Si-Di-Ri

Probablement né sous la République Galactique, Si-Di-Ri était le Président de la planète Tiss'sharl et de la Ligue Tiss'sharl au cours de la Première Guerre Civile Galactique.

Probablement né sous la République Galactique, Si-Di-Ri était le Président de la planète Tiss'sharl et de la Ligue Tiss'sharl au cours de la Première Guerre Civile Galactique. Apparemment, il parvint à obtenir ce poste très convoité en assassinant son prédécesseur. Cette méthode particulière d'ascension dans la hiérarchie était une coutume employée par les politiciens ambitieux de son espèce. Bien évidemment, cette position lui valait d'être régulièrement la cible de plusieurs tentatives de meurtre. Pour ne pas arranger les choses, l'Empire Galactique de l'Empereur Palpatine usait de son pouvoir de persuasion pour acheter du matériel et de l'armement à son peuple en lui imposant ses propres conditions. Environ huit mois après la destruction de l'Etoile Noire I en orbite de Yavin IV, le non-humain reçut la visite inattendue d'un invité craint par la plupart des habitants de la Galaxie, à savoir le Seigneur Noir Darth Vader. Lors d'un repas organisé en son honneur, le Sith présenta à l'assemblée le Commandant Demmings de la Marine Impériale. Ce dernier remplacerait désormais le défunt Moff Giiedt en tant qu'agent de liaison. Avant de regagner sa Navette T-4a Lambda, il prit soin d'ajouter, devant les convives, qu'il souhaitait obtenir un meilleur prix d'achat concernant les cartouches énergétiques produites sur place par une annexe de TaggeCo afin de soutenir l'Ordre Nouveau dans son combat contre l'Alliance Rebelle.

Le Président Si-Di-Ri. Le Président Si-Di-Ri. Le Tiss'shar ne put cacher son mécontentement. Il se voyait mal lui concéder à la fois des conditions commerciales encore plus avantageuses et l'exclusivité totale de la production. Sans se retourner, le Jen'ari lui fit bien comprendre qu'il était inutile de parlementer. Ainsi, Coruscant payerait désormais cinq mille Crédits par container de cinq mille cartouches. D'ailleurs, il n'était pas contre un accord encore plus intéressant. Il pourrait également offrir au chef d'État une réelle protection du fait du dangereux système de promotion local. À la nuit tombée, Si-Di-Ri se retira. Il savait pertinemment que le geste de l'Exécuteur du Côté Obscur l'exposait maintenant davantage à la mort. Alors qu'il réfléchissait sur les récents événements, un individu muni d'un blaster pénétra dans ses quartiers privés par le balcon. Par chance, son agresseur fut repoussé grâce à l'intervention de la garde.

Le lendemain matin, il partit seul en ville en prenant la direction d'un entrepôt pour un rendez-vous secret. La personne qui l'avait contacté, en l'occurrence l'ancien Sénateur de Dac Timi Rotramel, lui proposa de s'opposer ouvertement aux restrictions économiques imposées en rejoignant le mouvement de résistance incarné par Mon Mothma. Le Mon Calamari l'informa que le Haut Commandement de l'Alliance était prêt à installer une base ici même pour assurer leur sécurité. Le dirigeant refusa promptement ses avances. Il lui était assez difficile d'imaginer les opposants au régime tyrannique de Darth Sidious venir en aide aux siens alors qu'ils étaient obligés d'agir dans la clandestinité. Soudain, Darth Vader sortit de l'ombre sous le regard médusé des deux interlocuteurs. Il finit par révéler au Président que la précédente entrevue avait eu en réalité pour but de mettre à l'épreuve son allégeance et surtout d'attirer la Princesse Leia Organa d'Alderaan dans un piège. Malheureusement, ses ennemis avaient choisi d'envoyer un compatriote de l'Amiral Ackbar négocier avec lui. Le Seigneur Sith élimina l'amphibien d'un simple mouvement latéral de Sabrelaser. En récompense de sa complicité involontaire dans sa ruse et de sa loyauté, il accepta de laisser le tarif des fournitures militaires avant sa venue en vigueur.

Quelques heures plus tard, Si-Di-Ri décida de quitter ses fonctions, Il ne supportait plus l'omniprésence de la violence, de la trahison, de la terreur, de la corruption et de la manipulation. Il regrettait en définitive la splendeur passée de son monde. Le Vice-président Geor-Dan-Thi, responsable selon le démissionnaire des diverses attaques envers sa personne, finit par lui succéder. On ignore encore à ce jour ce qu'il advint du Tiss'shar désabusé.

Articles en rapport

Crédit
Crédit
Cultures
Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Si-Di-Ri
Si-Di-Ri
Personnages