Roons Sewell

Originaire d'une planète inconnue, Roons Sewell devint un grand Général de l'Alliance Rebelle malgré une enfance douloureuse. Afficher le sommaire


Un jour, j'ai demandé au Général Sewell ce qui le rendait toujours si optimiste, si plein d'humour.
Il devait pourtant avoir ses moments de doute et d'angoisse.
Il m'a répondu que c'était simplement son devoir.
Qu'en tant que chef, il lui incombait d'insuffler un esprit d'aventure... d'amusement, même... à notre sombre entreprise.
_Jan Dodonna, lors de la Cérémonie du Souvenir, sur Yavin IV.

Originaire d'une planète inconnue, Roons passa son enfance dans les rues sordides d'une petite ville à l'époque de la Guerre Civile Galactique. Bien évidemment l'abondance des gangs et des criminels dans cet environnement particulier ne laissait pas de place aux faibles. Seuls les individus intelligents, rusés et forts pouvaient espérer survivre dans ce climat de violence. L'orphelin était l'un d'eux. Avec le temps, il finit par comprendre que la sagesse se payait généralement dans la douleur.

Enfance difficile

Roons Sewell. Roons Sewell. Lors d'une altercation avec des jeunes de son âge, qu'il avait précédemment insultés pour une raison encore inconnue à ce jour, il se retrouva littéralement roué de coups et livré à lui-même. Gravement blessé, Sewell constata qu'il était incapable de se relever. Cependant, il savait pertinemment que personne ne s'inquiéterait de sa disparition et ne rechercherait son corps. Fou de rage, il saisit à la gorge un Rat Womp qui attendait patiemment sa mort pour se repaître. Réunissant ses dernières forces, il réussit à atteindre la route la plus proche. Par chance, un transporteur croisa son chemin et l'emmena le plus rapidement possible à l'hôpital. Les médecins remplacèrent les os qui ne se ressouderaient pas malgré un traitement au Bacta et sa rate. Pendant son traitement, Roons ressentit une chaleur particulière qui brûlait en lui : la vengeance. Quelques jours plus tard, il partit volontairement à la recherche des responsables de ses blessures. Il finit par les localiser dans une petite ruelle. Comme prévu, ils se lancèrent à sa poursuite lorsqu'il tourna les talons. A l'approche d'une décharge, Sewell s'engouffra dans une petite ouverture pratiquée dans une palissade en bois en prenant soin de faire un pas de côté. Inconscients du danger, ses poursuivants marchèrent sur une bâche de camouflage et tombèrent dans un trou, dont le sol était hérissé de lames et d'objets pointus dirigés vers le ciel. Ils finirent empalés. L'orphelin saisit une plaque de métal et recouvrit son piège pour dissimuler les deux corps. Puis, des larmes de rage, de colère et de honte maculèrent son visage.

Nouveau départ

Des années plus tard, par le biais d'un centre d'assistance sociale, Roons réussit à décrocher un rôle dans une troupe de théâtre qui préparait une pièce ayant pour objet la lutte contre la tyrannie et l'oppression. Un excellent moyen pour lui d'oublier son désespoir et ses démons du passé. Ses camarades de scène remarquèrent qu'il était un acteur remarquable capable de faire passer des émotions et n'hésitaient pas à suivre ses conseils. Cette expérience lui permit également de faire la connaissance d'une magnifique jeune femme nommée Masla. Il était enfin heureux. Malheureusement, le bonheur pouvait être entaché par l'obscurité. Lors d'une représentation, des Stormtroopers entrèrent dans la salle et forcèrent les spectateurs à quitter les lieux. Un officier expliqua sèchement à Sewell que l'Empire Galactique ne pouvait tolérer une pièce subversive, incitative, séditieuse et hostile à la paix générale. Pour ces motifs, la troupe serait dissoute et ses membres arrêtés et interrogés au nom de l'Empereur Palpatine.

Laissant sa colère affluer, l'orphelin jeta un fauteuil sur son interlocuteur. En réponse, les hommes de ce dernier ouvrirent le feu pour le protéger. La comédie céda la place à une terrifiante réalité mortelle. Soudain, une décharge atteignit Masla au ventre. Roons se précipita vers elle et emporta son corps sans vie à l'extérieur en passant par les coulisses. A la nuit tombée, il se cacha sur le toit d'un immeuble et contempla le théâtre en flammes au loin. Finalement, il décida de rapporter la défunte à sa famille. Une fois sur place, il remarqua qu'un véhicule impérial était parqué devant la maison. Profitant de cette occasion inattendue, il attacha solidement une chaîne au châssis de l'engin et envoya un garçon frapper à la porte des parents de l'actrice décédée. Les soldats demandèrent aussitôt à l'enfant la localisation exacte de l'individu qui l'avait envoyé. Ils montèrent précipitamment dans le Landspeeder et lorsque la chaîne fut tendue au maximum le moteur fut projeté hors de son logement. Sewell ramassa un blaster tombé sur le sol en raison du choc et s'approcha de l'unique survivant de l'accident. En l'occurrence, l'assassin de sa première amie. Il appuya l'arme contre sa tête et pressa la détente sans un remords. Suite à cet événement, Roons rejoignit les rangs de l'Alliance Rebelle.

Combat contre la tyrannie

En raison de ses nombreuses aptitudes, le Haut Commandement de l'Alliance n'hésita pas à le nommer Général et la placer à la tête d'une cellule sur son monde natal. Grâce à son talent pour le déguisement, il prenait un malin plaisir à infiltrer les rangs ennemis. Lors d'une opération au Spatioport, qui avait pour objectif de dérober des vaisseaux pour quitter la planète, Roons donna des fausses informations aux Stormtroopers en les envoyant défendre les baies. Cette astuce permit à ses propres troupes de les prendre à revers et de les abattre. L'officier passa volontairement sous silence dans son rapport officiel les exécutions. Les opposants de l'Ordre Nouveau prirent ensuite la fuite en « empruntant » trois Navettes T-4a Lambda et en laissant derrière eux des vérités trop douloureuses à raconter. Par la suite, Mon Mothma confia à l'officier une mission d'extraction de haute importance. Un ancien Capitaine de la Grande Armée de la République et de la Marine Impériale, Jan Dodonna, avait accepté de rejoindre la Rébellion. Aux commandes d'un transport léger de la série YT de Corellian Engineering Corporation, Roons et son équipage réussirent in extremis à évacuer le vétéran avant l'arrivée des Impériaux. Malheureusement, ils furent rapidement rattrapés par un Star Destroyer. Fin stratège, Dodonna recommanda au haut gradé une tactique navale osée mais très efficace pour détruire le vaisseau. Le regard figé sur le conflit, Roons resta tétanisé. N'ayant aucune autre solution, le natif de Commenor saisit les commandes et exécuta la manœuvre. Sa décision sauva les Rebelles d'une mort certaine.

De retour sur Yavin IV, Sewell narra l'exploit de Jan à la Sénatrice Mothma lors du débriefing. En récompense, ce dernier reçut le grade de Général. Les deux hommes furent ainsi chargés de procéder au ravitaillement et de moderniser la base. Alors que Dodonna préférait travailler sur le projet de développement de la Flotte Rebelle et équiper les différents groupes de combat dispersés, Roons prenait souvent la tête de son escadron d'Y-Wings, sans autorisation de décoller, pour attaquer des objectifs importants. Ce désaccord poussait généralement les deux officiers à s'affronter verbalement. Lors d'une mission non programmée, il réussit notamment à s'emparer d'une Corvette Corellienne qui convoyait des synthétiseurs de nourriture, des légumes déshydratés et une cargaison de vingt unités d'hyperdrive pour équiper des chasseurs. Finalement, l'orphelin consentit à renoncer à ses méthodes de guérilla pour développer avec son ami une véritable force de frappe soudée capable d'infliger des dommages importants à l'Empire et de disparaître aussi vite que l'éclair. Dodonna découvrit par la suite que son collègue criait toujours lors des opérations sur le terrain « Masla » à chaque fois qu'il touchait un Stormtrooper. Il refusa de partager l'origine de ce cri de guerre avec quiconque.

Délivrance Délivrance
Une nuit, alors qu'il dormait profondément, Sewell fut réveillé par une petite créature : un Rat Womp. Des souvenirs douloureux l'assaillirent et il brandit son arme de service pour éliminer le charognard. Sa décharge énergétique transperça la porte de sa chambre et fusa dans le couloir au milieu du personnel. Jan se précipita à sa rencontre et réussit à le tirer de son cauchemar avant qu'il ne blesse involontairement un soldat. Quelques jours plus tard, les deux officiers préparèrent une nouvelle offensive contre une installation impériale. Grâce à l'efficacité des pilotes, ils réussirent à s'emparer d'un vaisseau de transport qui acheminait un stock de torpilles à protons. Malheureusement, la formation rebelle fut poursuivie et obligée de se réfugier dans une ceinture d'astéroïdes. Incapable de rester sur place sans réagir, Roons décida, après une violente dispute avec Dodonna, de servir de leurre. Il s'installa dans un Y-Wing avec deux autres appareils asservis à son ordinateur. Quatre Tie le repérèrent et se lancèrent à sa poursuite entre les immenses roches flottantes. Sewell perdit très rapidement ses « compagnons de vol » mais il parvint tout de même à éliminer l'un de ses adversaires avant de perdre à son tour un moteur. Les trois derniers poursuivants le prirent pour cible simultanément et son chasseur se volatilisa. Grâce à son sacrifice Jan et le reste de l'équipe rentrèrent vivants sur Yavin IV. Le Général organisa dans une pièce du Grand Temple Massassi une Cérémonie du Souvenir pour honorer la mémoire de Roons Sewell.


Si le poing glacé de la tyrannie se resserrait, quelle autre voie que la soumission ? Un homme ou une femme, un grain de sable dans ce caillot gluant, cette confrérie unie par le malheur.
Mais si une étrange étincelle changeait cette triste confrérie en verre, ces arêtes nouvelles ne pourraient-elles entailler jusqu'au sang, et lui offrir la délivrance ?
Nous sommes modelés par cette guerre. Laissons-nous faire. Soyons aiguisés comme du verre. Oui, mais flexibles comme de l'acier.
Chaque camarade tombé est un coup de marteau, mais en chemin, laissons ce feu étrange nous endurcir contre les rigueurs à venir, nous aiguiser et nous enhardir pour les futures batailles.
Notre combat est juste.
Ce fut un honneur de servir avec vous. Je vous aimais tous.
_Lignes rédigées par le Général Roons Sewell et lues, à sa demande par testament, le jour de sa mort.

Articles en rapport

Dodonna
Dodonna
Vaisseaux
Rat Womp
Rat Womp
Créatures
Roons Sewell
Roons Sewell
Personnages
Stormtrooper
Stormtrooper
Organisations
Y-Wing
Y-Wing
Vaisseaux
Yavin IV
Yavin IV
Planètes