Vitor Reige

Vétéran de la Marine Impériale devenu Amiral de la flotte, Vitor Reige devint le premier dirigeant de l'Empire Galactique élu démocratiquement.

Si l'on souhaiter donner l'exemple d'une carrière au sein des Vestiges de l'Empire, Vitor Reige était le parfait élément. Ses premières affectations dans la Marine Impériale dataient de l'Invasion Yuuzhan Vong. Alors pilote de navette, Reige avait illustré son courage en faisant évacuer le Grand Amiral Gilad Pellaeon, grièvement blessé après la Chute de Bastion, vers Yaga Minor. Il avait alors refusé d'obtenir lui-même des soins tant que Pellaeon ne serait pas sorti d'affaire.

Après sa guérison, le Grand Amiral s'était sans doute montré reconnaissant envers son sauveur en lui offrant une place au sein de son équipe de commandement. Reige faisait partie des plus proches officiers de Pellaeon au cours de la Seconde Guerre Civile Galactique et était présent à bord du Bloodfin lorsque son mentor fut assassiné par l'Apprentie Sith Tahiri Veila au cours de la Seconde Bataille de Fondor.

Trois ans plus tard, dans des Vestiges de l'Empire enfin en paix apparente sous l'égide du Chef d'Etat Jaggeg Fel, Vitor Reige avait obtenu le titre d'Amiral de la flotte. Sa loyauté envers feu Pellaeon au cours de la précédente guerre avait sans doute poussé à sa promotion, tout comme la loyauté qu'il exerçait toujours envers l'actuel dirigeant impérial. Au cours de la Bataille d'Exodo II, qui vit la position de Fel contestée par l'Amirale Daala, Reige faisait partie des amiraux ayant donné son soutien au dirigeant légitime des Vestiges. Voyant qu'elle ne remporterait pas la bataille par les armes, Daala proposa une élection pour désigner le prochain dirigeant impérial. Pour diviser les voix des pro-militaires qui se seraient naturellement portées vers sa rivale, Fel proposa à Reige d'entrer dans la course à l'élection en tant que troisième candidat. Reige fut d'abord réticent à l'idée de s'exposer sur la scène politique mais accepta finalement la proposition pour donner toutes ses chances à Fel. Jusqu'au jour des élections, Reige fut logiquement largement distancé par ses deux adversaires, mais lorsque le débat médiatique entre les trois candidats tourna au règlement de compte entre Fel et Daala et que Fel désigna son intention d'abandonner sa campagne, Reige se retrouva propulsé par les sondages. Contre toute attente, Vitor Reige, qui avait commencé comme simple pilote dans la marine, fut finalement élu Chef d'Etat de l'Empire Galactique, et eut l'honneur d'être le premier dirigeant impérial démocratiquement élu ! Il ne faisait aucun doute que son rôle à la tête de l'Empire, toujours déstabilisé par les manigances et les coups montés des Moffs, serait beaucoup plus délicat à gérer qu'une flotte de vaisseaux capitaux...