Arwen Cohl

Arwen Cohl était un mâle Mirialan membre du Front Nebula et grand combattant des Neimoidiens de la Fédération du Commerce.

Je tirerai volontiers sur un Nemoidien, et cela ne m'empêcherait pas de dormir
_Arwen Cohl

Arwen Cohl était né sur la planète Mirial du temps de l'Ancienne République. Pirate chevronné et homme de conviction, le capitaine Cohl était surtout réputé pour son aversion envers les Nemoidien de la Fédération du Commerce. Ayant participé à la guerre pour la libération de sa planète d'origine contre une planète voisine, Cohl était considéré comme un héros, un grand guerrier ayant fait beaucoup de sacrifices. Mais peu de temps après la libération de son peuple, il fut accusé de conspiration, conspué par ceux qui avaient combattu à ses côtés, tout ceci dans le but de ne jamais le voir accéder à un niveau d'autorité politique, poste que peu de gens souhaitaient le voir occuper. Il croupit pendant de nombreuses années en prison, victime d'horribles traitements et de punitions cruelles, ce qui n'eut que pour seule conséquence d'endurcir cet homme déjà marqué par la guerre.

Après s'être évadé de prison, aidé par certains de ses anciens confédérés, il se vengea de ses anciens détracteurs. Il devint finalement mercenaire après avoir juré de ne plus jamais rien faire en faveur du monde pour la libération duquel il s'était si farouchement battu et qu'il ne commettrait plus les mêmes erreurs qu'autrefois. Puis, il décida d'être toujours plus fort que ceux qui l'avaient traqué, capturé ou s'étaient dressés contre lui. Il loua ses services à ceux dont il jugeait que les causes étaient justifiées. Mais le temps ternit son image de « bon samaritain », et il ne devint aux yeux de tous qu'un pirate doublé d'un tueur à gages assoiffé de sang. Pourtant la rumeur disait que jamais il ne trahit d'allié ou d'amis.
Le point culminant de la carrière de Cohl fut le moment où il œuvra pour le Front Nebula :

En -33 BY, au-dessus de la planète Dorvalla, il s'attaqua au cargo de la Fédération du Commerce le Revenue, dont le commandeur n'était autre que Daultay Dofine. A l'aide de sa canonnière, le Hawk-Bat, et de quelques chasseurs de classe Ombre Furtive, Cohl parvint à infiltrer le cargo, caché dans un conteneur avec quelques membres de son équipage, notamment l'humaine Rella, et le rodien Boiny. Après avoir affronté la moitié des engins de service (notamment des droïdes ouvriers, des grues et des chariots élévateurs) qui avaient reçu l'ordre de ne laisser passer aucun intrus, Cohl et son équipe arrivèrent à la passerelle, menacèrent Dofine et arrivèrent à leur but : deux milliards de crédits sous forme de lingots d'aurodium. Après avoir posé une bombe qui menaçait de détruire tout le vaisseau, ils réintégrèrent leur conteneur et partirent, tandis que dans l'espace, la bataille entre Ombres furtives et les Chasseurs Droïdes faisait rage. Seulement, ce que Cohl ne savait pas, c'est qu'il était suivi par un autre conteneur, occupé par Qui-Gon Jinn et son padawan Obi-Wan Kenobi. Après l'avoir remarqué, il décida de faire demi-tour et « explosa » avec le Revenue au-dessus de la planète Dorvalla.

Quelques jours plus tard, après avoir fait croire aux Jedi qu'il était mort, il repartit sur Dorvalla pour récupérer le Hawk-Bat, mais fut attaqué par un Lancier des Forces Spatiales Judiciaires et, après avoir perdu trois membres, détruisit le vaisseau avec sa canonnière, et partit pour Asmeru, du secteur Senex, toucher la paye de son contrat auprès de son employeur connu sous le nom de Havac (de son vrai nom Eru Matalis), un idéaliste faisant parti du mouvement radical du front Nebula, qui haïssait la Fédération du Commerce encore plus que Cohl, qui d'ailleurs s'avérait être l'employé du sénateur Palpatine.

Havac lui proposa une dernière mission avant de partir à la retraite : participer à l'assassinat du Chancelier Suprême Finis Valorum lors du sommet d'Eriadu, sa tache étant seulement de recruter les personnes nécessaires à l'attentat. Puis après avoir berné les Jedi ( Qui-Gon Jinn, Obi-Wan Kenobi, Yaddle, Saesee Tiin, Depa Billaba, Ki-Adi-Mundi et Vergere ) sans s'en rendre compte, il partit pour Eriadu à bord d'un vieux cargo corellien avec un équipage de brigands de seconde zone. Il se fit finalement trahir par Havac et fut laissé pour mort avec Boiny et Rella, cette dernière l'étant . Après avoir repris ses esprits, grâce au rodien, mais toutefois dans un piteux état, sa seule idée en tête était de venger son ex-équipière. Il pénétra dans la tour censée accueillir le sommet et fut retrouvé par Qui-Gon et Obi-Wan, qui capturèrent Havac peu après. Mais alors qu'ils devaient neutraliser un tireur d'élite dans la salle, ils firent confiance à Cohl pour surveiller Havac et le tuer si nécessaire. Une rixe s'ensuivit entre les deux hommes : Cohl parvint à porter le coup final mais succomba à ses blessures peu après.

Il est bien dommage que l'histoire retienne Cohl le criminel et non pas Cohl le héros
_Luminara Unduli

A propos de cet article

Slytorn
Version Légendes, par Slytorn.
Dernière mise à jour le 21 juillet 2007.
3 061 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Qui-Gon Jinn
Qui-Gon Jinn
Personnages
Eriadu
Eriadu
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Havac
Havac
Personnages