Enclave Gree

L'Enclave Gree est le secteur de la galaxie sous contrôle de l'espèce céphalopode nommée Gree. Elle est composée d'Asation, Lonatro, Te Hasa, Malanose, Gree et Licha In.

L'Enclave Gree est d'un intérêt politique limité. Il ne fait aucun doute que le Comte Dooku ne fait que dispenser sa rhétorique là-bas.
_Armand Isard, Directeur du Bureau des Renseignements du Sénat lors de la Crise Séparatiste

Autrefois centre névralgique d'un empire qui s'étendait dans toute la Bordure Extérieure, l'Enclave Gree n'était, à l'époque de la Guerre Civile Galactique, qu'un minuscule sous-secteur de six planètes de type II (port du masque respiratoire obligatoire) inclus dans le Secteur Veragi. Ces planètes étaient : Asation surnommée la Porte de l'Enclave, planète par laquelle les voyageurs arrivaient , Lonatro la planète nourricière, Gree la planète mère, Malanose planète de la caste des chercheurs, Te Hasa, planète abritant une célèbre bibliothèque où les Gree, dit-on, rangeaient leurs savoirs accumulés au travers des siècles , et enfin Licha In, la plus éloignée de toutes mais aussi la plus mystique puisqu'elle accueille un hub d'Hyperportes. Ces dernières avaient été inventées et créées par les Gree pour voyager entre leurs différends mondes sans avoir à utiliser de vaisseaux.

Nombreux furent les scientifiques à venir chercher chez les Gree la connaissance et leurs savoirs, notamment pour la création de ces vortex. Mais jamais aucun ne parvint à aller jusqu'à Tel Hasa pour consulter la grande bibliothèque, et ce pour une seule raison : tout voyageur entrant dans l'Enclave devait laisser son vaisseau sur Asation et utiliser un étrange vaisseau du nom de Rokak'k Baran. Les Gree détestaient que les voyageurs empruntent leurs propres vaisseaux pour se rendre sur leurs planètes, emprunter le Rokak'k Baran signifiait pour les Gree la purification de son être et donc le respect des coutumes locales, ce qui était apprécié (et ce même si aucun cas de vaisseau détruit par les Gree ne soit répertorié).

Alors que les Gree régnaient en maîtres sur la Bordure Extérieure et avaient acquis la capacité de conquérir aisément les planètes grâce à leur technologie hyperspatiale avancée, ils entrèrent en conflit avec les Kwa, originaires de Dathomir et inventeurs des Temples des Etoiles, eux aussi capables de voyager dans l'hyperespace. Le conflit s'acheva alors sur un match nul, laissant exsangue les deux empires. L'Enclave Gree se replia sur elle-même, sans que les xénoarchéologues ne puissent détecter de traces d'hyperportes sur d'autres mondes colonisés. Lors de la Crise Séparatiste, peu de temps avant le début de la Guerre des Clones, le Comte Dooku, alias Darth Tyranus et leader de la Confédération des Systèmes Indépendants, se rendit dans l'Enclave pour, selon les dires d'Armand Isard, dispenser sa rhétorique. Les Gree n'étant pas affilié à la République Galactique, elle n'avait donc rien à craindre... si ce n'était que Dooku s'intéressait de près à la technologie hyperspatiale des céphalopodes. Une équipe de Jedi fut envoyée. On ignore si l'Enclave rejoignit la Confédération mais on sait que l'Armée de la République, et notamment le Commandant Gree, s'y rendit, peut-être pour une mission, ou pour soutenir ces mystiques aliens.

Après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, l'Empire Galactique y dépêcha un Consul-Général, Skalus, qui fut chargé d'établir une représentation sur place, accompagné d'un Croiseur Carrack et un mince détachement. Visiblement, l'Empire redoutait cette espèce avancée...

Articles en rapport

Armand Isard
Armand Isard
Personnages
Asation
Asation
Planètes
Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages