Sorciers de Tund

Les Sorciers de Tund étaient des Mages de la Force, Traditionalistes Sith.

L'Ordre Jedi tenta de recruter diverses organisations tout le long de son histoire. Les Sorciers de Tund en faisaient partie. Confinés dans leurs enclaves monastiques, ces Mages de la Force officièrent depuis leur monde natal plusieurs millénaires durant, et ce bien avant que n'ait eu lieu la Bataille de Yavin. Vénérant ce qu'ils appelaient la Magie, ils se présentaient au reste de la Galaxie comme de puissants ensorceleurs, en quête d'une meilleure compréhension de la Force. Le concept de « l'Unité », qu'ils supportaient, proclamait l'omniprésence de de champ d'énergie mystique, et mettait en garde contre le dualisme manichéen ainsi que ses variantes. D'après eux, nous étions tous sensibles à la Force. On avait tendance à penser que ce groupe était né des suites d'un des quatre Grands Schismes ayant ébranlé les Jedi. La vérité, néanmoins, était tout autre...

Catalogués parmi les Traditionalistes Sith, les Sorciers de Tund avaient été fondés par un groupe de membres du Peuple Sith, exilés des « True Sith ». Si les leurs avaient déjà pratiqué des sacrifices d'êtres vivants, déclenché des guerres, et mis au point des sortilèges avant même que ne se profilât le Règne du Roi Adas, ce ne fut qu'avec l'invasion Rakata que le Côté Obscur vint définitivement se substituer à la sérénité de leur vie spirituelle... La mort du Sith'ari conduisit cependant des Prêtres Sith à rejeter ce nouveau concept, ce qui leur valut d'être taxés d'hérétiques, puis d'être bannis. D'instinct, ils se rendirent jusque sur Tund, mêlant science, magie et ontologie. Ils pratiquaient des sortes d'arts mystiques, et le Conseil des Jedi envoya donc des représentants jusqu'à chez eux, afin de leur proposer de poursuivre leurs études tout en évitant le piège du mysticisme et de la magie. L'offre n'aboutit pas, et cela n'avait rien d'étonnant, compte tenu du fait que les Sorciers s'avéraient souvent aussi puissants que les Jedi auxquels ils avaient été confrontés. En conséquence, il fut subrepticement décidé de laisser les ensorceleurs poursuivre leur propre voie, pourvu qu'elle ne les conduise pas au Côté Obscur.

Des observateurs continuèrent d'être envoyés sur place afin de vérifier que ce n'était pas le cas, et l'Ordre Jedi put alors développer de plaisantes relations avec les Sorciers de Tund - du moins jusqu'à "l'incident" Karnak Tetsu... Ce descendant de la Noblesse Sith débuta un règne de terreur, appelé la Restauration parce qu'il croyait fermement que seul un sorcier de pur sang Sith pouvait atteindre la Vérité. Un hermétisme violemment critiqué par l'Ordre Jedi, une terre d'asile pour les quelques Kissai et Massassi encore en vie durant cette période. Les membres de cette cabale était appelés Darksiders, mais qui aurait pu s'en étonner, sachant qu'ils avaient raffiné a posteriori leurs croyances en y incorporant des enseignements Sith ? Darth Sidious allait plus loin, et il affirmait par ailleurs que l'ensemble de leur éducation religieuse était basée sur une interprétation archaïque de la doctrine originelle des Sith - ce que leurs origines semblaient évidemment corroborer. Cela n'en faisait pas, bien sûr, des Sith à proprement parler !

Les envoyés Jedi se raréfièrent au fil du temps, leur Ordre ayant été pressé par des affaires plus urgentes... On ignore s'ils tentèrent d'enrôler les mages, lors des Nouvelles Guerres des Sith ; le Seigneur Sith Kaan finit en tout cas par accaparer leur attention, avec sa Confrérie des Ténèbres, et plus aucun représentant ne fut bientôt envoyé sur Tund, étant donné les pertes subies par l'Armée de la Lumière. Libérés de toute surveillance, certains Sorciers de Tund ne tardèrent pas à basculer du Côté Obscur... ils sombrèrent ainsi, et rapidement, dans un oubli relatif... mais pas pour tout le monde ! Palpatine lui-même alla les visiter, pour s'abreuver de leurs connaissances. Son intérêt pour eux était particulièrement prononcé ! Le dernier élève des ensorceleurs ne fut autre que Rokur Gepta, lequel s'infiltra chez eux grâce à la maîtrise Croke de l'illusion, et s'empara de tous les secrets de la société. Il y en eut pour dire alors qu'en dépit de la multitude d'espèces qu'ils semblaient accueillir dans leurs rangs, les Sorciers de Tund ne venaient que d'accepter un Croke de plus parmi eux, engeance dont-ils auraient tous été issus à l'époque... Après quoi Gepta anéantit ses maîtres et dévasta leur planète, à l'aide des radiations d'une arme biologique. Opérant à bord du Wennis, il s'était allié avec l'Empire Galactique. Lando Calrissian mit toutefois un terme à sa carrière, et par la même occasion à l'existence du dernier Sorcier de Tund...

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Kissai
Kissai
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Sith
Sith
Organisations
Sorciers de Tund
Sorciers de Tund
Organisations
Tund
Tund
Planètes