Rencontre sur Hijarna

La rencontre organisée sur Hijarna devait permettre à Talon Karrde de présenter sa proposition quant à l'émergence d'une structure englobant les grandes organisations de contrebandiers. Au lieu de cela, il se retrouva accusé de trahison.

Talon Karrde organisa une nouvelle rencontre entre les chefs des organisations de contrebandiers sur Hijarna. Samuel Tomas Gillespee fut le premier à le rejoindre. Ils discutèrent des propositions de l'Empire Galactique visant à acheminer du matériel vers ses chantiers navals. Gillespee argua que l'Empire ne mettait pas leur existence en cause car personne depuis le Raid contre les chantiers de Bilbringi n'avait été arrêté ; d'autant que tous avaient besoin d'argent. Cependant, l'histoire des clones produits par Thrawn avait refroidi plus d'un contrebandier, lesquels redoutaient le développement d'un Empire surpuissant capable de mettre à mal leurs opérations et donc leurs revenus.

Mais on ne peut plus faire tout ça gratis.
_Gillespee

Talon émit l'hypothèse qu'il pourrait proposer à la Nouvelle République d'inscrire les vaisseaux des organisations qui le rejoindraient sur une liste de "corsaires" chargés de récolter des informations. Il fit comprendre à son ami qu'il comptait utiliser son hackeur Ghent, alors au Palais Impérial, sur Coruscant, pour transférer des sommes qui satisferaient tout le monde.

Cependant, Karrde et son ami ignoraient que Mazzic avait été arrêté par le Grand Amiral Thrawn, lequel avait fini par comprendre qu'il était à l'origine du raid contre son destroyer en assemblage. D'après Thrawn, les circonstances étaient particulières : le commandant de la garnison de Trogan avait eu comme ordre de laisser en paix Karrde et les autres contrebandiers. Mazzic se fit de plus en plus soupçonneux. Thrawn lui expliqua que les soldats avaient été payés mais qu'il ne disposait pas de nom. Il était libre de repartir jusqu'à son refuge, puis s'éloigna, laissant Mazzic monter à bord de la Navette T-4a Lambda. Pendant ce temps, Niles Ferrier retrouva le Grand Amiral, qui lui confia une carte de données destinée à faire accuser Karrde de la trahison de Trogan, se doutant que Mazzic finirait par fouiller le vaisseau du vendeur d'informations.

Mazzic finit par arriver sur Hijarna, en compagnie de d'Ellor, Dravis et Clyngunn. Tous prirent part autour de la table, laissant leurs hommes de mains à l'extérieur. Ce fut à ce moment-là que le vendeur d'informations fut contacté par Torve, qui l'informa qu'il y avait un intrus à bord de son vaisseau personnel. En compagnie des hommes du Starry Ice et de l'Etherway, ils entreprirent de fouiller le Wild Karrde, sans succès. Pourtant, le sentiment que quelqu'un les épiait était omniprésent. Karrde prit sa voix la plus convaincante pour faire croire qu'il n'avait rien remarqué. Sortant du vaisseau, il ordonna que Corvis et Lachton passent au peigne fin le vaisseau avec un scanner : il redoutait en effet la présence du Defel de Niles Ferrier, et à raison.

Lorsqu'il vit Mazzic, il essaya de se montrer le plus cordial possible mais le contrebandier l'accueillit froidement :

- Et si nous nous réunissions à bord du Wild Karrde ?
- Et puis-je te demander pour quelle raison ?
- Tu aurais donc quelque chose à cacher ?
- Bien sûr que j'ai des choses à cacher. De même que Par'tah, Ou Ellor... ou vous encore. Nous sommes tous des concurrents en affaires, non ?...
- Alors, tu ne nous laisseras pas monter à bord du Wild Karrde ?...

Karrde comprit qu'il était vain de résister mais se demandait pourquoi Mazzic se montrait si soupçonneux. Lorsqu'ils arrivèrent au vaisseau et que ses hommes refusèrent d'obtempérer, Shada D'ukal pointant son blaster sur la tempe de Karrde pour l'obliger à obéir. Ce dernier annonça d'emblée qu'il ne laisserait jamais ses hommes sans combattre. Mazzic ricana à cette phrase, répondant que son organisation ne l'intéressait pas mais qu'il s'agissait d'une question d'honneur. Puis, il ajouta qu'il s'agissait plutôt d'une trahison, qui impliquait Karrde comme principal coupable de la mort de Lishma lors du Sommet de Trogan. Mazzic ordonna qu'il lui donne toutes ses cartes de données. Karrde lui indiqua l'emplacement, puis proposa, tout naturellement, qu'ils discutent des termes de l'accord pour lequel ils s'étaient réunis sur Hijarna.

Je dois avouer que tu as un certain culot. Et pas mal d'élégance aussi. Mais si tu veux bien, reste assis tranquillement...
_Mazzic à Karrde

Karrde s'enquit alors de l'objet de cet interrogatoire, de même que Gillespee. Mazzic annonça alors qu'il était clair que l'attaque impériale sur Trogan avait été simulée et que les Stormtroopers avaient été payés par quelqu'un. Sa source n'était autre que le Grand Amiral Thrawn.

En insinuant, bien entendu, que j'étais sans doute le coupable ?
_Karrde à Mazzic

Mazzic annonça qu'il cherchait une preuve des supposés méfaits de Karrde, ce qui démontra que les soupçons de ce dernier sur la venue du Defel de Ferrier sur son vaisseau n'étaient pas une hallucination. Gillespee prit la défense de son ami en faisant comprendre à l'employeur de D'ukal qu'ils étaient là tous les deux quand du bruit avait été signalé à bord de son vaisseau. Karrde ajouta qu'ils n'avaient cependant rien trouvé, malgré la fouille. Il demanda à Mazzic s'il le croyait suffisamment prétentieux pour laisser une trace de sa trahison aux yeux de tous sur son vaisseau.

Ferrier : Mais tu ne savais pas que nous chercherions cette carte.
Karrde : Parce maintenant c'est nous, Ferrier ? Tu es en cheville avec Mazzic sur ce coup ?
Mazzic : Il a raison, Karrde : n'essaie pas de tout brouiller. Tu penses vraiment que Thrawn dépenserait tous ces efforts rien que pour t'écarter du circuit ? Il aurait pu le faire directement sur Trogan. [...]
Karrde : Il me détruit, il fait taire du même coup tous les avertissements que j'ai lancés contre lui, et il conserve vos services et votre bonne volonté. [...] Je pense pas que ce soit Thrawn qui ait préparé le traquenard de Trogan. Je crois que c'est quelqu'un d'autre, et que Thrawn utilise ça du mieux qu'il peut.
Ferrier : Je suppose que tu essaies de me mettre ça sur le dos aussi.
Karrde : Je n'ai encore accusé personne, Ferrier. [...] Mais, puisque nous en parlons, où est donc ton Defel ? [...]
Mazzic : Karrde, tout ça ne nous apporte aucune preuve, et tu le sais bien. Et puis, qu'est-ce que Ferrier aurait à gagner en préparant une attaque comme ça ?...
Karrde : Peut-être qu'il serait en position pour nous aider à nous défendre. Dans l'espoir d'apaiser nos soupçons vis-à-vis de ses rapports avec l'Empire.
Ferrier : Tu peux tourner et retourner les mots comme tu le veux. Mais cette carte ne dit nulle part que c'est moi qui ai engagé Kosk et son escouade. Il y est question de toi. Uniquement de toi. Personnellement, je pense que nous en avons suffisamment entendu...
Mazzic : Une minute ! Comment peux-tu savoir ce qu'il y a sur la carte ?
Ferrier : Mais tu nous l'as dit. Tu as dit que c'était l'autre moitié de...
Mazzic : Mais je n'ai à aucun moment mentionné le nom du lieutenant.

Ferrier s'enfuit Ferrier s'enfuit

Une fois de plus, Ferrier s'était trahi. Il se redressa, dressant un détonateur thermique dans une main, ordonnant à Mazzic et à sa garde du corps de laisser tomber leurs armes. Son Defel intervint au moment propice pour enlever leurs blasters au reste de l'assistance. L'homme barbu ordonna à Karrde de le conduire au poste de pilotage mais ce dernier refusa de livrer son vaisseau car il annonça qu'il préférait le détruire plutôt que son ennemi puisse s'en emparer. Ferrier changea son plan à la dernière minute et lui ordonna de le déposer près de son vaisseau. Entre temps, Clyngunn et les autres avaient assommé ou tué le Defel de Ferrier, ce qui le laissait tout seul. Karrde ouvrit l'écoutille et Ferrier s'échappa en direction de son vaisseau. Mazzic rejoignit Karrde dans le poste de pilotage. Il ordonna à deux de ses subalternes à bord de Chasseur Preybird d'abattre le vaisseau de Niles Ferrier, ce qui fut fait deux minutes plus tard.

- Je pense que je te dois des excuses.
- Oublions ça. Ou plutôt : ne l'oublions pas. Rappelons-nous que le Grand Amiral Thrawn sait comment s'y prendre. Et ce que nous représentons pour lui, au fond. [...] Je suis certain que nous aimerions tous être au large d'Hijarna avant que l'Empire n'apprenne que son stratagème a échoué.
_Mazzic à Karrde

Articles en rapport

Defel
Defel
Espèces
Hijarna
Hijarna
Planètes
Mazzic
Mazzic
Personnages
Thrawn
Thrawn
Personnages
Trogan
Trogan
Planètes