Bataille de Qat Chrystac

Evènement de la Campagne de Thrawn, la bataille de Qat Chrystac opposa les forces impériales aux néo-républicaines dirigées par Garm Bel Ibilis, assisté de l'Escadron Rogue commandé par Wedge Antilles.

Enjeu de combats depuis le début de la Guerre Civile Galactique, la planète Qat Chrystac abritait à la fois une base de l'Alliance Rebelle - puis de la Nouvelle République -, ainsi qu'une plateforme de l'Empire Galactique, depuis laquelle elle effectuait des raids. Ainsi, la planète symbolisait en quelque sorte un monde frontière qu'il s'agissait, pour le gouvernement de Coruscant, de défendre. Le Général natif de Corellia Garm Bel Iblis fut envoyé sur place - à la tête du Cuirassé Lourd Dreadnaught Peregrine -, ainsi que trois Croiseurs Mon Calamari et l'Escadron Rogue, pour lutter contre des forces supérieures en nombre : plusieurs Star Destroyer Imperial I, une douzaine de Dreadnaught, deux Star Destroyer Victory II et un Croiseur Interdictor Immobilizer-418.

Dès le début du combat, l'engagement se passa mal. Les destroyers sortirent les uns après les autres de l'hyperespace, les Victory prenant pour cible les croiseurs Mon Calamari, lesquels subirent une attaque-surprise mais également une puissance de feu supérieure. Pendant ce temps, l'Interdictor était parvenu à s'éloigner de la bataille, tout en restant suffisamment proche de la bataille pour activer son faisceau anti-gravité. Bel Iblis, fin stratège mais reconnaissant tout de même avoir été dupé par la stratégie du Grand Amiral Thrawn, fit basculer les chasseurs de Wedge Antilles pour faire entrer en scène les A-Wings de l'Orthavan, principale cible des attaques impériales.

Cette attaque déboussola les Chasseurs TIE et les A-Wings filèrent droit vers l'un des destroyers Victory, qui fut sévèrement endommagé par le barrage de torpilles à protons qu'il eût à subir. Cette petite victoire ne pouvait être qu'obscurcie par le mauvais bilan de cette bataille : un tiers des forces engagées avait été annihilé !

Cap sur l'Orthavan. Ils vont peut-être avoir besoin de soutien.
__Wedge à tous les Rogues

Grâce à leur couverture, le croiseur Mon Calamari parvint à quitter la portée des tirs des Dreadnaught de la Flotte Katana aux mains des Impériaux et à se réfugier à l'arrière de la formation néo-républicaine. Peu après, Bel Iblis informa ses troupes que l'Interdictor avait abaissé son champ gravifique et ordonna le passage en Hyperespace.