Jhared Montferrat

Jhared Montferrat était un Amiral de la Marine de l'Empire Galactique et commandait le Devastator. Il participa à la bataille d'Endor.

Humain ayant rejoint la Marine Impériale après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, Jhared Montferrat avait notamment servi sur le Star Destroyer Imperial I Devastator, à l'époque où ce dernier était vaisseau-étendard du Seigneur Sith Darth Vader. Il garda un mauvais souvenir de cette période : l'équipage était tendu, du fait que chaque subalterne prenait le risque de se faire exécuter après avoir annoncé une mauvaise nouvelle ou un échec au bras droit de l'Empereur Palpatine. Il fut présent sur le destroyer quand, en orbite de Tatooine, il arraisonna le Tantive IV, la Corvette Corellienne personnelle de la Princesse Leia Organa. Cette dernière était accusée d'utiliser son immunité diplomatique du Sénat Impérial pour transmettre les plans de l'Etoile Noire I à l'Alliance Rebelle.

Pendant quatre années, Montferrat resta à la tête du bâtiment. Ce fut probablement à cette époque qu'il fut blessé à l’œil gauche, gardant une cicatrice impressionnant ses subalternes. Il fut d'ailleurs soulagé quand Vader troqua le Devastator au profit du Super Star Destroyer Executor. Montferrat fut à cette époque nommé Amiral et placé à la tête du bâtiment, avec sous ses ordres le Commandant Gradd, en charge des éléments de la Chasse Impériale à bord. En tant que commandant d'un vaisseau de l'Escadron de la Mort, il participa à la Bataille de Hoth et fut responsable de la destruction d'au moins un Transport Moyen Gallofree. A bord de ce dernier se trouvait la femme d'Adon Fox, le chef de l'Escadron Blade composé de B-Wings. Il affronta ce dernier et ses pilotes un an plus tard, lors de la Bataille d'Endor.

Jhared Montferrat dut reconnaître qu'il était impressionné par la manœuvre des chasseurs-bombardiers du Corps de la Chasse de l'Alliance Rebelle, à tel point que ces derniers avaient embrouillé les artilleurs de son destroyer, lesquels avaient fait feu sur les chasseurs de Gradd lancés à leurs trousses. Sa couverture aérienne fut peu à peu réduite à néant et ses boucliers lâchèrent. Sachant le vaisseau perdu, plusieurs membres de la passerelle cherchèrent à rallier les capsules de sauvetage, mais ils furent abattus par l'amiral, qui leur ordonna de rester à leurs postes. Inutilement : Gina Moonsong et Braylen Stramm détruisirent l'hyperdrive, entraînant une réaction en chaîne aboutissant à la destruction du vaisseau capital et de son commandant.