Codru-Ji

Les Codru-Ji étaient les membres de l'espèce humanoïde à quatre bras originaires de la planète Munto Codru, dans la Bordure Extérieure.

Les Codru-Ji étaient les membres de l'espèce humanoïde à quatre bras originaires de la planète Munto Codru, dans la Bordure Extérieure.

Apparence et Mode de Vie

Codru-Ji adulte Codru-Ji adulte Les Codru-Ji étaient semblables à des Humains, à ceci près qu'ils étaient plus petits et dotés de quatre bras. En fait, ils étaient particulièrement attrayants physiquement pour des standards Presque-Humain. En dépit de cette ressemblance physique, les Codru-Ji naissaient sous une forme canine, les wyrwulves. Ces enfants/chiens à six pattes étaient traités avec beaucoup d'amour et d'affection par leurs familles qui leur apprenaient à survivre et à se comporter. Quand il atteignait la puberté, l'individu s'enfermait dans un cocon bleu afin d'y rester quelques semaines. Une fois cette période de gestation achevée, c'était un enfant Codru-Ji développé qui sortait du cocon. Les Codru-Ji avaient également la particularité de dormir debout et de pouvoir communiquer à un niveau hypersonique. Vivant en clans, ils n'aimaient pas vraiment échanger avec le reste de la Galaxie. En conséquence de quoi, ils restaient donc très en retrait des affaires galactiques et des étrangers...

Les scientifiques qui avaient étudié les Codru-Ji pensaient qu'ils étaient les descendants d'une ancienne race très développée qui construisit d'immenses palaces de pierres ornées. Même si les Codru-Ji entretenaient et utilisaient ces monuments comme des mausolées, ils considéraient qu'ils étaient hantés et préféraient donc les éviter. On racontait que ces monuments étaient si travaillés que la pierre semblait transparente...

Les Codru-Ji dans l'Histoire Galactique

Chef de Clan Codru-Ji Chef de Clan Codru-Ji Munto Codru était une planète assez ignorée du reste de la Galaxie. Isolé aux abords de la Bordure Extérieure, le monde ne recevait que peu de produits d'importation et son industrie était limitée à l'autosubsistance. Cette situation permettait aux Codru-Ji de mener la vie qu'ils voulaient. Le système politique de leur monde se développa sans aucune influence extérieure. En effet, leur mode de gouvernance restait très mystérieux et dominé par les luttes politiques et les coups d'états. Il existait une forte propension à « l'enlèvement rituel » des enfants des opposants politiques. Une fois les différends réglés et les sommes versées, les otages retournaient à leurs familles sans plus d'incidents. Ils avaient toujours refusé de rejoindre la République Galactique afin de pouvoir protéger leur style de vie qu'ils affectionnaient tout particulièrement.

Depuis toujours, ils restaient en dehors de toutes les affaires galactiques, même si les divers gouvernements, depuis l'Empire Galactique à la Nouvelle République ne les avaient pas oublié. En effet, dix ans après la formation de la Nouvelle République Leia Organa Solo passa une visite diplomatique sur Munto Codru. Hethrir lui fit connaître les « joies » de « l'enlèvement rituel » en kidnappant Jacen Solo, Jaina Solo et Anakin Solo. Après la fin de cette crise, on suppose que la planète rejoignit le gouvernement galactique. Mais 137 ans après la Bataille de Yavin, les Codru-Ji furent réduits à servir l'Empire Sith de Darth Krayt car un certain Darth Kruhl avait été envoyé pour éliminer les chefs de clans Codru-Ji. En effet, afin de permettre d'établir une installation nécessaire pour faciliter les opérations dans la Bordure Extérieure, il plaça à la tête des différents clans Codru-Ji Kassek-Ka après avoir exécuté son principal rival, Rikkar-Du, opposé à une alliance avec le Seigneur Noir. On ignore ce qu'il advint d'eux ensuite...

La nature particulière de l'évolution Codru-Ji mena l'anthropologiste Mammon Hoole à commettre un incident embarrassant. En effet, le Shi'ido n'étant pas spécialement au fait de cette particularité insulta le fils du gouverneur Codru-Ji de « bête effrayante ». Avec une pirouette, il parvint à se faire excuser et comprit ainsi que les wyrwulves étaient la forme primitive du Codru-Ji adulte.

Codru-Ji et Wyrwulf Codru-Ji et Wyrwulf