Talas Piran

Ancien esclave étant parvenu à acheter sa liberté, Talas Piran était devenu le chef du Conseil esclavagiste Mytaranor.

Ça, c'était un truc que je ne pouvais pas comprendre... Comment un être vivant qui avait souffert durant des années comme esclave puisse, un jour, devenir lui-même esclavagiste ?
__Commandant Derembus Sitnalta

Talas Piran restait, pour beaucoup dans la galaxie, un cas très étrange : celui de l'esclave devenu esclavagiste. Après une longue expérience d'esclave, Piran avait rejoint le Conseil esclavagiste Mytaranor, faisant ainsi subir aux autres ce qu'il avait lui-même vécu. Son parcours était tellement troublant que les services de Renseignements de l'Alliance s'étaient intéressés à son cas. En plus de cela, Airen Cracken et ses hommes avaient d'autres raisons de se méfier de Piran : il avait emprisonné plusieurs membres de l'Alliance afin de les revendre comme esclaves. Dans les dossiers du général Cracken, il représentait une menace de 'moyenne importance' pour l'Alliance Rebelle (sauf dans le Secteur Mytaranor où la menace devenait 'très importante').

De l'esclavage...

La vie de Talas Piran avait commencé de façon tragique : originaire de la planète Loce, il avait été capturé très jeune par un groupe d'esclavagistes, le forçant à quitter son monde natal. Il avait par la suite été vendu à une compagnie qui exploitait les ressources naturelles de Hintivan II, une planète peu fertile mais qui compensait ce manque par une densité incroyable de forêts. Cette compagnie subissait une forte domination impériale et se voyait ponctionnée d'une façon tout sauf pondérée par l'Empire Galactique. Des années durant, Talas Piran fut forcé de travailler jour après jour dans les épaisses forêts des latitudes nord de la planète. C'est ainsi qu'il passa là plusieurs de ses années en tant qu'adulte : comme esclave, contraint de suer sang et eau pour d'autres intérêts que les siens. Bien que le travail forcé ne soit pas une tâche facile, celui de Piran était particulièrement pénible et laborieux. En effet, Piran et son équipe étaient chargés d'abattre les énormes arbres si caractéristiques de Hintivan II avec pour seul outil une vibrohache... Mais c'était un homme de forte carrure, imposant et très musclé, ce qui l'aidait beaucoup à survivre à ce labeur. Il avait une peau bleue-violacée et les bras tachetés de noir, des caractéristiques propres à son espèce. Ses cheveux noirs étaient coupés courts.

La triste vie de Talas Piran changea complètement le jour où il réussit, tant bien que mal, à rassembler la somme nécessaire à l'achat de sa liberté. Nul n'a jamais su comment un esclave tel que lui était parvenu à obtenir de l'argent, qui plus est suffisamment pour payer sa liberté. Toute cette histoire restait un mystère. Encore plus étrange était la première décision de Piran en tant qu'homme libre : il décida de vendre ses compétences et ses connaissances du monde des esclaves au plus offrant, qui s'avéra être le Conseil esclavagiste Mytaranor.

...A l'esclavagisme.

C'était donc pour ses connaissances de l'autre côté de la profession que Talas fut embauché par le Conseil esclavagiste Mytaranor et qu'il devint lui-même esclavagiste. Sa stature imposante et ses renseignements plus que profitables au Conseil lui permirent de grimper dans la hiérarchie très rapidement. Il fut très vite nommé assistant du chef du Conseil, où ses conseils furent très appréciés. Cependant, il se montra tellement doué qu'il prit finalement sa place à la tête de l'organisation.

La principale raison qui faisait de Talas Piran une menace importante pour l'Alliance était son choix d'espèces à réduire en esclavage. En effet, le Conseil était principalement intéressé par les espèces qui offraient un soutien vital à la cause rebelle, les Wookiees, les Mon Calamari ou les Bothans. Les services de Renseignements de l'Alliance le soupçonnaient d'avoir fourni une aide à diverses organisations utilisant des esclaves afin d'obtenir les ressources en main d'oeuvre qu'il leur était nécessaire. Il allait cependant chercher des espèces diverses et variées comme des specimens de Gigoran ou d'autres espèces à la force accrue. Il était également un des coupables potentiels de l'enlèvement du Quarren Fru Kalg, dirigeant des chantiers navals Calamari, un peu plus d'un an après la Bataille de Yavin. Talas Piran était le leader du Conseil esclavagiste Mytaranor mais il était aussi le chef esclavagiste. Ce statut signifiait qu'il supervisait personnellement le soin porté aux esclaves durant leur captivité, avant leur vente. Il était bien entendu également responsable des ventes et des transferts de marchandises. A bord du Vanquisher, il dirigeait les autres membres influents comme Karalan, Tir'uh, Rian Rann et son fidèle R2-K7 ainsi que C'ar L'andara.

Talas portait l'artillerie et l'équipement caractéristiques au statut d'esclavagiste, parmi lesquels un Fouet Neuronique et une Matraque Paralysante Z2. Cependant, son arme de prédilection restait la même vibrohache qu'il avait été forcé d'utiliser durant sa longue captivité sur Hintivan II. Cette apparente nostalgie ne manquait pas de choquer ceux qui connaissaient l'origine de l'arme. Pourtant, il n'avait pas été vu l'utiliser depuis ses années d'esclavage. En effet, s'il avait été contraint d'en faire usage, il en aurait résulté un esclave mort ou sérieusement blessé, et les esclaves morts ne rapportaient rien. En plus de cet équipement, Piran portait le plastron d'une vieille armure de Snowtrooper qui lui avait été donné alors qu'il était encore esclave. A l'époque, l'entreprise qui l'avait acheté distribuait ce type d'armure pour protéger ses esclaves du froid et des risques propres aux travaux d'abattage des arbres.

Derembus Sitnalta, des services de Cracken, avait établi tout un dossier sur Talas Piran . Au moment de la Bataille de Hoth, ils soupçonnaient que l'esclavagiste vivait sur Trandosha, aux côté d'esclavagistes Trandoshans.