Guerres d'Unification

Voici l'histoire des sept mondes du système de Koros, qui furent finalement réunis par la sagesse et l'habileté de l'Impératrice Teta, près de cinq millénaires avant la naissance de Luke Skywalker et la chute de l'Empire de Palpatine...

L'histoire de l'Ancienne République pourrait remplir un millier de bibliothèques. Toutefois, certains événements et certains sacrifices sont devenus des légendes, qu'on se transmet de génération en génération... Parmi eux, on trouve la Grande Guerre de l'Hyperespace, ou le récit des téméraires explorations entreprises par les jeunes Gav et Jori Daragon, qui conduisirent à l'effondrement de deux empires galactiques... On a également l'histoire d'Odan-Urr, un puissant Jedi qui devint Maître... Ainsi que celle des sept mondes du système de Koros, qui furent finalement réunis par la sagesse et l'habileté de l'Impératrice Teta, près de cinq millénaires avant la naissance de Luke Skywalker et la chute de l'Empire de Palpatine... Un millier d'années avant qu'Exar Kun et Ulic Qel-Droma n'unissent leurs forces dans une vaste conflagration connue sous le nom de La Guerre des Sith......

L'histoire commence. Cinq mille ans avant la guerre civile galactique, le système de Koros était divisé : chaque planète du système avait son propre régime politique. A cette époque, Coruscant, capitale de la République Galactique, n'était pas le coeur de ce système. Une des planètes de ce système, Cinnagar, était le siège d'un Empire dirigé par l'Impératrice Teta. Voyant le potentiel du système de Koros, potentiel inexploité par ses habitants à cause de la division qui y régnait, l'Impératrice décida de se lancer dans une grande guerre visant à unifier les sept mondes. L'Impératrice évalua la résistance qu'allait lui porter chaque planète. Elle constata que six des sept planètes à unifier acceptèrent sa domination, non par la guerre, mais par la diplomatie. Parmi ces mondes, on retrouve Coruscant, Ossus et Rornika. Cependant, Coruscant n'oublia pas la République. En effet, l'Impératrice avait un profond respect envers cette dernière, et plaça la planète sous sa protection. Cette première unification permit le développement d'échanges interplanétaires et la création de routes commerciales. Hélas, pendant cette période de paix avec les six premiers mondes, les groupes opposés à cette unification s'étaient exilés sur Kirrek, la seule planète du système opposée à l'unification. Ils considéraient qu'elle donnait un trop grand pouvoir à l'Impératrice. Ils organisèrent de nombreux attentats contre la capitale de l'Empire (Cinnagar) et son corps diplomatique (Coruscant).

Face à ces attentats, l'Impératrice se rendit sur Coruscant et fit un discours devant le Sénat, espérant obtenir son soutien afin d'éliminer la Rébellion de Kirrek. La République Impériale de Téta (nom donné à Coruscant après l'Unification) donna son accord. L'Impératrice envoya alors ses troupes envahir Kirrek. La planète avait un diamètre à peu près égal à celui d'une lune, conduisant l'Impératrice à penser qu'il ne serait pas long de conquérir cette planète. Elle envoya sa flotte bombarder Kirrek, et plus particulièrement le coeur de la Rébellion : la Citadelle. Elle pensait en effet que détruire le QG équivaudrait à obtenir une victoire rapide et définitive contre les rebelles. Les troupes se déployèrent au sol et prirent d'assaut la Citadelle. Quand cela fut fait, ils se rendirent compte que celle-ci était déserte. Il n'y avait pas un seul rebelle qui les attendait : ils étaient tombés dans un piège ! Les rebelles contre-attaquèrent le bastion, et massacrèrent sans pitié les troupes impériales. Le peu d'impériaux qui avaient survécu étaient désormais prisonniers de la Citadelle, pris en otage par les rebelles et leur permettant de gagner du temps face à une éventuelle riposte de l'Empire Téta.

L'Impératrice fut outrée de cette défaite, et, refusant de rester sur un échec, elle organisa rapidement la riposte. Elle annonça au Sénat qu'elle lancerait une seconde offensive dans les deux mois à venir. Les Jedi lui envoyèrent un des leurs pour l'aider : Odan-Urr. Ce dernier était bien plus porté sur l'érudition que sur le combat, mais son Maître, le Célégien Ooroo décida que, lors des Guerres d'Unification, il était grand temps que son élève prenne part aux évènements, avec l'idée de lui faire mettre en pratique ce qu'il lui avait appris : la Méditation de Combat Jedi (MCJ). Le conseiller de l'Impératrice Téta, le Chevalier Jedi Memit Nadill, accueillit Odan-Urr sur Cinnagar. Au fil du temps, les deux Jedi devinrent de proches amis. Odan-Urr fut amené à l'Impératrice par Memit, et lui présenta la Méditation de Combat Jedi, et les avantages qu'elle pourrait avoir sur le conflit avec Kirrek. En effet, cette technique permettrait une victoire rapide, en limitant les pertes dans les deux camps.

Odan-Urr décida d'enseigner les rudiments de la MCJ à Memit Nadill, et lui apprit qu'elle permettait de diriger les émotions des guerriers, les faisant passer de l'espoir à la peur et inversement. Les rebelles, redoutant l'offensive de l'Impératrice Téta, avaient installé des batteries anti-aériennes ainsi que des tranchées autour de la Citadelle afin de se défendre. L'Impératrice savait qu'ils n'hésiteraient pas à exterminer les otages en cas d'assaut. Pour cette raison, lors de l'assaut des forces de Téta, les Jedi Odan-Urr et Memit Nadill utilisèrent la MCJ, à la fois pour renforcer la volonté de leurs alliés et décourager leurs ennemis.

Au grand soulagement de l'Impératrice, la MCJ fonctionna, et les rebelles, effrayés, abandonnèrent le combat, évitant ainsi un bain de sang... Les otages furent donc libérés, et Kirrek pacifiée.

Ainsi prirent fin les Guerres d'Unification. Odan-Urr obtint le grade de Chevalier Jedi, et resta dans le système de Koros, servant l'Impératrice.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Kirrek
Kirrek
Planètes
Odan-Urr
Odan-Urr
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations