Opérations Spéciales de l'Alliance

Opérations Spéciales de l'Alliance

Opérations Spéciales de l'Alliance
Informations générales
Type d'organisation
  • Organismes militaires
Affiliations
FactionLes Opérations Spéciales de l'Alliance était composées d'agents utilisés par les renseignements, le ravitaillement, voire le Haut Commandement pour des missions discrètes.

Missions

Difficile de se prononcer quant à une classification définitive pour définir ce qu'étaient les Opérations Spéciales de l'Alliance ! En effet, tantôt affiliées aux Renseignements de l'Alliance - mais à ne surtout pas confondre avec la division Opérations de ceux-ci ! -, tantôt aux chefs en charge du ravitaillement dans les bases sectorielles - en témoignent T'Charek Haathi et son équipe -, ou directement auprès du Haut Commandement de l'Alliance - comme Kyle Katarn et Jan Ors -, elles requéraient généralement des agents discrets, d'anciens militaires ou hommes/femmes de terrain capables de s'infiltrer et de mener à bien des missions de sabotage - mais qui n'étaient pas des militaires d'active à la différence des SpecForces Rebelles -, de capture, de vol de ravitaillement, etc.

En général, les opérations spéciales visaient à détourner l'attention de l'Empire Galactique des missions de renseignements, notamment quand ces dernières étaient en danger, et ce par des actions spectaculaires. Exemple : le sauvetage de l'espionne Rivoche Tarkin, découverte par le Commandant Sollaine de l'Imperial Security Bureau, par l'équipe des SpecOps menée par Cryle Cavv.

Opérations Spéciales de l'Alliance

Organisation interne

Une fois encore, difficile de trouver une structure de commandement bien définie. Il est plus vraisemblable que les SpecOps aient agi comme un pool dans lequel puisaient les différentes composantes du Haut Commandement. Ainsi, Airen Cracken commandait un certain nombre d'agents en fonction des missions, tandis que l'exemple des rapports adressés par le Suprême commandeur aux Forces Spéciales, le Général Crix Madine, au Colonel des SpecOps Dursa Conegan, prouvait une autonomie du commandement.

Étaient recrutés comme agents spéciaux des gens dont les talents seraient gâchés s'ils rejoignaient le cockpit d'un X-Wing ou si on leur donnait un fusil pour rejoindre les rangs des Forces Sectorielles de l'Alliance Rebelle. Le profil type était généralement une forte tête, intelligente, supportant mal la hiérarchie mais convaincue de la mission salvatrice de la Rébellion. Les nouveaux venus intégraient les Groupes de Missions, et les meilleurs éléments étaient ensuite sélectionnés pour les Equipes des SpecOps.

Groupes de Missions

Un groupe de missions était rattaché à une base rebelle - comme la Base Rebelle de Tierfon, de Crondre, de Thila ou la Base de la Ceinture de Dalgeer - et était extrêmement mobile. Pour accomplir leurs missions dans les secteurs rattachés à la base, les membres d'un groupe possédait un vaisseau. Ses membres recevaient un entraînement par des membres des SpecForces de leur base.

Équipes des SpecOps

Une équipe des SpecOps constituait l'élite des groupes de missions. Elle regroupait des 23ème, ces agents qui avaient survécu à 23 missions, et étaient autonomes. Elle ne recevait pas de soutien de la branche ravitaillement ou du corps de chasse et ne répondait qu'à de rares personnalités haut placées dans la hiérarchie de l'Alliance Rebelle - Mon Mothma pour Katarn, Cracken pour Cavv -. En général, on ne les dérangeait pas pour des missions de moindre envergure : c'était que les moyens ordinaires avaient déjà été utilisés.

Les plus consultés ensuite...