Croiseur Républicain

Croiseur Consulaire.

Construit par les gigantesques chantiers navals orbitaux de la Corporation d'Ingénierie Corellienne, le Croiseur Républicain, de 115 mètres de long, est le prédécesseur de la Corvette Corellienne, construit par l'Alliance Rebelle.

Construit par les gigantesques chantiers navals orbitaux de la Corporation d'Ingénierie Corellienne, le Croiseur Républicain, de 115 mètres de long, est le prédécesseur de la Corvette Corellienne, construit par l'Alliance Rebelle. La combinaison des couleurs saisissantes du Croiseur Républicain démontre le statut d'immunité diplomatique et sert d'avertissement contre toute attaque, le rouge étant la couleur de la neutralité pour les vaisseaux de la République. C'est parce qu'il est un vaisseau consulaire que le Croiseur Républicain n'est pas armé, mais il est quand même équipé de trois énormes propulseurs Dyne 577, d'un système d'hyperdrive Long Voltrans tri-arc CD-3.2, ainsi que de puissants boucliers déflecteurs pour sa protection.

Au bout de l'épine dorsale du vaisseau se trouve une énorme antenne de communications, maniée par deux officiers spécialisés dans le décryptage des communications des espèces non-humaines, ainsi que dans les langues étranges utilisés comme codes. Un salon diplomatique interchangeable se trouve à l'avant du Croiseur, juste au-dessus du pont. Dans cette zone sécurisée et isolée, des négociations critiques ont lieu et de graves crises peuvent y être évitées, du moins la plupart du temps. En cas d'attaque ou de situations d'urgence, le salon entier peut être éjecté du vaisseau afin de mettre les diplomates en sécurité.

Ce vaisseau ne peut être dépêché que sur les ordres du Sénat Galactique, du Chancelier Suprême ou de l'Ordre Jedi. Après que la crise du Blocus de Naboo ait éclaté, Finis Valorum dépêcha le Radiant VII avec à son bord deux ambassadeurs Jedi, Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, pour négocier le départ de la Fédération du Commerce. Mais le Croiseur Républicain, malgré sa taille, n'était rien en comparaison des vaisseaux de la Fédération encerclant la planète. Sur les ordres de Darth Sidious, les Neimoidiens prirent au piège les deux Jedi, et attaquèrent le Croiseur par surprise. Ils firent exploser le vaisseau alors que ses boucliers étaient baissés. Avant d'être détruit, le vaisseau, qui transportait les Jedi, avait servi dans le corps diplomatique pendant trente-quatre ans.

Articles en rapport

Qui-Gon Jinn
Qui-Gon Jinn
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations