République de Kathol

Dayark, Pitann.

La République de Kathol était un gouvernement autonome situé dans l'Outback du secteur Kathol.

Organisation politique indépendante située dans l'Outback du Secteur Kathol, la République de Kathol avait été fondée, plusieurs dizaines d'années avant la Guerre des Clones, par des colons envoyés sur place par la République Galactique. Ils colonisèrent au total quatorze planètes et reproduisirent à leur échelle le système politique républicain (1), avec pour planète-capitale Dayark. Mais le système fut rapidement dévoyé : alors que leurs ancêtres avaient créé un système destiné à éviter que les machinations et la corruption endémiques au sein de l'Ancienne République ne se répétassent, ils étaient parvenus à recréer un tel système. Aussi, l'objectif principal des sénateurs étaient de renverser le Président élu et de faire de leurs planètes respectives le centre du pouvoir au sein de la République. Le Conseil Sénatorial était composé de onze sénateurs issus des cent cinquante-trois membres du Sénat. Le Président était élu au suffrage universel direct par tous les habitants de la République.

Les habitants de la République et leurs dirigeants finirent par apprendre la chute de l'Ancienne République à l'issue de la Guerre des Clones, et la création d'un Empire Galactique dirigé par Palpatine. Ce dernier avait nommé Kentor Sarne Moff du secteur adjacent, mais ce dernier les avait laissés en paix depuis sa nomination. En l'an 8 après la Bataille de Yavin, ils apprirent que Sarne avait été renversé par un corps expéditionnaire envoyé par une nouvelle entité politique, la Nouvelle République. Cette dernière se voulant l'héritière des anciennes institutions de Coruscant, les Républicains de Kathol n'avaient pas pris position quant à savoir s'ils la rejoindraient.

Quand la Corvette Corellienne FarStar se présenta aux portes de la République, sur le monde-capitale de Dayark, la Président Chandra Hobat, une Ithorienne, fit la connaissance de l'équipage, notamment de sa capitaine, Kaiya Adrimetrum. Hobat suggéra qu'une attaque de la part d'un vaisseau néo-républicain avait eu lieu peu de temps auparavant et exigea des explications. Mais la capitaine découvrit qu'il s'agissait en réalité d'une attaque orchestrée par le capitaine impérial Rolf Treidum, sur ordre de Kentor Sarne. Ces révélations rassurèrent l'establishment républicain. Plus tard, Adrimetrum et ses hommes enquêtèrent et, avec l'aide du sénateur Sal Olbeg de Pitann, découvrirent un complot du sénateur Sho'ban Do visant à assassiner Hobat et tous les sénateurs pour prendre le pouvoir. Cela permit à Hobat de signer un accord d'alliance avec la Nouvelle République.

Plus tard, Talon Karrde, alors à la recherche de Jorj Car'das, se rendit sur Dayark dans l'espoir de retrouver son ancien mentor. Il fit la connaissance du Général Jutka, des forces républicaines, et de Entoo Needaan E-elz. Ce dernier le conduisit à Car'das, alors sur Exocron.

Note :Kathol Outback certifie que l'organisation fût une entité politique à part entière, indépendante de la République Galactique. L'Holonet News Vol. 531 53 indique Han Olbeg de Pitann représenta sa planète au Sénat Galactique sur Coruscant mais également au sein du corps sénatorial de la République de Kathol.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Talon Karrde
Talon Karrde
Personnages
Kentor Sarne
Kentor Sarne
Personnages