurs et l'armement. Ce dernier se limitait à un canon blaster rotatif parfaitement adapté aux attaques éclairs. Bien que de faible intensité, il restait néanmoins une véritable menace pour les fantassins.

Au cours de la Guerre des Clones, la Moto-Jet servit notamment dans les rangs de la Grande Armée de la République et fut visiblement essentiellement déployée à terre par les fameuses Canonnières d'Assaut Républicaines TIO/BA de Rothana Heavy Engineering. Des gardiens de la paix comme les Généraux Obi-Wan Kenobi et Stass Allie n'hésitèrent pas par exemple une seule seconde à les employer. Toutefois, le modèle BARC, également développé par Aratech, semblait jouir à cette époque d'une renommée nettement supérieure.

Lorsque le Chancelier Suprême Palpatine, ou plutôt le Seigneur Noir de la Sith Darth Sidious, s'autoproclama Empereur, les Scout Troopers du Corps des Stormtroopers perdurèrent en quelque sorte la tradition en jetant leur dévolu sur la 74-Z pour effectuer leurs patrouilles et leurs diverses missions de reconnaissance, de soutien, d'escorte et d'espionnage des installations de l'Alliance Rebelle. Signe de sa popularité inébranlable au sein de l'Empire Galactique, elle était toujours en service lors de la Campagne du Grand Amiral Thrawn.

Schémas Techniques d'une Moto-Jet 74-Z Schémas Techniques d'une Moto-Jet 74-Z

Articles en rapport

Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Stormtrooper
Stormtrooper
Organisations