Vorzyd V

Monde du Jeu .

Vorzyd V était la planète des Vorzydiaks mais aussi le monde des joueurs en tous genres. Afficher le sommaire

Description

Située dans la Bordure Extérieure, Vorzyd V était une petite planète urbanisée à taille humaine, mélangeant à la fois les plaines et les villes. Sa population se concentrait dans des grandes villes, dont Efavan, qui était la capitale, et qui accueillait des casinos en tout genre, ce qui lui avait valut le nom de Monde des Joueurs. La planète avait, dès sa découverte par les éclaireurs de la République, profité de la proximité avec la Route Commerciale Perlemiane pour se développer. Autour d'elle, s'étaient rassemblés des mondes connus sous le nom de Communalité, une fédération de neuf secteurs, dont Columex faisait partie. Les Vorzydiaks, les natifs de Vorzyd V, s'étaient entendus avec les humains et les espèces des secteurs pour créer une zone de libre échange profitable à tous.

Pour accéder à la planète, il fallait tout d'abord passer par le Spatioport Felana, du nom de la plus grande famille de Vorzyd. Ce spatioport avait été construit sur le modèle de ceux de Coruscant : de gigantesques tours de contrôle dirigeaient les vaisseaux de touristes vers les hangars et baies de stationnement prévues à cet effet, des cantinas de luxe avaient été construites aux abords du spatioport, de même que des locations de speeders en tous genres à des prix modiques, afin de rejoindre ensuite les casinos d'Efavan. Parmi ceux là, citons le Casino Royale, le plus gros casino de la planète, d'un kilomètre de long, offrant à la fois des paris sportifs allant de la course de Pods au shockball et des jeux de cartes allant du Sabacc à la Chance Cosmique. Le casino offrait aussi toute une gamme d'hôtels de classes différentes. La police de Vorzyd était particulièrement vigilante aux abords du casino et n'hésitait pas à arrêter tous les droïdes qui souhaitaient y entrer.

Plan d'Efavan Plan d'Efavan

La capitale était divisée en sept districts, reliés par trois lignes de transports aériens : The Warrens (le quartier populaire qui comprenait l'Emporium de Hu, lieu de tous les trafics clandestins, le centre de détention et le centre de travail collectif), Farain Skyway, Old Bronzan (avec le champ de course Bronzan), Westrex (qui rassemblait des casinos aussi luxueux que le Laughing Luxe, le High Numbers Palace, Arabi Holiday Palace, The Hand Pot et La Dernière Carte, ainsi que le Casino Royale au sud de la Ligne des Casinos), Kirium Skyway, High Town (qui rassemblait les ambassades des Communalités ainsi que le siège du gouvernement planétaire, ainsi que la réserve du Lac Joko) et Northrex.

Scène de fête à Efavan, capitale de Vorzyd V Scène de fête à Efavan, capitale de Vorzyd V

Histoire

Lorsque la planète fut découverte par des éclaireurs de la République, un millénaire avant la Guerre des Clones, les Vorzydiak ne connaissaient pas les fonctionnalités de l'hyperdrive et étaient assez primitifs, bien que leur culture ait été exclusivement tournée vers la nature. Les natifs commencèrent alors à explorer l'Amas de Vorzyd après que la République leur ait fait cadeau de l'hyperdrive. Ils découvrirent d'autres espèces : les Kilmausi, les Paiguns, une colonie perdue de Seloniens dans le système de Seftek, et une espèce Presque-Humaine connue sous le nom de Hrakien. Le commerce prospéra et Vorzyd IV devint la rivale de Vorzyd V en ce qui concernait le commerce et l'industrie. Les espèces de l'Amas s'exilèrent sur les deux planètes pour devenir des travailleurs payés une misère. Lorsque la Communalité fut fondée, la République établit un avant-poste militaire dans la région pour surveiller ces planètes vues comme des puissances émergentes de la Bordure Extérieure. Columex perdit peu à peu de la crédibilité, cédant du terrain face à la concurrence acharnée que se livrait les deux planètes du système Vorzyd.

Finalement, les commerçants de Columex qui en avaient marre de voir leur gouvernement ne rien faire pour donner un coup de pouce à la politique commerciale planétaire, choisirent de s'installer sur Vorzyd V, aux alentours de l'an 50 avant la Bataille de Yavin. Composée essentiellement d'humains, cette population s'installa confortablement dans les quartiers chics d'Efavan. Tallisibeth Enwandung-Esterhazy était l'une des filles de ces nouveaux arrivants. De nombreux casinos émergèrent dans les quartiers chics vers -39. Ce fut à cette date que Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi furent envoyés pour régler un différent entre Vorzyd IV et V concernant le sabotage des complexes industriels de la première planète. Il apparut qu'il s'agissait d'un gang de jeunes connu sous le nom de Freelies, qui souhaitait abolir le système hiérarchique de leurs aînés Vorzydiaks et se rapprocher de Vorzyd V, paradis des jeux et du luxe tapageur.

Lors de l'émergence de l'Empire Galactique, le sénateur Simon Greyshade, qui représentait le secteur de Vorzyd au Sénat Galactique puis Impérial, déclara l'état d'urgence dans les Communalités et autorisa l'Empire à profiter d'une partie des bénéfices issus des casinos pour alimenter sa machine de guerre. En retour, les troupes impériales devaient détruire la Roue, une station spatiale qui était concurrente de la planète, située sur la Route Perlemiane. Finalement, plutôt que de la détruire, Greyshade l'accapara via une compagnie de Columex. L'Amas de Vorzyd resta un haut lieu de l'Alliance Rebelle, du fait de sa nombreuse population non-humaine - comme en témoigna l'existence d'une cellule des Renseignements de l'Alliance dirigée par un marchand Squalris du nom de Sanglui -, et après la chute de l'Empire, la Nouvelle République tenta de faire entrer en son sein Vorzyd V, qui refusa. Les Communalités furent dissoutes après l'Invasion Yuuzhan Vong, notamment après la prise de Columex.

Articles en rapport

Vorzyd V
Vorzyd V
Planètes
Vorzydiak
Vorzydiak
Espèces
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations