Conflits contre Alsakan

Les conflits contre Alsakan opposèrent la planète et République Galactique, de -17 018 à -3017, pour le contrôle des Mondes du Noyau et de la Zone d'Expansion.

Pendant cent quarante siècles, les conflits contre Alsakan opposèrent cette planète à la République Galactique. Bien qu'à l'origine démarrés pour le contrôle des mouvements de colons vers la Bordure Intérieure et la Zone d'Expansion, ces conflits tournèrent rapidement à l'affrontement idéologique et économique : d'un côté, une aristocratie marchande - l'Archaiad - se souciant peu de la bureaucratie, de l'autre, un gouvernement qui se voulait galactique et aux douze mille années d'existence...

Bien avant la guerre, Alsakan et ses mondes affiliés, dispersés entre la Route Commerciale Perlemiane et la Piste Corellienne, effectuèrent de nombreux mouvements vers le Quadrant Sud afin de bloquer les Grandes Compagnies de l'Hégémonie Corellienne dans leurs expansions vers les Mondes du Noyau. Ces marchands, essentiellement des Duros, affrontèrent les gigantesques vaisseaux Alsakani et furent défaits. Coruscant apporta son soutien auxdits marchands, lesquels effectuaient notamment des allers-retours sur la première partie de la Piste conduisant jusqu'à Corellia et baptisée The Spin (mondes en rouge sur la carte). Un compromis temporaire fut signée et le BoSS déclara qu'il était prêt à ne plus fournir les coordonnées des routes si le conflit continuait.

Mais la situation, précaire, s'envenima. Le premier conflit éclata aux alentours de 17 018 avant la Bataille de Yavin. Alsakan et les mondes de l'Axe (en bleu sur la carte) ne firent rien pour calmer ses ardeurs et Corellia avait obtenu qu'une clause - Contemplanys Hermi - soit ajoutée à la Constitution Galactique : en cas de conflit avec un tiers, la République interviendrait. La compétition pour les ressources se joua dans la Région d'Exploitation (en violet sur la carte) et la République intervint en orbite de Virujansi la même année. La planète fut conquise par Alsakan six années plus tard, mais sans affrontement direct. Le premier survint en -16 921 en orbite de Kes : les champs de mines décimèrent en partie des deux flottes. Les deux camps comprirent leurs erreurs : mieux valait éviter ce type d'affrontement et se contenter d'une guerre économique. Le premier et le second sièges de Porus Vida, ainsi que le siège de Belasco en -16 800 illustrent ce changement. Cent ans plus tard, les deux camps observaient un strict statu quo.

Le second conflit eut lieu de -16 200 à -15 400. La guerre se porta tout d'abord aux confins de deux camps, en orbite de Gizer tout d'abord (vers -16 000), puis en orbite d'Abhean (-15 480). Entre temps, les deux camps cherchèrent à émerger victorieux dans le Noyau, avec des campagnes en orbite de Skako et de Commenor, sans qu'aucun ne remporte la victoire... Le troisième conflit (-14 500 à -14 300) opposa tout d'abord les deux camps sur la Piste de Commenor, avec les sièges de Tepasi, Alderaan et Kattada, puis sur Raxus Prime. Le quatrième conflit (-13 800 à -13 200) fut très limité. La République tenta de porte un coup à l'Axe sur Drogheda, située hors de la Région d'Exploitation, tandis qu'Alsakan répliqua très tardivement en tentant de conquérir Manaan.

Le cinquième conflit (-13 050 à -12 700) frappa très nettement les esprits de l'époque. La flotte d'Alsakan était désormais dirigée par Hirken dans les colonies de l'Axe du Quadrant Nord et les vaisseaux républicains qui cherchèrent à mettre le siège en orbite de Xa Fel, Dachat, Pantolomin et Borleias furent balayés par la puissance de feu combinée des vaisseaux. Cette guerre s'acheva par une tentative de l'Axe de prendre Cyrillia, qui échoua face à l'opiniâtre résistance républicaine.

Douze autre conflits allaient suivre, mais de moindre importance dès -8000. En effet, entre temps, la République allait être accaparée par les Croisades du Pius Dea - auxquelles Alsakan aida à mettre fin après une collaboration avec l'Ordre Jedi -, les Guerres d'Unification, la Grande Guerre de la Sith, les Guerres Mandaloriennes, la Guerre Civile des Jedi, puis la Seconde Guerre Civile des Jedi, et enfin la Grande Guerre. Coruscant à nouveau capitale après les années -3600, le nouvel homme fort des institutions, le Chancelier Suprême Vedij, ordonna la construction du Cuirassé classe Invincible, lequel l'emportait sur tous les plans contre les vétustes vaisseaux d'Alsakan et son alliée Corulag. Cependant l'Axe réagit rapidement et se lança dans un programme de construction qui mit au point des vedettes légères et armées de missiles.

Toutefois, la situation géostratégique avait évolué. L'Hégémonie Corellienne, alors dirigée par le Prince-Amiral Jonash e Solo, avait émergé comme nouvelle puissance et, aidée des nombreuses guildes de constructeurs aérospatiaux, se lança également dans la bataille. Refusant de choisir un camp, ses vaisseaux attaquèrent à la fois ceux d'Alsakan et de la République au cours du six-septième - et dernier ! - conflit. En -3017, ces deux derniers camps, à bout de souffle, acceptèrent la paix dictée à la pointe de l'épée par le Prince corellien sur le sol même du Sénat Galactique.

Articles en rapport

Alsakan
Alsakan
Planètes
Axe
Axe
Personnages
Civil
Civil
Organisations
Commenor
Commenor
Planètes
Corellia
Corellia
Planètes
Coruscant
Coruscant
Planètes