Rokak'k Baran

Le Rokak'k Baran était l'unique moyen de voyager entre les planètes de l'Enclave Gree.

Unique vaisseau de l'Enclave Gree connu à ce jour, le Rokak'k Baran était commandé par le Maître Navigateur Gree nommé Rokak'k. Le vaisseau servait à transporter les Gree et les étrangers vers les mondes de l'Enclave, notamment en raison de la disparition des documents concernant la réactivation du portail hyperspatial baptisé Hyperporte et de l'arrivée progressive de nombreux étrangers sur la Porte de l'Enclave, lesquels demandaient régulièrement à pouvoir voyager dans l'Enclave. Le Baran n'avait pas d'autre but que de canaliser ces nombreux scientifiques et touristes souhaitant percer les secrets de cette ancienne civilisation qui régna, des millénaires avant la naissance de la République Galactique, sur la Bordure Extérieure. Pour 1 500 crédits - dont une partie était reversée au Maître Navigateur -, un voyageur étranger pouvait être transporté sur le monde de son choix. A l'inverse, le voyage était gratuit pour n'importe quel Gree.

Pour des raisons compréhensibles de sécurité, le Baran gardait secret son itinéraire: les étrangers ne pouvaient donc pas connaître les coordonnées des planètes. De plus, les arrêts étaient peu fréquents sur certaines planètes: sur Licha In, le Baran ne s'arrêtait qu'une fois par an. Pour rejoindre les planètes principales, comme Lonatro, Asation, Malanose et Te Hasa (1), il fallait deux jours. Le vaisseau ne s'y arrêtait pas plus de deux jours consécutifs. Les bagages non-nécessaires aux besoins des passagers étaient entreposés dans les gigantesques cales du vaisseau, qui pouvaient accueillir jusqu'à 250 000 tonnes métriques !

Le vaisseau était aussi une école, sous la direction du Maître Rokak'k. Auprès de lui, des étudiants, des maîtres de rangs inférieurs et des assistants - soit 5 000 Gree - s'occupaient du vaisseau et réapprenaient les anciens secrets des artefacts de leur défunte grande civilisation. Au contraire des hyperportes, le Baran était le symbole vivant que les Gree pouvaient encore accomplir de grandes choses: ainsi, le vaisseau était défendu par une étrange arme - le Varat'k Snarap - sorte de canon anti-gravifique capable d'anéantir les boucliers des vaisseaux et les faire exploser de l'intérieur. De plus, le Karkak'k Marek était un senseur très utile pour identifier les menaces, s'en protéger et les exterminer... du moins pensait-on, car aucun Gree n'a encore révélé à quoi il servait précisément.

Note 1: cette planète étant considérée comme la planète mythique de la civilisation Gree, il nous semble étonnant que des étrangers puissent s'y arrêter. On peut penser qu'un trajet spécial avait lieu pour s'y rendre.