Saes Rrogon

Capitaine du Harbinger au service de Naga Sadow, à l'époque de la Grande Guerre de l'Hyperespace, le Seigneur Sith Saes Rrogon fut propulsé à travers le temps pour se retrouver quelques mois après la Seconde Guerre Civile Galactique. Afficher le sommaire

Avec le capitaine Sith du Harbinger, on ne savait jamais vraiment à quoi s'attendre... Mais comment aurait-il pu en être autrement, puisque Saes était un Jedi Déchu ? Un de ses homologues, Yaru Korsin, était d'avis que si même l'Ordre Jedi, pourtant si tolérant d'habitude, lui avait retiré sa confiance, alors mieux valait se méfier de lui en permanence. Un sentiment partagé par Naga Sadow : le Seigneur Noir ordonna que le propre vaisseau de Korsin joigne ses forces au Harbinger, dans l'intention que les activités de Saes lui soient rapportées.

Mission sur Phaegon III

La Grande Guerre de l'Hyperespace battait son plein à l'époque ; et tandis que les deux bâtiments quittaient Phaegon III, où ils s'étaient fournis en Cristaux Lignan, un vaisseau Jedi pénétra dans le système où ils se trouvaient et Saes eut la désagréable surprise de constater qu'il était piloté par son ancien Maître du temps où il faisait encore partie des Jedi, Relin Druur, accompagné de son actuel Padawan, Drev Hassin. Mais avant qu'il ne puisse réagir, Relin avait déjà infiltré le Harbinger et saboté l'hyperpropulseur. Cependant, le Kaleesh intercepta son ancien Maître sur les lieux de son méfait et l'engagea en duel au Sabrelaser.

Premier duel entre Saes et son ancien Maître, Relin Druur Premier duel entre Saes et son ancien Maître, Relin Druur

Au cours de l'affrontement, Saes sectionna le bras de son ancien mentor, mais le combat fut avorté par l'explosion de la bombe posée par le Jedi, qui le souffla et lui fit perdre connaissance. Lorsqu'il se réveilla, c'était pour constater que Relin avait pris la fuite et que le Harbinger se retrouvait bloqué dans une procédure de saut en hyperespace devenue suicidaire à cause des dommages subis par le module d'hyperpropulsion. Pire, la passerelle principale du vaisseau venait d'être pulvérisée par l'attaque suicide du Padawan de Relin, laissant le vaisseau à dérive jusqu'à ce qu'il ne percute le Omen, préparant également son saut en hyperespace. Lorsque leurs hyperpropulseurs s'engagèrent quelques instants seulement après la collision, les vaisseaux sautèrent à l'aveugle et partirent à la dérive dans les méandres de l'hyperespace. Ainsi, Omen voyagea jusqu'à la planète Kesh, où il s'écrasa, tandis que le Harbinger, pénétrait dans un couloir hyperspatial très instable qui le fit voyager dans le continuum espace temps.

Le voyage temporel

Il apparut rapidement à Saes que sa propre survie et celle de son équipage relevait du miracle et que le vaisseau, plongé dans l'hyperespace instable, risquait de se désintégrer à tout moment. Le capitaine fit activer la seconde passerelle afin que son équipage puisse reprendre le contrôle du vaisseau mais découvrit rapidement que l'hyperpropulseur ne pouvait plus être désactivé. Heureusement, Saes transportait dans ses soutes une pleine cargaison de Cristaux Lignan, qu'il décida d'utiliser pour sortir le cuirassé de son voyage suicidaire. En quelques minutes, le Sith démultiplia sa puissance dans le Côté Obscur de la Force grâce au Lignan et parvint à stabiliser la course du Harbinger avant de l'arracher de l'hyperespace. Le cuirassé réintégra l'espace en aveugle et privé de toutes mesures, c'est pourquoi Saes demanda immédiatement un rapport sur leur position. Mais plus les instruments commençaient à fournir des informations, plus Saes comprit que quelque chose n'allait pas et il en vint finalement à la conclusion Harbinger ne s'était pas seulement perdu dans l'espace, mais aussi dans le temps. Le Kaleesh décida de ne pas divulguer cette information à son équipage jusqu'à ce qu'il maîtrise complètement la situation.

Ses premières idées furent de reprendre contact avec les Sith de l'époque, héritiers de la puissante force de frappe de son époque commandée par Naga Sadow. Mais ses plans furent interrompus par la détection d'un cargo situé à proximité et répondant au nom de Junker. Ce qui interpella Saes fut surtout la découverte d'une des capsules de sauvetage du Harbinger qui lui était amarrée. Sachant qu'il ne pouvait s'agir que de la capsule utilisée par Relin dans sa fuite, Saes envoya un escadron de Chasseurs Blade pour éliminer le vaisseau et terminer le travail. Le combat entre le cargo et les chasseurs se poursuivit jusqu'à l'intérieur d'un champ d'astéroïdes situé à proximité d'où les chasseurs revinrent rapidement, persuadés d'avoir détruit leur cible. Lorsque ces derniers revinrent dans les hangars du Harbinger, Saes ne se doutait pas que le Junker était toujours en une seule pièce...

L'affrontement final

Ce fut quelques heures plus tard que Saes découvrit qu'il avait été trompé. Le Junker se matérialisa en un instant juste sous le Harbinger, prouesse réalisée grâce à un micro-saut en hyperespace. Une fois de plus, Relin était déterminé à s'infiltrer à bord très rapidement et à éliminer Saes, qui représentait le grand échec de sa vie, mais aussi à détruire sa dangereuse cargaison. Le Junker, piloté par le Cereen Marr Idi-Shael, co-pilote attitré du vaisseau qui était propriété de Khedryn Faal, pénétra dans les hangars du Cuirassé Sith pour y déposer le Maître Jedi. Ce dernier dut cependant faire face aux guerriers Massassi qui composaient les équipes de sécurité du vaisseau Sith et malgré l'aide apportée par Marr, le Maître Jedi fut suffisamment ralenti pour que Saes ne puisse se préparer à l'affrontement qui allait avoir lieu. Le Kaleesh enfila son masque de cérémonie et rejoignit son ancien Maître, qui l'attendait dans les soutes remplies de Lignan, bien déterminé à en finir. Relin, qui se savait condamné depuis les doses de radiations qu'il avait absorbées lors de l'explosion qui avait provoqué l'accident temporel, ne se considérait plus comme un véritable Jedi. Depuis qu'il avait remis les pieds à bord du Cuirassé, il s'était convaincu qu'il n'en sortirait pas vivant et que résister au Côté Obscur n'avait plus aucune importance, pour peu que son ancien apprenti ne réchappe pas à l'affrontement. C'est pourquoi le combat qui s'engagea entre l'ancien Maître et l'ancien apprenti fut sans pitié et chaque assaillant tira parti des stocks de Lignan pour renforcer ses pouvoirs et tenter de l'emporter sur l'autre.

Cependant, au cours du duel, Relin jeta son Sabrelaser, décidant que ses récentes actions et sa chute du Côté Obscur ne lui donnaient plus le privilège de porter son arme de Jedi. Saes fit de même et une nouvelle sorte de duel débuta au corps à corps, avant que le Kaleesh n'utilise finalement la Force pour propulser et assommer son opposant contre des caisses de Lignan. Mais lorsque Saes se prépara à donner le coup de grâce avec son Sabrelaser, Relin utilisa la Force pour l'étrangler. Pris par surprise, le capitaine Sith se fit arracher son arme et dans sa chute s'empala sur sa propre lame brandie par Relin, ce qui le tua sur le coup.

L'ancien Jedi ne prit que quelques instants de répit pour constater la situation dans laquelle il se trouvait et constater que sa vie n'avait été qu'une succession d'échecs dont le plus important venait d'être corrigé. Puis, se plonger dans le Côté Obscur en utilisant le plus de Lignan possible, le Jedi Déchu utilisa toute cette puissance pour pulvériser le vaisseau tout entier. Il l'envoya se désintégrer dans l'atmosphère d'une lune gelée située à proximité, provoquant sa propre mort ainsi que celle de tout l'équipage Sith qui avait voyagé à travers le temps.

A propos de cet article

Benson800
Version Légendes, par Benson800.
Dernière mise à jour le 21 mai 2010.
3 219 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Kaleesh
Kaleesh
Espèces
Junker
Junker
Vaisseaux