Mission sur Ruul

Sur Ruul, Mace Windu affronta Sora Bulq qui avait décidé de se rallier aux Dark Acolytes du Comte Dooku. Afficher le sommaire

Schisme

L'histoire débuta sur la planète Lianna, située dans l'amas de Tion, la nuit précédant la bataille. Plusieurs Jedi étaient présents, parmi lesquels, Mace Windu, Ki-Adi-Mundi, Tholme, Quinlan Vos et maître Yoda ainsi que les clones ayant survécu à la bataille. Tous étaient là pour assister à l'incinération du Maître Cei Vookto, conformément à la tradition Jedi. Après la cérémonie, Mace Windu alla trouver Tholme et Quinlan pour leur demander un rapport sur la situation. Au cours des trois mois de guerre, bon nombre de Jedi avait péri. Les armées commençaient à diminuer sérieusement, le problème étant d'autant plus important qu'une quantité non négligeable de Jedi avait refusé de servir comme généraux. A la demande de Mace, Quinlan était entré en contact avec les leaders Jedi dissidents, Sian Jeisel, K'Kruhk, Rhad Tarn, et Mira. Vos parla aussi du Maître Jedi Sora Bulq qui les avait rejoint. Mace fut étonné d'apprendre que Sora Bulq appartenait aux rangs des dissidents car il était un ancien instructeur de Sabrelaser, et lorsque Mace Windu commença à apprendre le Vaapad, ce fût avec Sora qu'il s'entraîna. Sora avait aussi rééduqué Quinlan après sa perte de mémoire. Mace savait que Quinlan avait retrouvé la mémoire, mais il se demandait ce qu'il en était de ses performances. Ce dernier accepta un duel avec le Maître Jedi pendant lequel ils continueraient leur discussion.

Mace proposa à Yoda et Tholme un duel pour eux aussi, mais ceux-ci refusèrent. Le duel commença. Tholme expliqua que les Jedi dissidents s'étaient réunis sous l'impulsion de Sora Bulq et qu'ils étaient assez nombreux pour créer un schisme au sein de l'Ordre. Tout en continuant à parler des dissidents, Windu donnait des conseils à Quinlan qui lui expliqua que les leaders avaient accepté une rencontre et que Sora Bulq proposait de se réunir dans la résidence de sa famille sur Ruul. Yoda se rappelait bien de l'arrivée de Sora au temple Jedi, il était puissant dans la Force et équilibré aussi. Contrairement à Quinlan qui, d'après Mace, était déséquilibré pendant son duel. Tholme continua, précisant qu'ils y mettaient néanmoins une condition : seul un Jedi habilité à parler au nom du conseil pourrait être présent. En clair, il s'agissait de Mace Windu. Quinlan Vos n'était pas concentré sur son duel, Mace lui conseilla de se laisser traverser par la Force afin de s'adapter et de ne pas se retenir. Mais alors que Quinlan s'apprêtait à frapper, Mace ressentit quelque chose. Il para le coup violent porté par son adversaire et l'envoya à terre à l'aide d'une vague de Force. Le Jedi ne comprit pas tout de suite ce qu'il avait fait, jusqu'à ce que le Maître lui apprenne que son dernier mouvement était une manœuvre de Forme VII: Juyo/Vaapad/Trispzest, et plus particulièrement du Vaapad. Cette forme, très agressive, pouvait entraîner celui qui l'exécute au bord du Côté Obscur. Quinlan, l'ignorant, décida de ne plus l'utiliser. Quand Mace Windu lui demanda où il avait appris ce mouvement, Quinlan répondit simplement que c'était maître Bulq qui lui avait enseigné, mais il ne lui avait jamais parlé du Vaapad.

Troublante découverte. Troublante découverte.
Yoda paraissait inquiet par ce qu'il venait d'apprendre, mais Mace ne le voyait pas comme une menace. Yoda lui rappela qu'il n'avait pas cru au ralliement du compte Dooku au Côté Obscur, tout comme au retour des Sith. Les choses étaient devenues trop brumeuse pour en être certain, et ce qui était jadis leur force pourrait devenir leur faiblesse. Mace demanda ce que recommandait Yoda après avoir parlé de tout cela. Yoda lui fit part de ceci : "Remarquables les enfants sont, l'univers avec étonnement ils regardent. Ce qu'est une chose ils se demandent, et ce qu'elle pourrait être. Comme à enfant regardez vous devez." Yoda pensait que ce rendez-vous pouvait constituer un piège. Mais les Jedi ne pouvaient se permettre de voir apparaitre un schisme au sein de l'Ordre.

Manipulation

A l'autre bout de la galaxie, Asajj Ventress s'entraînait lorsque le Comte Dooku arriva. Il l'informa qu'une rencontre entre le Conseil et les représentants des Jedi dissidents allait avoir lieu, et que c'était le Maître connu sous le nom de Mace Windu qui serait dépêché sur place pour, selon le Seigneur Sith, "embrouiller piéger, et si nécessaire tuer ces Jedi.". Asajj devait donc se trouver sur la planète dans le plus grand secret et stopper la réunion dans les plus brefs délais. Pour faire monter la colère de son apprentie, Dooku lui signala que Mace Windu était le principal responsable de l'abandon de son maître Ky Narec.

Entretien sur Ruul

Deux jours plus tard, Mace Windu arriva sur Ruul. Sora Bulq était présent au moment de son atterrissage. A peine débarqué, le Maître du Conseil l'interrogea sur sa soudaine disparition suite à la Bataille de Geonosis. Sora lui expliqua qu'un grand nombre de Jedi morts pendant la bataille avait suivi son entraînement à un moment ou un autre, ce qui l'avait profondément touché. Mace lui parla aussi du mouvement du Vaapad utilisé par Quinlan Vos. Selon le Jedi dissident, c'était un test que Quinlan avait réussi. Mace n'a donc pas insisté. Sora ne savait pas encore dans quel camp rejoindre lors des discussions. Il partit chercher les autres en laissant Mace. Ce dernier s'approcha de l'eau et vit une sorte de chapeau flotter. C'était maître K'Kruhk. Mace Windu était heureux de le revoir mais triste qu'il ne soit plus de leur "coté". Le Whiphid lui expliqua qu'il avait du mal à accepter le quatrième précepte du Code Jedi "Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force". Il avait répondu à l'appel et était parti sur Teyr à la tête du 416ème Corps d'Armée Stellaire. Le combat se déroula assez mal et de nombreux clones tombèrent. Les soldats pouvaient atteindre l'objectif mais ils devaient mourir pour réussir, ce qui, aux yeux de K'Kruhk, n'était pas acceptable. En tant que Jedi, on lui avait appris à préserver la vie mais il avait mené ses hommes à la mort. Ce qu'on lui avait demandé de faire était le contraire de ce qu'on lui avait appris lors de sa formation.

Alors qu'il parlait, un autre Jedi apparut. C'était Jeisel, son Sabrelaser allumé à la main. Pour elle aussi, la République était corrompue et elle se refusait à la servir d'avantage. Sora Bulq arriva, une corbeille de victuailles à la main, accompagné de Mira, une de ces ancienne padawan, et de Rhad Tarn. Mira expliqua que la raison de son désistement était similaire à celle des deux autres Jedi. Mais elle considérait cette guerre comme le fruit de l'incapacité des Jedi à écouter. Il était alors plus judicieux de privilégier la diplomatie plutôt que le combat. Mace rétorqua que pour que la diplomatie ait une chance de marcher, il faudrait que les deux partis acceptent de discuter. Rhad signala qu'il n'était peut être pas du bon côté. La discussion continua pendant un bon moment, jusqu'à ce que Sora propose que tout le monde se sépare pour aller méditer. Une fois à l'écart, Rhad Tarn fit part aux autres Jedi de ses craintes envers Mace Windu et ses capacités à manipuler les esprits. K'Kruhk ne partageait pas ses peurs. Il savait que le Maître était un homme d'honneur. Pour Mira, le Conseil Jedi l'inquiétait davantage que Mace. Jeisel avait confiance en Sora, se disant qu'il pourrait les protéger. Chacun partit méditer dans un coin. Seul Sora était resté dehors. Il décida de marcher un moment, lorsque, tout d'un coup, Asajj Ventress sauta de sa position pour l'attaquer.

Sora Bulq se précipitant sur Asajj Ventress. Sora Bulq se précipitant sur Asajj Ventress.
Au loin, Mira n'arrivait pas à trouver le calme. Elle ressentait un malaise concernant son maître. Elle couru au bout de la colline et aperçu Sora Bulq aux prises avec Ventress. Elle s'avança et envoya une vague de Force sur l'apprentie Sith qui n'eut aucun mal à l'éviter avant de s'approcher. Mais elle n'était pas de taille à lutter. Asajj lui porta un coup fatal qui la tua instantanément. Les autres Jedi arrivaient en renfort, mais Ventress les écarta un par un, jusqu'à ce que Mace arrive. "Je suis votre humble servante" lui dit-elle, avant de désactiver ses sabres et de s'en aller. Windu voulu la poursuivre mais K'Kruhk s'interposa, rappelant la présence de blessés nécessitant des soins. Ils s'approchèrent de Sora et Mira. Sora allait bien. Quand à Mira, Rhad déclara qu'elle était morte, "tuée par votre tueuse" rétorqua t-il à Mace Windu. Bulq lui demanda de modérer ses propos mais Rhad lui signala qu'aucun vaisseau ne pouvait sans poser sans que Sora en soit informé. La tueuse ne pouvait être arrivée avec aucun d'entre eux. Mace étant le dernier arrivant, elle n'avait donc pu investir la planète qu'avec le Jedi. Ce dernier lui répondit simplement que ce n'était le cas avant de se mettre à la poursuite de la tueuse. Pour Rhad et les autres, le doute s'installait. Après tout, qui connaissait réellement Mace Windu. Rhad se lança à sa poursuite, et Sora demande à K'Kruhk et Jeisel de le suivre, pour ne pas laisser Rhad affronter seul Ventress et Windu.

Dans la forêt, le Maître du Conseil découvrit le vaisseau avec lequel Asajj était arrivée. Rhad s'avança, sachant que la Sith se trouvait dans le coin. Cette lui tomba dessus. Le combat s'engagea. Il fut très facile pour la Dark Acolyte de déstabiliser son adversaire, qui s'énervait de plus en plus. Ce fut chose aisée pour cette dernière que de le faire changer de camp. Alors que les deux autres Jedi arrivaient, Rhad se tourna vers eux, une lueur emplie de rage dans les yeux. Mace Windu retrouva le Weequay qui avait déposé délicatement Mira sur une sorte d'autel. Il fut surpris par la présence du Maître. Il lui demanda s'il avait déjà retrouvé la tueuse. Mace lui répondit qu'il avait juste trouvé la personne avec qui elle travaillait. C'était Sora Bulq. Il en était arrivé à cette conclusion en apprenant qu'aucun vaisseau ne pouvait atterrir sans que le Jedi dissident n'en soit informé. Bien qu'à son arrivée il lui avait dit que sa décision n'était pas prise, son choix était en réalité parfaitement clair. Mace s'était forcé à le regarder avec les yeux d'un enfant, ce qui était sa faiblesse. Il alluma son sabre et le combat s'engagea entre les deux protagonistes. Sora lui parla du Vaapad et de sa fascination pour le Côté Obscur. Il ne mentait pas à propos de Geonosis, mais il avait omis de préciser que Dooku l'avait contacté après la bataille. Bulq expliqua au Jedi que le plan consistait à le faire venir sur Ruul, de le tuer lui ainsi qu'un ou deux autres Jedi et de le rendre responsable de leurs morts, aggravant encore plus le schisme entre les Jedi. Mais le plan avait changé. Maintenant, ils devaient tous mourir. Seul Sora Bulq resterait en vie pour raconter la trahison de Maître du Conseil. Ce dernier signala l'existence d'un petit défaut dans ce plan : il n'était pas encore mort. Le combat s'engagea alors réellement entre les deux Jedi.

Duel entre Mace Windu et Sora Bulq. Duel entre Mace Windu et Sora Bulq.
Un autre combat avait lieu, opposant deux Jedi à Asajj Ventress et Rhad, qui avait désormais sombré dans le Côté Obscur. Jeisel retenait ses coups, ne voulant pas le tuer. Mais Rhad n'avait pas autant de scrupules. Il la projeta en avant puis s'avança, son Sabrelaser pointé sur sa tête. Elle n'eut pas d'autre choix que de le tuer en le transperçant avec son arme. Pendant ce temps, Mace Windu et Sora Bulq continuaient de s'affronter. Mace sentait la "chute" des Jedi, alors qu'il combattait Bulq. Il envoya une vague de Force sur ce dernier, le projetant dans le mur avant de partir rejoindre les autres Jedi. Asajj maîtrisait les deux Jedi. Elle était sur le point de tuer K'Kruhk quand Mace bondit sur elle, par derrière. Elle accrocha ses deux sabres pour n'en former plus qu'un seul. L'affrontement fut de courte durée. Asajj recula jusqu'à bord d'une falaise, d'où elle sauta pour retomber sur un droïde qui l'emmènerait au loin. K'Kruhk ne voulait pas laisser partir Ventress et Jeisel craignait qu'elle ne s'attaque à Sora Bulq. Mace leur expliqua alors que Sora était le complice de la Sith et que toute leur altercation n'était qu'un leurre. Ils furent rapidement encerclés par droïdes de toute sorte qu'ils n'eurent aucun mal à détruire avant de se diriger vers le vaisseau du Maître Jedi.

Ils décollèrent et repartirent. Pendant leur voyage, Jeisel demanda si Windu les ramenait au temple. Il lui répondit qu'il préférait dans un premier temps les ramener auprès des leurs pour qu'ils les préviennent de la trahison de Sora Bulq et pour qu'ils fassent leurs propres choix. K'Kruhk retourna au temple, encourageant les autres Jedi à faire de même. Il avait vu par lui-même que Sora était devenu mauvais, la cause qu'il servait l'était donc tout autant. En ce qui concerne Jeisel, elle ne rallia pas la confédération, mais pensant que la République était corrompue, elle ne voyait pas comment les Jedi pouvaient la servir sans se corrompre eux-mêmes. Mace Windu lui répondit que, quel que soit leur choix, le conseil les respectera tant qu'ils ne les mènent pas vers le Côté Obscur. Il finit par ceci :

Il ne peut y avoir de schisme si nous gardons notre cœur et notre esprit ouverts. Nous ne sommes qu'un dans la Force. Nous sommes tous des Jedi.

Articles en rapport

K'Kruhk
K'Kruhk
Personnages
Mace Windu
Mace Windu
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Sora
Sora
Personnages
Sora Bulq
Sora Bulq
Personnages
Yoda
Yoda
Personnages