Asation

Asation est la Porte de l'Enclave Gree. Le Comte Dooku s'y rendit lors de la Crise Séparatiste et l'Empire Galactique y a installé un consulat-général après la Guerre des Clones.

Située dans l'Enclave Gree, Asation était surnommée la Porte de l'Enclave puisqu'elle était le premier lieu d'arrivée des étrangers dans le secteur. Monde au climat tropical, Asation était recouverte sur presque l'intégralité de sa surface par des marécages et une jungle dense, paradis pour une faune et une flore dangereuses qui pullulaient avec la bénédiction des natifs, les Gree (1 millions). Pour la plupart des espèces humanoïdes, l'atmosphère de cette planète était irrespirable puisque de type II, ce qui nécessitait le port d'un masque respiratoire. Des rumeurs, jamais vérifiées, prétendaient que ce monde avait été terraformé par les Gree au moment de l'apogée de leur empire et que la plupart des représentants de la faune qui y vivaient étaient issus de transformations génétiques pratiquées par les Gree. Ces derniers, qui vivaient sur Asation, étaient plus petits que la plupart des représentants de leur espèce et portaient de longues robes noires lorsqu'ils se déplaçaient à l'extérieur, ou des criardes lorsqu'ils se trouvaient chez eux : c'étaient les représentants de la caste des constructeurs, principalement rassemblée dans ce qui ressemble à la capitale planétaire, Satikan.

La capitale accueillait le principal spatioport de la planète, utilisé pour stationner les vaisseaux des étrangers souhaitant se rendre au cœur de l'Enclave. Toutefois, la plupart préférait faire affaires dans les boutiques, avec les guildes, ou via les consulats établis par la plupart des grandes corporations galactiques. Le spatioport était une manne financière gérée par un Maître Gree qui avait l'obligation de dérouter tous les passagers désirant se rendre dans l'Enclave vers le gigantesque vaisseau orbital Gree, le Rokak'k Baran, qui assurait la navette entre les planètes. Les étrangers étaient aussi habilités à faire affaires avec les représentants des autres planètes de l'Enclave et ce afin de limiter les voyages intra-sectoriels, ce qui permettait aux Gree de contrôler les flux et surtout d'éloigner les curieux qui souhaiteraient percer leurs secrets. Dans les ruines de l'ancienne capitale, se trouvait la Grande Hyperporte, symbole du glorieux passé d'une civilisation désormais recroquevillée sur un territoire minuscule alors qu'elle dominait jadis une large portion de la Bordure Extérieure. Les xénoarchéologues menèrent maintes et maintes missions pour tenter de percer le mystère de la technologie hyperspatiale Gree... Le Maître de la Porte continua même, au cours d'une cérémonie hebdomadaire, de procéder à des tentatives d'ouverture du vortex.

Le Comte Dooku visite Asation Le Comte Dooku visite Asation

Lors de la Crise Séparatiste, peu de temps avant la Guerre des Clones, le Comte Dooku, alias Darth Tyranus, leader de la Confédération des Systèmes Indépendants et ennemi de la République Galactique, vint sur Asation dans l'espoir, semble-t-il, de rallier les Gree à sa cause. On ignore si les pourparlers aboutirent mais, malgré ce que continuait de dire le Directeur du Bureau des Renseignements du Sénat, Armand Isard, ils inquiétèrent le Chancelier Suprême Palpatine qui demanda à ce qu'une équipe de Jedi soit envoyée (Ashka Boda, Jabidus Inspra et cinq autres Jedi). Bien plus tard au cours de la Guerre, le Commandant Gree et la 41ème Légion d'Elite vinrent y effectuer une mission. L'Empire Galactique, après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, y installa un consulat-général et nomma un diplomate - avant de le remplacer par le dénommé Skalus - pour en être son représentant. Ce dernier, malgré les tentatives répétées des Douanes Impériales de taxer les montants exorbitants issus du commerce entre les Gree et les étrangers, ne bougeait pas le petit doigt, espérant que son inactivité provoquerait la mutation sur un monde dont il avait toujours rêvé...

Articles en rapport

Asation
Asation
Planètes