Guerre de succession dans l'Empire Galactique

Période troublée qui précéda le renouvellement du poste de Chef d'Etat au sein de l'Empire Galactique, qui était jusqu'alors détenu par Jagged Fel.

Après avoir été destituée par un coup d'état organisé par le Nouvel Ordre Jedi, l'ex-Chef d'Etat de l'Alliance Galactique Natasi Daala était bien décidée à se venger et à reconquérir une place de pouvoir.

Libération

Fiche de l'évènement : Evasion au Centre Correctionnel Armand Isard.

A l'issue de la prise de pouvoir du Triumvirat, la Chef d'Etat déchue fut emprisonnée au Centre Correctionnel Armand Isard, en attendant son procès. Il n'était cependant pas dans les intentions de l'Amirale impériale de croupir dans une prison de l'Alliance. Daala utilisa ses contacts parmi les Mandaloriens pour obtenir l'aide de Boba Fett pour s'évader de prison. Ironiquement, le chaos provoqué par Fett ne profita pas seulement à Daala mais aussi à celle que l'ex-Chef d'Etat avait eut tant de mal à faire arrêter, l'ex-Jedi Tahiri Veila, responsable de l'assassinat de son mentor Gilad Pellaeon.

Tentative de rébellion

Fiche de l'évènement : Bataille d'Exodo II.

Dès qu'elle retrouva sa liberté, Natasi Daala décida de tout faire pour reprendre le contrôle des Vestiges de l'Empire. Elle était prête à éliminer Jagged Fel, l'actuel Chef d'Etat, pour qui elle avait une haine profonde, en particulier en raison de sa relation avec la Jedi Jaina Solo.

Daala retrouva rapidement le commandement de sa flotte historique, la Flotte Irrégulière de la Gueule, et avec l'aide volontaire ou forcée des Moffs Drikl Lecersen, Porrak Vansyn, Trevin et Tol Getelles, elle constitua une puissante flotte. Malheureusement pour l'Amirale, Getelles jouait double jeu avec Fel et la position de la flotte rebelle autour d'Exodo II fut transmise aux forces loyalistes de Jagged Fel. La bataille entre les deux forces de l'Empire provoqua de nombreuses pertes mais aucun des deux camps ne put revendiquer de victoire. Pire, Daala se retrouva sous le coup d'un blocus de la part des forces loyalistes. Accoudée, et connaissant le peu de soutien de Fel dans l'opinion impériale, Daala décida de jouer la carte de l'élection pour tenter de sortir la tête haute du conflit.

La voix des urnes

Fiche de l'évènement : Élections au sein de l'Empire Galactique.

Dès l'organisation des élections, Daala et Fel se déclarèrent candidat, bientôt rejoints, sous l'impulsion de Jagged Fel, par l'Amiral Vitor Reige. Le Chef d'Etat sortant planifiait en effet d'utiliser Reige pour récupérer une partie des votes des militaires, au détriment de Daala. Le jour des élections, Fel discrédita Daala lors d'un grand débat entre les candidats en l'accusant de tenir des expérimentations dangereuses sur les Drochs. Il termina son intervention en retirant sa candidature au profit de Reige, un retournement de situation qui surprit tout le monde, l'intéressé en premier lieu. Avec l'image désastreuse de Daala dans l'opinion civile, Vitor Reige fut assuré de remporter les élections et devint ainsi le premier dirigeant démocratiquement élu de l'Empire Galactique.