Bacrana

Planète-capitale du secteur Brak, ayant elle-même pour capitale Amma, Bacrana était considérée comme un monde-forteresse par l'Empire Galactique.

Seconde planète du système Bacrana, planète-capitale du Secteur Brak située sur la Piste Corellienne, Bacrana était un monde tempéré de deux continents, recouverts de plaines verdoyantes et de chaînes de montagnes. A l'origine, la planète avait été une colonie minière de la Lant Mining Corporation, mais il devint vite évident que le sous-sol et les montagnes coûteraient plus chers à exploiter. Elle se tourna donc essentiellement vers la production agricole et eut pour capitale la ville d'Amma, située au milieu d'un cirque naturel en bordure de la mer de Seeker, dans l’hémisphère nord. Cette cité de vingt millions d'habitants était, de loin, le centre urbain le plus actif. De hautes tours, sur le modèle de Celanon City ou de Metellos, abritaient les gens les plus riches tandis que, à l'époque impériale, la cité s'était tellement développée qu'elle dût construire une nouvelle ville dans le secteur sud. La ville était propre et sûre, grâce au travail des forces de sécurité. Au nord, le spatioport déversait quantité de touristes souhaitant se rendre dans le secteur des loisirs, équipé de belles plages, d'hôtels et de bases de loisirs.

On ignore ce qu'il se passa sur la planète lors de la Guerre des Clones, car le secteur était situé en pleine zone contrôlée par la Confédération des Systèmes Indépendants. On sait, toutefois, qu'après la Proclamation de l'Ordre Nouveau l'Empire Galactique en prit possession. Les entrées et sorties furent de plus en plus contrôlées, et le tourisme en pâtit. Le Cercle Intérieur Impérial nomma plus tard le Moff Lesan Ramier à la tête du secteur et de la planète. Un complexe, au centre duquel se situait la Garnison modulaire IM-455, fut construit au nord-ouest d'Amma, qui regroupait sa résidence, celle du gouverneur, les gouvernements planétaire et sectoriel, ceinturés de clôtures à haut voltage et de tourelles anti-infanterie et anti-aérienne. Bientôt, les citoyens d'Amma renouèrent avec l'esprit de résistance qui les avait animés quelques années auparavant et une manifestation fut organisée dans le centre, laquelle fut réprimée dans le sang par les troupes de l'Armée Impériale commandées par Andrel Lacmar. Le Général Trep Reskan, qui commandait les forces de défense, finit par faire défection et rejoindrait plus tard l'Alliance Rebelle, et Dara Gion ainsi que son amant Equa Felens échappèrent de peu à la mort.

Souhaitant faire de Bacrana un monde-forteresse, le Moff Ramier ordonna la construction de chantiers navals de type II, c'est-à-dire exclusivement dédiés à la production des Star Destroyers Imperial I et II, à l'instar de sa voisine Allanteen Six dans le Secteur Tynna. Quinze destroyers pouvaient être accueillis en même temps. Plusieurs OSD III de Kuat Drive Yards furent positionnés en orbite et étaient destinés aux réparations. De plus, de l'autre côté de la mer de Seeker, un centre de détention aux environs de Tarok fut ouvert pour y enfermer les dissidents. Mais une telle démonstration de force n'arrêta pas l'Alliance Rebelle : au nez et à la barbe des vaisseaux commandés par l'Amiral de la Marine Impériale Garrik Trier, les Renseignements de l'Alliance installèrent des stations d'écoutes dans la ceinture d'astéroïdes de Carba, située dans la troisième orbite du système.

On ignore encore si la planète fut libérée par les troupes de Reskan ou si les Impériaux l'abandonnèrent, mais la Nouvelle République ne tarda pas à en faire un monde-forteresse après la Campagne contre les Seigneurs de la guerre, exploitant les chantiers navals laissés à l'abandon. La planète fut plus tard envahie par les Yuuzhan Vong et probablement vongoformée.

Articles en rapport

Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Moff
Moff
Cultures