Navette Eddicus

Produite sous la République Galactique par Kuat Systems Engineering, la Navette Eddicus devait son nom à un célèbre Chancelier Suprême, Anwis Eddicus.

Produite sous la République Galactique par Kuat Systems Engineering, la Navette Eddicus devait son nom à un célèbre Chancelier Suprême, Anwis Eddicus, qui géra la crise de la Semence de Mort au cours de son mandat. Ces magnifiques appareils aux lignes épurées étaient attachés au service de l'Office du Chancelier Suprême et arboraient la couleur bleue du Sénat Galactique. Ils étaient également mis à la disposition des invités d'honneur de passage sur Coruscant. La navette fut conçue comme le pendant atmosphérique du célèbre Croiseur Républicain de Corellian Engineering Corporation utilisé par le Département Judiciaire et les membres de l'Ordre Jedi pour les missions diplomatiques. L'idée de faire appel à Kuat pour développer ce moyen de transport fut suggérée par le Sénateur Palpatine de Naboo. Afin d'appuyer ses propos, il prétendit qu'il fallait absolument diversifier les fournisseurs de crainte que le gouvernement ne soit accusé par l'opinion publique et les autres constructeurs de favoritisme. Long de trente-deux mètres, ce véhicule aérien présentait une conception originale, mais répondait néanmoins aux nombreuses exigences communes de l'époque. Les passagers embarqués étaient notamment protégés par des puissants boucliers déflecteurs et par un dispositif de sécurité avancé capable d'émettre un champ annihilateur de sons et des contre-mesures pour pallier à l'espionnage électronique.

La Navette Eddicus de Finis Valorum. La Navette Eddicus de Finis Valorum. Les caractéristiques de ces systèmes perfectionnés étaient uniquement connues par certains éléments influents du sous-comité chargés du projet. Le petit dôme du poste de garde en Transparacier situé à l'avant du fuselage sur l'aile gauche permettait au personnel chargé de la protection des dignitaires en déplacement, comme par exemple des Gardes du Sénat, d'assurer une surveillance visuelle du trafic autour de l'engin. Outre ces instruments confidentiels, le modèle Eddicus disposait d'appareillages camouflés à son bord dans un but beaucoup moins avouable. La véritable motivation qui avait poussé Palpatine à choisir KSE était les contacts parallèles dont il disposait au sein même de la société.

Le Maître Sith avait expressément demandé que le dispositif de sécurité soit modifié pour dissimuler un système d'écoute. D'ailleurs, Darth Sidious avait choisi avec la plus grande attention des ingénieurs compétents pour installer le plus discrètement possible ce matériel. Bien évidement, les Chanceliers Kalpana et Finis Valorum ne découvrirent jamais son existence. Ainsi, les enregistrements n'étaient accessibles qu'à lui et il obtenait des informations très utiles pour orchestrer la chute de la République Galactique, Durant les années qui suivirent la mise en place de ces navettes, des Sénateurs eurent souvent l'occasion de s'étonner des intuitions surprenantes de leur humble homologue de Naboo...

Quelques mois après le Sommet d'Eriadu, la cupide Fédération du Commerce décida d'instaurer un blocus sur Naboo afin de contester la loi concernant la taxation des routes commerciales dans les systèmes distants et les zones de libre-échange. Cependant, afin de légaliser son action auprès du Sénat Galactique, le vice-roi Nute Gunray chercha à forcer la Reine à signer un traité de légalisation de l'occupation. Les événements poussèrent Padmé Amidala à se rendre sur Coruscant pour dénoncer les agissements du Neimoidien. Lors de son arrivée, Valorum emprunta son véhicule privé pour l'accueillir.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Finis Valorum
Finis Valorum
Personnages
Naboo
Naboo
Planètes
Palpatine
Palpatine
Personnages