Seconde Bataille de Nkllon

La seconde bataille de Nkllon fut en fait un raid effectué avec succès par trois cuirassés de la Flotte Katana, capturés par les forces du Grand Amiral Thrawn, afin de récupérer du minerai destiné aux chantiers navals de Bilbringi.

- Le dernier rapport que nous avons reçu de Bilbringi fait apparaître que les chantiers commencent à être à court de gaz Tibanna, et qu'ils manquent de hfredium et de kammris.
- J'ai d'ores et déjà donné l'ordre à la garnison de Bespin d'augmenter la production de gaz Tibanna. En ce qui concerne les métaux, les Renseignements ont récemment signalé une source d'approvisionnement qui nous conviendrait.
- C'est vraiment ce que les Renseignements considèrent comme un gisement convenable ?
- Je crois comprendre que vous n'êtes pas d'accord ?
- Amiral, tout dépend du temps que nous allons accorder au destroyer chargé de ce raid.
- Question pertinente. Heureusement, cette fois-ci, nous n'aurons pas besoin de détacher l'un de nos destroyers. Trois de nos nouveaux cuirassés devraient être plus que suffisants pour neutraliser les défenses de Nkllon.
_Discussion entre Gilad Pellaeon et Thrawn

Aussitôt dit, aussitôt fait. Et même mieux : dix minutes avant leur conversation, le Grand Amiral Thrawn avait déjà donné l'ordre d'envoi de trois cuirassés de la Flotte Katana en orbite de Nkllon. En moins de temps qu'il n'en avait fallu pour le dire, les défenses de la Cité Nomade avaient été réduites à néant, Lando Calrissian et ses mineurs se retrouvant pris au piège, leurs dernières heures de vie comptées dès que le soleil se lèverait. Quatre mois de travail venaient d'être volés, un bilan estimé à plus de trois millions de crédits sur le marché. Lando était abattu. Mais pas pour longtemps.

En effet, le Général Corellien Garm Bel Iblis avait capté son message de détresse et avait accouru avec le Peregrine, son Cuirassé Lourd Dreadnaught personnel. Calrissian lui expliqua qu'il fallait trouver un moyen d'évacuer les cinq mille mineurs encore sur Nkllon. Bel Iblis répondit qu'il pourrait le conduire de Qat Chrystac et qu'il pourrait attendre sur la planète un avis d'évacuation de la part du Conseil Dirigeant de la Nouvelle République. Mais l'ancien Baron Administrateur de la Cité des Nuages de Bespin refusa tout net : le Corellien l'emmènerait sur Coruscant, où il ferait des pieds et des mains auprès des officiels - aidé de son amie la Conseillère Leia Organa Solo - pour organiser le sauvetage depuis Qat Chrystac. Bel Iblis ayant accepté, il donna l'ordre général d'évacuation.

Articles en rapport

Bel
Bel
Personnages
Bespin
Bespin
Planètes
Coruscant
Coruscant
Planètes
Nkllon
Nkllon
Planètes